Les journées ga­gnantes chez In­ter­mar­ché à Flers Plus de 30 ans pas­sés au ser­vice de la même en­tre­prise

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

Du mar­di 23 au sa­me­di 27 fé­vrier, notre jour­nal or­ga­ni­sait une opé­ra­tion in­ti­tu­lée « Les journées ga­gnantes » , en col­la­bo­ra­tion avec l’en­seigne In­ter­mar­ché de Flers.

Pour y par­ti­ci­per, il suf­fi­sait de ve­nir dé­po­ser un bul­le­tin dans l’urne si­tuée sur notre stand, dans la ga­le­rie com­mer­ciale. La re­mise des lots avait lieu la se­maine der­nière en pré­sence des ga­gnants et d’Isa­belle qui re­pré­sen­tait la di­rec­tion du ma­ga­sin.

Les per­sonnes qui étaient ab­sentes peuvent re­ti­rer leur lot, sur pré­sen­ta­tion d’une pièce d’iden­ti­té, à la caisse cen­trale du ma­ga­sin. Il s’agit d’An­drée Gouault de Flers et de Béa­trice Bour­get de La Fer­rière- auxE­tangs. Elles ont rem­por­té res­pec­ti­ve­ment un livre de Ber­trand le jar­di­nier et une sta­tion mé­téo.

C’est un par­cours qui de­vient rare : pas­ser plus de 30 ans dans la même en­tre­prise fait presque fi­gure d’ex­cep­tion.

Ven­dre­di 11 mars, les em­ployés des éta­blis­se­ments La­ri­vière à Saint-Georges-desG­ro­seillers, avaient ré­ser­vé une sur­prise à leur col­lègue, Yan­nick Pru­nier.

Ce der­nier ne s’at­ten­dait pas en ef­fet à re­ce­voir la Mé­daille d’hon­neur du tra­vail, éche­lon ver­meil, pour ses trente an­nées pas­sées au sein de l’en­tre­prise. Im­plan­tée à Flers de­puis 1982, d’abord route de Vas­sy puis à Saint- Georges- des- Gro­seillers de­puis 1988, cette so­cié­té spé­cia­li­sée dans la cou­ver­ture, l’étan­chéi­té, l’iso­la­tion et le bar­dage, fut d’abord di­ri­gée par Jean-Pierre Au­betz et au­jourd’hui par Jo­han Bayel.

Le ré­ci­pien­daire est en­tré dans l’en­tre­prise en sep­tembre 1984 en qua­li­té de ma­ga­si­nier­chauf­feur.

Il est en­suite de­ve­nu ven­deur in­terne avant d’as­su­rer les fonc­tions de com­mer­cial qu’il exerce de­puis 21 ans.

Yan­nick Pru­nier, une fois l’ef­fet de sur­prise pas­sé, se mon­trait sa­tis­fait d’avoir par­ti­ci­pé ac­ti­ve­ment à l’évo­lu­tion de l’en­tre­prise qui, à l’ori­gine, était une éma­na­tion des Ar­doi­sières d’An­gers, dé­ve­lop­pées au dé­but du ving­tième siècle grâce au ta­lent d’un cer­tain Fur­cy Sou­lez-La­ri­vière.

Au vu des nom­breux ar­ti­sans pré­sents à cette ré­cep­tion bon en­fant, l’en­tre­prise La­ri­vière semble avoir ac­quis, au fil du temps, une vé­ri­table no­to­rié­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.