Dé­jà une belle grande fête agri­cole

1960, le co­mice est une belle grande fête agri­cole. Au­jourd’hui, comme il y a 55 ans, les bé­né­voles ima­ginent et conçoivent les chars et les dé­co­ra­tions. Les an­nées passent, les mé­thodes ne changent guère, l’en­thou­siasme est tou­jours le même.

L'Orne Combattante (SN) - - Tinchebray Et Son Pays -

En 1960, le co­mice s’est dé­rou­lé di­manche 26 août, sur une seule jour­née. Le concours agri­cole a eu lieu le ma­tin. « Grande jour­née di­manche à Tin­che­bray. Le so­leil, in­vi­té d’hon­neur n’a pu as­sis­ter à la fête toute la jour­née et de vio­lentes averses ont quelque peu per­tur­bé les di­verses par­ties du pro­gramme » (L’Orne Com­bat­tante). De nom­breux concours d’ani­maux avaient réuni un grand nombre d’éle­veurs. Les per­son­na­li­tés in­vi­tées étaient elles aus­si bien nom­breuses : pré­fet (M. JP Martin), sous pré­fets, chefs de ca­bi­nets, Conseillers gé­né­raux, pré­si­dents des co­mices d’ar­ron­dis­se­ments voi­sins, maires, ca­pi­taine et ad­ju­dants de gen­dar­me­rie, pré­si­dents de chambre et de so­cié­té d’agriculture. Toutes les per­son­na­li­tés avaient en­suite par­ta­gé un co­pieux ban­quet « pré­pa­ré avec soin par Mme Guillouet » Ce ban­quet « par sous­crip­tion » avait eu lieu à la mai­rie, son prix avait été de 14 NF. Ils avaient été re­joints par le cha­noine et cu­ré doyen M. Mo­rel.

Les dis­cours n’avaient pas man­qué, les com­pli­ments non plus. « On sou­li­gna la qua­li­té des ani­maux pré­sen­tés, par­la de la sur­pro­duc­tion, des pro­blèmes agri­coles et des rap­ports avec le Gou­ver­ne­ment, du mar­ché de la viande qui est pré­oc­cu­pant. […] M. le Pré­fet se montre très op­ti­miste et in­vite ses au­di­teurs à faire confiance au gou­ver­ne­ment » .

Grande ca­val­cade

L’après mi­di avait été consa­cré à la fête « de­puis des se­maines, on confec­tionne en ville et en cam­pagne, les fleurs qui dé­co­re­ront la ville, les chars qui par­ti­ci­pe­ront à la grande ca­val­cade » .

Le dé­fi­lé avait dé­bu­té à 15 heures, dans la cour de la gare. L’ordre de pas­sage des chars avait été le sui­vant :

Pa­tro­nage Saint- Jo­seph (clique), Groupe d’en­fants cos­tu­més, Le roi de la basse-cour (char de Frênes) « de style élé­gant » , Cot­tage et In­té­rieur Nor­mand (Cha­nu) « avec in­té- rieur nor­mand al­liant paille et co­lom­bage, on y fi­lait au rouet » , Les abeilles et les fleurs ( Mont­se­cret- Clai­re­fou­gère) « était re­mar­quable de fraî­cheur et sa pré­sen­ta­tion était im­pec­cable » , Le char de la mu­sique et de la chan­son (Sainte-Cé­cile de Tin­che­bray), la noce Nor­mande (Tin­che­bray), la grange, époque 1900 (Tin­che­bray cam­pagne) « toutes les mé­thodes an­ciennes de tra­vail y étaient évo­quées, van, bat­teur de faulx, fouet­teur de gerbes, etc. » , Jo­li mou­lin (Saint Quen­tin) « tout de fleurs vê­tu ve­nait moudre son grain » , le jar­din fleu­ri (Saint Cor­nier), la mu­sique de Saint Cor­nier des Landes, Le pa­pillon ( Grande rue) « aux ailes brillantes » , la chaise à por­teur, le char de la reine de l’Agriculture (Melle Le­vée de Saint Ch­ris­tophe-deC­hau­lieu et ses de­moi­selles d’hon­neur Melles Gar­nier de Saint-Quen­tin et Pa­try de Tin- che­bray) « gra­cieuses sou­ve­raines d’une belle fête » . Ce char était en­tou­ré de mar­quises et de mar­quis. « En­fin le « Gé­né­ral de Gaulle » re­ve­nu en 2CV, ou­vrir le dé­fi­lé. L’en­semble était vrai­ment très beau et il faut fé­li­ci­ter vi­ve­ment tous ceux qui, des se­maines du­rant ont « bâ­ti » cette réus­site ».

Une chan­son avait été créée spé­cia­le­ment pour ce co­mice « En pas­sant par Tin­che­bray » elle avait été chan­tée par Mme On­fray. C’est le chef de la Mu­sique Mu­ni­ci­pale Georges Lais­né, membre de la so­cié­té des Au­teurs et Com­po­si­teurs de Mu­sique qui l’a com­po­sé.

« En fin d’après mi­di, une forte averse est ve­nue ac­ti­ver la dis­lo­ca­tion du cor­tège » .

La soi­rée de va­rié­té a eu lieu salle pa­rois­siale, en rai­son du mau­vais temps, tan­dis qu’un grand bal ras­sem­bla les dan­seurs dans une salle Bou­le­vard du Nord «

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.