Dans l’Orne, 13 conduc­teurs dé­cla­rés in­aptes de­puis sep­tembre 2015

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage Suisse Et Normande Entre - T.G.

« Les ac­ci­dents mor­tels que nous avons eus de­puis le dé­but de l’an­née, il y avait pour tous des in­frac­tions. Il y a eu un très fort taux d’al­coo­lé­mie puis­qu’il y a eu un ac­ci­dent où le conduc­teur avait 2,29 grammes dans le sang. Par­mi les ac­ci­dents, il y a trois cein­tures qui n’étaient pas at­ta­chées. Il y en a au moins un qui ne se­rait pas dé­cé­dé si sa cein­ture avait été at­ta­chée »

Ve­nue sur le ter­rain pour sou­te­nir les forces de l’ordre lors de cette opé­ra­tion de contrôles rou­tiers ex­cep­tion­nelle, le pré­fet de l’Orne, Isa­belle Da­vid, ne veut pas lais­ser pas­ser ces man­que­ments aux règles es­sen­tielles qui ont eu de très lourdes consé­quences au plan hu­main.

Ré­so­lue à faire pas­ser un mes­sage fort, la re­pré­sen­tante de l’État a an­non­cé ou pré­ci­sé une sé­rie de me­sures vi­sant à in­ten­si­fier la ré­pres­sion des com­por­te­ments dan­ge­reux sur les routes de l’Orne.

La pre­mière de ces me­sures consiste à in­ter­dire, pu­re­ment et sim­ple­ment, la conduite à des per­sonnes re­con­nues mé­di­ca­le­ment in­aptes à prendre le vo­lant. « Main­te­nant, sys­té­ma­ti­que­ment, à chaque fois que les forces de po­lice ou de gen­dar­me­rie contrôlent des per­sonnes qui pour­raient sem­bler ne pas être aptes à la conduite, on les en­voie en com­mis­sion mé­di­cale et c’est le mé­de­cin qui juge si ces per­sonnes sont aptes ou non » ,a an­non­cé le pré­fet.

De­puis sep­tembre 2015, dans l’Orne, 26 per­sonnes ont été en­voyées en com­mis­sion mé­di­cale. « Sur les 26, il y en a la moi­tié que le mé­de­cin a dé­cla­ré in­aptes. C’est une me­sure dont on es­père qu’elle por­te­ra ses fruits pour évi­ter des morts sur la route » .

En somme, et tel que l’avait in­di­qué le di­rec­teur de ca­bi­net du pré­fet, Fabien Chol­let, en no­vembre 2015, il s’agit là d’en­le­ver « des routes ceux qui n’ont pas à y être » . Pour au­tant, cette me­sure ne vise pas ex­pres­sé­ment les se­niors, contrai­re­ment à la fa­çon dont elle est trop sou­vent mal com­prise. Tous les conduc­teurs, quel que soit leur âge, peuvent être concer­nés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.