La pre­mière édi­tion a mar­ché du feu de dieu

C’était une pre­mière. Sa­me­di, Clé­cy a ac­cueilli sa toute pre­mière Fête du feu. Éco­liers, com­mer­çants, bé­né­voles et élus ont fait de cette ma­ni­fes­ta­tion un suc­cès.

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande -

200 per­sonnes étaient réunies di­manche 6 mars par le club des aî­nés de la Suisse nor­mande à la salle so­cio-cultu­relle pour le tra­di­tion­nel re­pas.

Cette an­née au me­nu une sa­vou­reuse chou­croute confec­tion­née par le bou­cher clé­cyen. Ray­mond Car­ville, le pré­sident, était ra­vi d’ac­cueillir ses convives avec l’en­semble de l’équipe du club. Le re­pas était ryth­mé par la mu­sique de l’or­chestre Die­go Pe­rez, qui est ve­nu pour la pre­mière fois à Clé­cy.

« Il s’agit de la pre­mière ma­ni­fes­ta­tion de l’an­née et la plus im­por­tante. La sui­vante se­ra jeu­di 12 mai, à 12 h, pour une en­tre­côte-frites » , rap­pelle le pré­sident. Avant ce­la au­ra lieu, jeu­di 7 avril, à la salle so­cio-cultu­relle, un concours de be­lote ou­vert au pu­blic.

De 10 h 30 à 21 h, le bourg de Clé­cy et les alen­tours ont été ani­més par le spec­tacle ma­gique du feu.

Or­ga­ni­sée par les Ate­liers 48 en par­te­na­riat avec l’école ma­ter­nelle et pri­maire, les com­mer­çants dé­gui­sés, les as­so­cia­tions clé­cyennes et la Mu­ni­ci­pa­li­té, la pre­mière édi­tion de la Fête du feu a connu un vif suc­cès, sa­me­di 5 mars.

Les pom­piers in­ter­viennent

Dès le ma­tin, et pour être en condi­tion pour la jour­née, les or­ga­ni­sa­teurs avaient pré­vu la dé­mons­tra­tion des risques d’in­cen­die avec la pré­sen­ta­tion du ca­mion des pom­piers et une in­ter­ven­tion lu­dique du Ser­vice dé­par­te­men­tal d’in­cen­die et de

se­cours.

Masques et M. Car­na­val

Après l’apé­ro rouge comme le feu et le bar­be­cue, près de 150 per­sonnes étaient réunies place du Tri­pot pour le dé­part du dé­fi­lé car­na­val. Les en­fants des écoles et des as­so­cia­tions pé­ri­sco­laires ont créé les masques et Mon­sieur Car­na­val. Nom­mé Dra­gon Va­val, le géant de car­ton haut de 3 m a dé­am­bu­lé dans les rues avec les car­na­va­liers avant de fi­nir en cendres sur le bû­cher. Les ani­ma­tions se sont en­chaî­nées avec des jon­gle­ries, du théâtre am­bu­lant avec Lu­lu et Mer­lin de la com­pa­gnie des Li­bel­lules am­bu­lantes, des contes ou chants écrit et dé­cla­més par les bé­né­voles des Ate­liers 48.

Une fête in­ter­gé­né­ra­tion­nelle

« Cette pre­mière est un grand suc­cès et nous conforte dans l’idée de ré­ité­rer. En plus de cette fête, l’ob­jec­tif était de créer des liens in­ter­gé- né­ra­tion­nels en di­ri­geant le cor­tège vers l’Ehpad du Beau site afin que les en­fants et les ré­si­dents par­tagent le goû­ter. Ce fut chose faite, les ré­si­dents eux-mêmes sont pa­rés de cas­quette de ma­rins, de col­liers à fleurs ou en­core de per­ruques dis­co, la mis­sion a été at­teinte » , ex­plique ra­vi Em­ma­nuel Be­cker, pré­sident et bé­né­vole des Ate­liers 48.

Un lâ­cher de lan­ternes cé­lestes

Après avoir pro­fi­té du re­pas par­ta­gé place du tri­pot, les car­na­va­liers ont bat­tu la re­traite aux flam­beaux en chants contés vers les bords de l’Orne qui a don­né lieu à un spec­tacle sur la Via fer­ra­ta grâce à l’as­so­cia­tion Ver­tig’de Paul Châ­te­let avec un lâ­cher de lan­ternes cé­lestes bou­clant ain­si cette belle fête du feu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.