L’Orne Fleu­rie perd des adhé­rents

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande - La pro­chaine col­lecte or­ga­ni­sée à la salle Er­nieB­lin­cow, à Thu­ry-Har­court, est pré­vue ven­dre­di 1er avril, de 15 h 30 à 19 h, et sa­me­di 2 avril, de 9 h à 12 h.

Sa­me­di 5 mars, l’Ami­cale pour le don du sang de Thu­ry-Har­court et sa ré­gion a te­nu son as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle à la salle Grin­gore à la­quelle par­ti­ci­paient 120 per­sonnes.

41 nou­veaux don­neurs

Le bi­lan mo­ral, fi­nan­cier et le rap­port des ac­ti­vi­tés de l’as­so­cia­tion ont été dé­voi­lés dans le dé­tail fai­sant ap­pa­raître une pro­gres­sion de pré­lè­ve­ments de 41 poches de sang sup­plé­men­taires en 2015 et la ve­nue de 41 nou­veaux don­neurs sur les 10 de­mi-journées or­ga­ni­sées en 2015, en quelques chiffres ce sont 614 don­neurs en­re­gis­trés pour 551 poches pré­le­vées. Il semble néan­moins dif­fi­cile de fi­dé­li­ser les nou­veaux don­neurs, l’ami­cale oeuvre pour y re­mé­dier. L’ami­cale compte 109 membres, y com­pris les nou­veaux don­neurs qui sont in­té­grés gra­tui­te­ment la pre­mière an­née.

Un bud­get très ser­ré

Le pré­sident, Gé­rard Hé­ri­cya, a sou­li­gné que la mai­rie met­tait à leur dis­po­si­tion des salles et au­to­ri­sait la pose des ca­li­cots. Les sub­ven­tions al­louées par les com­munes per­met­tant de fi­nan- cer les ac­ti­vi­tés de pro­mo­tion du don.

Le tré­so­rier Yves Guillotte a dres­sé le bi­lan fi­nan­cier. Le bi­lan est po­si­tif bien que l’as­so­cia­tion vive sur ses ré­serves. « Le seul pro­blème reste au ni­veau des sub­ven­tions qui sont ré­duites chaque an­née, voire même in­ter­rom­pues par cer­taines com­munes comme Com­bray, Saint-Ré­my, Cu­ley-le-Pa­try ou Mes­lay qui ne donnent plus du fait de leurs bud­gets ser­rés » sou­ligne le tré­so­rier.

Bien­tôt 50 ans d’exis­tence

Par­mi les pro­jets, 2017 se­ra une grande an­née puisque l’ami­cale fê­te­ra ses 50 ans d’exis­tence, ce­la per­met­tra de rap­pe­ler et rendre hom­mage aux gé­né­reux don­neurs ve­nus toutes ces an­nées. Le ren­dez-vous est pris, la fête au­ra lieu le 4 mars 2017.

En fin d’as­sem­blée, le tiers sor­tant a été ré­élu. La re­mise des di­plômes a ré­com­pen­sé les gé­né­reux don­neurs.

« Je ne suis pas contre les ins­crip­tions sur in­ter­net pour ob­te­nir la carte de pêche mais je suis plu­tôt fa­vo­rable aux ins­crip­tions dans une as­so­cia­tion lo­cale » , a dé­taillé Pas­cal Ma­gloire, pré­sident de l’as­so­cia­tion de pêche l’Orne Fleu­rie, lors de l’as­sem­blée gé­né­rale, di­manche 6 mars.

Des pertes dues aux algues ?

« Je suis prêt à me dé­pla­cer au cas où plu­sieurs adhé­rents se re­grou­pe­raient à un en­droit. La perte de 48 ins­crip­tions peut éga­le­ment s’ex­pli­quer par la pré­sence d’algues dans l’étang, ce­la n’en­cou­rage pas à prendre une carte… » Le cam­ping du Tras­py a ac­cep­té d’être dé­po­si­taire pour l’as­so­cia­tion de l’Orne Fleu­rie.

Pas­cal Ma­gloire, après avoir pré­sen­té aux adhé­rents les membres du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion, a rap­pe­lé qu’An­toine a toute la lé­gi­ti­mi­té et au­to­ri­té d’in­ter­ven­tion au­près des pê­cheurs : « Il a 17 ans, néan­moins en tant que membre du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion, il ne doit pas re­ce­voir de la part de cer­tains des re­marques désa­gréables du fait de son âge. J’ai confiance en lui et je sais qu’il agit quand ce­la est né­ces­saire et d’une fa­çon cor­recte » .

Une nou­velle si­gna­li­sa­tion

L’as­sem­blée gé­né­rale a aus­si été l’oc­ca­sion pour les membres du bu­reau de dé­voi­ler la nou­velle si­gna­li­sa­tion. Mise en place par la fé­dé­ra­tion de pêche, elle per-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.