Grosse af­fluence au lo­to de l’as­so­cia­tion loi­sirs Les ha­bi­tants sont cor­dia­le­ment in­vi­tés à contri­buer

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays - T.G.

Di­manche 13 mars, dans la salle des fêtes de Saint-Andréde-Mes­sei, se dé­rou­lait le lo­to de l’ALSAM (As­so­cia­tion loi­sirs de Saint-An­dré-de-Mes­sei).

Le pré­sident, Gilles Bi­tu, qui of­fi­ciait au mi­cro pour an­non­cer les nu­mé­ros sor­tis, se mon­trait sa­tis­fait :

« Mal­gré le so­leil presque prin­ta­nier, nous dé­nom­brons 160 par­ti­ci­pants. C’est beau­coup mieux que l’an der­nier car, cette fois-ci, nous n’avons pas souf­fert de la concur­rence. »

Dans une am­biance par­ti­cu­liè­re­ment at­ten­tive et si­len­cieuse cha­cun es­pé­rait rem­plir sa grille pour ga­gner l’un des nom­breux lots pro­po­sés. Les bé­né­fices réa­li­sés lors de cet après-mi­di per­met­tront à l’as­so­cia­tion, qui joue un peu le rôle de co­mi­té des fêtes, de conti­nuer à ani­mer la com­mune.

Pro­chaine ma­ni­fes­ta­tion : la ran­don­née du 26 juin au­tour sur Le Châ­tel­lier. Néan­moins, les deux temps forts res­tent, bien sûr, l’or­ga­ni­sa­tion du Té­lé­thon et les fêtes de Noël.

Le 20 mars, dans le cadre du Mois de l’ar­chi­tec­ture, Cla­ra Del­mond et Adrien Pi­can­det, deux jeunes ar­chi­tectes, donnent ren­dez-vous aux ha­bi­tants de la Fer­rière-aux-Etangs, dans le lo­cal près de la mai­rie, et aux per­sonnes que le su­jet in­té­resse, pour par­ler du ter­ri­toire.

Leur pré­sence dans le vil­lage est or­ga­ni­sée dans le cadre d’une ré­si­dence d’ar­chi­tecte.

Cette ré­si­dence, mise en place par la Mai­son de l’ar­chi­tec­ture de Nor­man­die (Ter­ri­toires pion­niers) et Flers ag­glo cherche à per­mettre la ren­contre entre ces pro­fes­sion­nels et les ha­bi­tants de la com­mune pour iden­ti­fier et tra­vailler sur les qua­li­tés du vil­lage et son en­vi­ron­ne­ment géo­gra­phique.

Le but est d’iden­ti­fier le po­ten­tiel d’un lieu, ses as­pects po­si­tifs.

Un lieu vi­vant

Pré­sen­tés à la po­pu­la­tion lors d’une pre­mière vi­site en jan­vier der­nier, Cla­ra Del­mond et Adrien Pi­can­det ont fait leur re­tour le 14 mars. Ils se­ront pré­sents jus­qu’au 3 avril pour tra­vailler sur la thé­ma­tique de « La Fer­rière ha­bi­tée » au tra­vers d’un « at­las des pay­sages émer­gents » ; sorte de patch­work qui réuni­ra les dif­fé­rentes contri­bu­tions des ha­bi­tants.

« Cet at­las est le ré­sul­tat de notre pre­mière se­maine de ter­rain. On s’est ren­du compte que tra­vailler sur La Fer­rière-aux-Étangs, c’est tra­vailler sur un ter­ri­toire plus large qui ne s’ar­rête pas aux li­mites ad­mi­nis­tra­tives de la com­mune » , confie Cla­ra Del- mond, tout en in­di­quant que ce ter­ri­toire va, en gros, de Bel­louen-Houlme à la voie verte.

Vi­sion d’un sec­teur

Tout au long de la ré­si­dence, ils vont réa­li­ser des cartes pos­tales que les gens pour­ront rem­plir avec leurs vi­sions du sec­teur.

« On va réa­li­ser des cartes blanches pour faire un at­las. Cet at­las doit se faire avec les ha­bi­tants. Le 20 mars, c’est le 1er évé­ne­ment pour ré­col­ter les contri­bu­tions. L’idée, c’est que les gens nous ap­portent des pho­tos, des ré­cits, des des­sins pour par­ler de leur vi­sion du ter­ri­toire pas­sé et pré­sente. On va faire du porte à porte, pour voir les gens. Le sché­ma est en cours d’éla­bo­ra­tion, il n’y a rien de dé­fi­ni­tif » , an­nonce Cla­ra Del­mond pour ajou­ter : « Der­rière leurs témoignages, se des­sinent de vrais en­jeux ter­ri­to­riaux »

Mu­nis d’un dic­ta­phone, les ar­chi­tectes pour­ront écou­ter la po­pu­la­tion. « Les gens peuvent nous ap­por­ter des pho­tos. Nous avons un scan­ner et ils pour­ront les ré­cu­pé­rer » , pré­cise Adrien Pi­can­det. Une eth­no­logue, Na­tha­lie Le­mar­chand, éga­le­ment co di­rec­trice de Ter­ri­toires pion­niers, les ac­com­pagne dans cette dé­marche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.