Jean-Claude Fres­nais a fait du fer son pa­ra­dis

Fer­tois d’ori­gine, Jean-Claude Fres­nais, alias « le sculp­teur mé­tal­lic » ex­pose du­rant le mois de mars à l’Of­fice de tou­risme. L’oc­ca­sion de dé­cou­vrir son uni­vers fait de d’ob­jets et de vieux ou­tils trans­for­més en oeuvres d’art.

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Mi­chel Mo­ri­ceau Jus­qu’au 31 mars, hall d’ac­cueil de l’Of­fice de tou­risme, 11, rue de la Vic­toire. Gra­tuit. Con­tact : 02.33.37.10.97.

A l’ap­proche des Journées européennes des métiers d’art, qui au­ront lieu cette an­née du 1er au 3 avril, l’Of­fice de tou­risme fer­tois ac­cueille un ar­tiste lo­cal : Jean-Claude Fres­nais. A 65 ans, cet an­cien ajus­teur de chez Lu­chaire à Mes­sei, consacre une grande par­tie de ses loi­sirs à sa grande pas­sion : la trans­for­ma­tion de vieux ob­jets et de vieux ou­tils en sculp­tures, ins­tal­la­tions.

Au­jourd’hui, on trouve dans son ha­bi­ta­tion rue de la Vic­toire son ate­lier, une forge en ex­té­rieur, mais aus­si une pièce qui pour­rait s’ap­pa­ren­ter à un pe­tit mu­sée. « Quand j’étais en­fant, j’avais un oncle à Bel­lou qui avait une forge et je ré­pa­rais des ou­tils agri­coles des­sus. C’est à 14 ans que j’ai pas­sé un CAP de fer­ron­ne­rie » ra­conte Jean-Claude. Ce­ci ex­pli­quant ce­la.

Du Ré­cup’art et du neuf

Bien qu’il soit en re­traite de­puis 5 ans, le tra­vail du fer reste pour lui un be­soin, mais aus­si un moyen de se res­sour­cer, de s’éva­der. Forge, mar­teau et en­clume, lime, bu­rin et poste à sou­der font par­tie de son quo­ti­dien. « Je tra­vaille à par­tir d’ob­jets que je ré­cu­père ici ou là, ou que des amis me donnent, mais je fais aus­si du neuf, et dans ce cas j’achète la fe­raille. J’y consacre plu­sieurs heures dans la jour­née, le ma­tin et l’après-mi­di » .

Après avoir créé des gi­rouettes voi­là plu­sieurs an­nées, Jean-Claude Fres­nais s’est di­ver­si­fié en fai­sant des en­seignes, des sculp­tures, des ins­tal­la­tions. « En 2010, la mai­rie de La Ferté m’a com­man­dé trois che­vaux en fer à bé­ton qui ont été ins­tal­lés sur le gi­ra­toire du bou­le­vard des An­daines, route d’Alen­çon. Mais, deux d’entre eux ont été vo­lés. A croire que mon art a plu aux vo­leurs » dit-il en sou­riant. En 2015, à l’oc­ca­sion d’une ex­po à Bel­lou, l’ar­tiste a été ame­né à in­ter­ve­nir au­près d’éco­liers. « Quand j’ex­pose, mon but pre­mier n’est pas de vendre, mais plu­tôt de faire par­ta­ger ma pas­sion » .

Du fer au bois

Ré­cem­ment, le sculp­teur a peu à peu in­tro­duit du bois dans ses réa­li­sa­tions, du chêne pré­ci­sé­ment. « Du coup, je réa­lise moi-même mes en­ca­dre­ments quand je fais des ta­bleaux, car je m’in­té­resse aus­si à la pein­ture » . De­puis 3 ans, Jean-Claude Fres­nais est aus­si de­ve­nu le « Cé­sar » des An­dain’ries : il a été choi­si par les or­ga­ni­sa­teurs pour réa­li­ser les tro­phées re­mis aux ga­gnants de ce Fes­ti­val d’humour. Il ex­po­se­ra d’ailleurs au centre d’ani­ma­tion de Ba­gnoles-de-l’Orne-Nor­man­die du 2 au 9 avril.

S’il se dit « so­li­taire » comme beau­coup d’ar­tistes, le Fer­tois n’est pas to­ta­le­ment cou­pé du monde et s’in­té­resse à l’ac­tua­li­té. L’at­ten­tat contre Char­lie Heb­do dé­but 2015 l’a ins­pi­ré pour une oeuvre. Au­tre­ment, ses sources d’ins­pi­ra­tion sont mul­tiples. Ain­si, l’avion Blé­riot XI ex­po­sé à l’Of­fice de tou­risme a fait suite à une vi­site du mu­sée aé­ro­nau­tique de Tou­louse.

Fin avril, Jean-Claude Fres­nais met­tra de cô­té tous ses ou­tils pour s’adon­ner à son autre grande pas­sion : la ran­don­née. Il fe­ra le pé­le­ri­nage de St-Jacques-de-Com­pos­telle en par­tant du Puy- en- Ve­lay. Un autre moyen pour se res­sour­cer du­rant 800 km.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.