Un week-end avec de très beaux nu­mé­ros

Sa­me­di 5 et di­manche 6 mars, Mon­tilly-sur-Noi­reau ac­cueille le 13e fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du cirque de l’Orne. Voi­ci l’af­fiche de cette édi­tion qui pro­met du beau spec­tacle.

L'Orne Combattante (SN) - - Loisirs -

Sa­me­di 5 mars à 20 h 30 et di­manche 6 mars à 15 h 30, la fine fleur du monde du cirque s’est don­né ren­dez-vous à Mon­tilly-sur-Noi­reau dans le cadre du Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du cirque de l’Orne or­ga­ni­sé par le co­mi­té des fêtes de la com­mune.

Au me­nu de ces deux jours : six na­tions réunies sous un cha­pi­teau. Le spec­tacle se­ra as­su­ré par Al­ber­to le jon­gleur (Por­tu­gal), Sai­dos l’équi­li­briste (Gui­née), Max Wel­dy le cas­ca­deur adepte du tram­po­line (France et An­gle­terre), la Gart Fa­mi­ly et ses nu­mé­ro équi­li­briste (France et Al­le­magne), Lud­mi­la La­ra­shi et sa sangle aé­rienne ( Ita­lie), Wil­son Stey et son nu­mé­ro de rol­la bol­las (Al­le­magne), Gart­ner et ses quatre élé­phants (Al­le­magne), les équi­li­bristes du Sai­dos centre cultu­rel du Sé­né­gal (Gui­née et Sé­né­gal), les Tor­na­dos qui joue­ront au las­so et à lan­cer des cou­teaux (France) et les Sal­vi­ni et leur uni­vers fait de mu­sique et de clow­ne­ries (Ita­lie).

Com­pé­ti­tion

À chaque édi­tion, le co­mi­té des fêtes loi­sirs et culture de Mon­tilly- sur- Noi­reau pi­mente un peu la jour­née du sa­me­di en or­ga­ni­sant un vé­ri­table concours des arts cir­cas­siens.

Les ar­tistes vont de­voir don­ner le meilleur d’eux- mêmes pour sé­duire le ju­ry et rem­por­ter les tro­phées.

Der­rière ces deux jours de fée­rie, ils sont toute une équipe, des bé­né­voles très in­ves­tis qui, du­rant toute l’an­née, pré­parent ce ren­dez-vous très at­ten­du.

Syl­viane Gar­cia, membre ac­tive de l’as­so­cia­tion, ex­plique : « Ce n’est pas un simple cirque qui s’ar­rê­te­rait dans la com­mune. C’est un vrai fes­ti­val. On choi­sit les ar­tistes, on va les voir. Le di­rec­teur ar­tis­tique du fes­ti­val, Mal­lo Mol­lien, sé­lec­tionne les nu­mé­ros. Et, comme c’est un fes­ti­val, il y a un concours avec des ré­com­penses nom­mées les che­vaux d’or, d’ar­gent et de bronze. Pour­quoi des che­vaux ? Parce que c’est l’em­blème du dé­par­te­ment de l’Orne » .

Cha­pi­teau grand confort

Pe­tite nou­veau­té, et non des moindres, les or­ga­ni­sa­teurs parlent d’un cha­pi­teau moins grand, mais plus confor­table. « Nous avons chan­gé de pres­ta­taire pour le cha­pi­teau. Il se­ra un tout pe­tit peu moins grand mais il y au­ra du chauf- fage » .

Aus­si, les or­ga­ni­sa­teurs af­firment que l’af­fiche de cette édi­tion est très poin­tue. « Cette an­née, nous avons de­man­dé au di­rec­teur ar­tis­tique de re­haus­ser le ni­veau du fes­ti­val » , an­noncent les or­ga­ni­sa­teurs.

Sa­me­di 5 et di­manche 6 mars, pe­tits et grands en­fants ont donc ren­dez-vous sous le cha­pi­teau pour s’émer­veiller, vibrer et ap­plau­dir les ar­tistes.

T.G.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.