Une poin­ture du jazz à Flers le 18 mars Douze dan­seurs pour une cho­ré­gra­phie poé­tique et mu­si­cale

La cho­ré­graphe is­raé­lienne Noa Wer­theim pré­sente « Ver­ti­go 20 » sur la scène du Fo­rum : une fête du mou­ve­ment, jus­qu’au ver­tige !

L'Orne Combattante (SN) - - Loisirs - Ven­dre­di 18 mars, 21 h, salle Louain­tier, Flers. Ré­ser­va­tions : Of­fice de Tou­risme de Flers : 02.33.65.06.75 ; Mai­son des As­so­cia­tions de Domfront : 02.33.38.56.66 (con­tact : Trot­toirs Mouillés : 06.36.92.95.41). Ta­rifs : 15 €, 13 € (adhé­rents), 10 € (chô

La Com­pa­gnie Lu­bat, de Ber­nard Lu­bat se­ra en concert à Flers ven­dre­di 18 mars dans le cadre du Ré­gio­nal Tour du 37e Eu­ro­pa­jazz Fes­ti­val.

Dans le cadre du Ré­gio­nal Tour du 37e Eu­ro­pa­jazz Fes­ti­val, seule date en Nor­man­die, et de Fo­cus Jazz (1 mois de jazz en Nor­man­die), la Com­pa­gnie Lu­bat, de Ber­nard Lu­bat don­ne­ra un concert ex­cep­tion­nel à Flers.

Pi­lier de la scène jazz de­puis plus de cinq dé­cen­nies, Ber­nard Lu­bat joue avec les mots comme avec les ins­tru­ments. « Mal­po­ly­ins­tru­men­tiste » comme il aime à se dé­fi­nir lui-même, sur­doué, idéo­logue lu­dique, il est sans équi­valent. A la bat­te­rie, au cla­vier, à l’ac­cor­déon, à la voix, il peut tout se per­mettre, en scat, en mu­sette, en jazz, en rap.

Disque en so­lo

Il vient de sor­tir un disque en so­lo Im­pro­vi­sion en­cen­sé par la cri­tique et un en­re­gis­tre­ment de son duo avec Syl­vain Luc sor­ti­ra bien­tôt au prin­temps.

Avec ses jeunes mu­si­ciens de la Cie Lu­bat qui fus­tigent une cer­taine mu­sique « pop-corn » et « an­glo-klaxon », il joue une mu­sique in­ouïe, im­pro­vi­sée, com­plè­te­ment unique mais aus­si en­jouée et fes­tive.

A l’in­vi­ta­tion de l’as­so­cia­tion Trot­toirs Mouillés, la salle Louain­tier de Flers, pro­mise à un for­mi­dable concert qui res­te­ra, à n’en pas dou­ter long­temps dans les mé­moires, vous at­tend le ven­dre­di 18 mars. Un évé­ne­ment à ne ra­ter sous au­cun pré­texte !

La com­pa­gnie is­raé­lienne Ver­ti­go a été fon­dée en 1992 par Noa Wer­theim et Adi Sha’al. Ti­tu­laire de nom­breux prix et dis­tinc­tions, elle s’est ra­pi­de­ment im­po­sée comme une des plus im­por­tantes et des plus de­man­dées au monde.

Le spec­tacle, Ver­ti­go 20, pré­sen­té au Fo­rum de Flers, le sa­me­di 12 mars à 20 h 30, re­vi­site les 20 ans de la com­pa­gnie en ré­in­ter­pré­tant ses créa­tions em­blé­ma­tiques dans une puis­sante suc­ces­sion de ta­bleaux.

Douze dan­seurs s’ex­priment dans un lan­gage unique, re­pre­nant les codes du clas­sique, pointes ten­dues, ports de têtes, de bras, ara­besques et com­po­si­tions d’ensembles, aux­quels ils ajoutent un soup­çon de li­ber­té et de théâ­tra­li­té.

C’est une fête où mort et nais­sance s’en­tre­mêlent, où lignes et cercles se re­joignent.

Où les dan­seurs se cherchent, se croisent et se re­groupent pour mieux tour­ner au­tour de la ron­deur du monde. D’ailleurs, dans son dé­sir de par­tage et de com­mu­nion, le spec­tacle a la pro- fon­deur d’une ronde et pour­rait ac­cueillir tout le pu­blic, fi­na­le­ment en­traî­né à re­vivre lui aus­si son his­toire in­time. D’ailleurs, Noa Wer­theim n’aime pas la dis­tance entre les êtres hu­mains : « Quand je vois quel­qu’un, je vois de l’éner­gie. Je ne vois pas l’âge, l’ori­gine, je vois un être vi­vant, une per­sonne. »

Un spec­tacle mys­tique, poé­tique et mu­si­cal. Et pour la cho­ré­graphe, la danse suit « les traces des cailloux po­sés comme s’il fal­lait, à nou­veau, dé­chif­frer l’énigme du temps » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.