Ils dé­filent contre l’écla­te­ment de la com­mu­nau­té de com­munes de Briouze

Des élus et des ha­bi­tants de la Cdc du pays de Briouze pro­tes­taient sa­me­di 12 mars contre le dé­cou­page an­non­cé de leur in­ter­com­mu­na­li­té.

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage Et Suisse Normande - Tho­mas Gourlin

Ils sont 12, ils veulent res­ter unis et lier leur des­tin à l’ag­glo­mé­ra­tion de Flers.

Sa­me­di 12 mars 2016, des élus et des ha­bi­tants de la CDC du pays de Briouze s’étaient don­né ren­dez-vous pour une ma­ni­fes­ta­tion dans le bo­cage. Dans leur vi­seur : la nou­velle carte des in­ter­com­mu­na­li­tés qui pré­voit une sé­pa­ra­tion entre les dif­fé­rentes col­lec­ti­vi­tés qui la com­posent.

Pa­trice Da­vy, ad­joint au maire de Li­gnou, es­time que ce dé­cou­page ter­ri­to­rial est po­li­tique :

« On est là pour dé­fendre l’union de la CDC de Briouze et pour contes­ter la sé­pa­ra­tion de la CDC or­ga­ni­sée par Alain Lam­bert qui, pour ses af­faires per­son­nelles a be­soin d’une cer­taine po­pu­la­tion et qui a pris une par­tie de la CDC de Briouze pour la trans­fé­rer sur Pu­tanges » .

De­vant la gare, sur la re­morque d’un trac­teur, Bru­no Au­vray, pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes, a fait un pe­tit dis­cours. « Mme le pré­fet a dé­ci­dé de cou­per notre ter­ri­toire en deux. Cinq com­munes vers Flers, sept vers Pu­tanges. Nous avons créé la Cdc du Pays de Briouze il y a 18 ans di­sons pour of­fi­cia­li­ser notre fa­mille briou­zaine qui exis­tait dé­jà na­tu­rel­le­ment. Grâce à la Cdc, nous avons construit l’es­pace cultu­rel et as­su­ré son fonc­tion­ne­ment, réa­li­sé des amé­na­ge­ments de voi­rie, par­king, ré­seau, bourg. On a créé une crèche multi-ac­cueil de six sa­la­riés, créé la mai­son mé­di­cale, ap­por­té une forte contri­bu­tion à l’école de mu­sique, créé le to­po-guide… »

La plu­part des ma­ni­fes­tants, pour ceux qui ac­ceptent de par- ler, mettent en avant l’ar­gu­ment des équi­pe­ments struc­tu­rants, dont la réa­li­sa­tion a été vo­tée et fi­nan­cée par les ha­bi­tants de la Cdc du Pays de Briouze qui ne pour­ront plus bé­né­fi­cier aux com­munes di­ri­gées vers la com­mu­nau­té de com­munes du Val d’Orne.

Bap­tise Ro­bine, conseiller mu­ni­ci­pal à Li­gnou, es­time que cette nou­velle carte est « illo­gique » . À ses cô­tés, Thier­ry Pei­gney, lui aus­si ha­bi­tant de Li­gnou, confie : « Briouze, c’est notre bas­sin de vie et c’est une in­ter­com­mu­na­li­té que nous avons tou­jours dé­fen­due et qui fonc­tionne. Des choses, des équi­pe­ments ont été créés mais une par­tie de la po­pu­la­tion ne pour­ra plus en bé­né­fi­cier. Ce n’est pas co­hé­rent » .

Un autre ma­ni­fes­tant conti­nue en pre­nant l’exemple d’un équi­pe­ment : « Nous avons une mai­son mé­di­cale toute neuve. Elle a été fi­nan­cée par les douze com­munes de la Cdc ac­tuelle. Qui va en bé­né­fi­cier ? On ne sait pas ! » , sou­ligne Alain Da­vy, ve­nu de Pointel.

En dé­fi­lant de cette ma­nière, et en se don­nant ren­dez-vous de­vant la gare de Briouze, les ma­ni­fes­tants vou­laient sym­bo­li­ser leur en­vie de prendre, en­semble, le train pour re­joindre Flers, sous en­ten­du pour re­joindre Flers Ag­glo. Ils ont sur­tout vou­lu mar­quer leur désac­cord à quelques jours d’une pro­chaine réunion de la Com­mis­sion dé­par­te­men­tale de co­opé­ra­tion in­ter­com­mu­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.