Un den­tiste in­ves­tit les lo­caux du pôle de san­té

De­puis son ou­ver­ture, en no­vembre 2015, le pôle de san­té li­bé­ral et am­bu­la­toire de Suisse nor­mande ac­cueille en nombre les pa­tients mais aus­si de nou­veaux pra­ti­ciens, no­tam­ment un den­tiste ar­ri­vé le 5 fé­vrier.

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande - Au­drey Chevallier

Il s’ap­pelle Ay­di Re­kik et, de­puis le 5 fé­vrier, il re­çoit ses pa­tients à Thu­ry-Har­court.

Un bien­tôt deux

Le den­tiste, membre de la Mu­tua­li­té fran­çaise, vient de po­ser ses va­lises dans un ca­bi­net flam­bant neuf, au coeur du pôle de san­té li­bé­ral et am­bu­la­toire (PLSA) de Suisse nor­mande. Et il était at­ten­du. « Mon car­net de ren­dez-vous est plein jus­qu’en juillet » , note-t-il en­thou­siaste en pré­sen­tant son équi­pe­ment de ra­dio­lo­gie den­taire.

Un suc­cès qui pousse la Mu­tua­li­té fran­çaise a cher­ché un deuxième pro­fes­sion­nel pour com­plé­ter l’équipe har­cour­toise. Le se­cond ca­bi­net, lui, est d’ores et dé­jà équi­pé ; il n’at­tend plus que le fa­meux fau­teuil. L’es­pace, de 80 m², avait ini­tia­le­ment été pré­vu pour deux. « C’est notre ob­jec­tif » , sou­tient Serge La­dan, vice-pré­sident en charge des ser­vices à la po­pu­la­tion. «À Thu­ry-Har­court puis à Clé­cy, deux den­tistes sont par­tis à la re­traite ses der­nières an­nées sans suc­ces­seur. Il y avait un réel risque de dé­ser­ti­fi­ca­tion mé­di­cale. »

Trou­ver un rem­pla­çant

« Le pre­mier pa­tient qui s’est adres­sé au pôle de san­té, le jour de son ou­ver­ture, le 2 no­vembre, ve­nait pour prendre ren­dez- vous avec un den­tiste » , rap­porte le Dr Gau­din, mé­de­cin gé­né­ra­liste à la re­traite, qui ajoute : « C’est le pôle qui m’a per­mis de trou­ver un rem­pla­çant. »

Pa­ral­lè­le­ment, en rai­son des ren­dez-vous qui se mul­ti­plient, Per­rine Vi­ven a sou­hai­té aug- men­ter son temps de pré­sence au PSLA. De­puis le 8 jan­vier, la psy­cho­mo­tri­cienne est pré­sente deux de­mi-journées par se­maine contre une seule au­pa­ra­vant.

Cinq mois après son ou­ver­ture, le PSLA a trou­vé son pu­blic mais les pro­jets res­tent nom­breux.

Grâce à un par­te­na­riat avec le centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire (CHU) de Caen, des consul­ta­tions dé­cen­tra­li­sées en rhu­ma­to­lo­gie pour­raient avoir lieu à Thu­ry-Har­court dès le mois d’avril. De­vraient suivre, la der- ma­to­lo­gie et la gy­né­co­lo­gie obs­té­trique « avec un écho­graphe por­table » , rap­porte le Dr Gau­din. Les ren­dez-vous se­raient à prendre di­rec­te­ment au­près du CHU.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.