Flers vain­queur du der­by Une in­ter­na­tio­nale U19, mar­raine des fé­mi­nines du FC Flers

Louise Fleu­ry, 18 ans, (née le 8 août 1997 à L’Aigle), mi­lieu de ter­rain de l’En-Avant Guin­gamp, est la mar­raine de la sec­tion fé­mi­nine du FC Flers de­puis eep­tembre 2015.

L'Orne Combattante (SN) - - Tour Elite Feminin Uefa U17 -

Les Flé­riennes ont rem­por­té le der­by du cham­pion­nat de division d’hon­neur Maine/Nor­mand, sur la pe­louse de Briouze. Apres la dés­illu­sion de la se­maine der­nière, à Ifs, les Briou­zaines ont bien ré­agi face à Flers, deuxième du cham­pion­nat. En ef­fet au cours d une pre­mière mi-temps équi­li­brée, les oc­ca­sions étaient briou­zaines. Par deux fois, les Briou­zaines ont failli prendre l’avan­tage sur coup franc mais la gar­dienne flé­rienne s’en­vo­lait avec brio. Les filles ac­cen­tuaient la pres­sion sur le but flé­rien pour ou­vrir la marque. Les Flé­riennes étaient dé­sta­bi­li­sées par cette ou­ver­ture du score et Briouze était tout près de dou­bler la mise juste avant la mi-temps. En dé­but de deuxième pé­riode, les Flé­riennes met­taient la pres­sion avec une suc­ces­sion de cor­ners. Les Briou­zaines avaient en­core les meilleures oc­ca­sions mais en vain. Les filles avaient lais­sé pas­ser leur chance et Flers s’en est sor­ti grâce à des fautes d’in­at­ten­tion au mar­quage en l’es­pace de 10 mi­nutes. Les Briou­zaines ont tout don­né pour ten­ter d’éga­li­ser mais l’ex­pé­rience flé­rienne de ce genre de match leur per­met­tait de conser­ver la vic­toire.

Ori­gi­naire de Rugles (Eure), c’est dans le club de ce vil­lage qu’elle a dé­bu­té le foot­ball à l’âge de 9 ans avant de re­joindre ce­lui de la ville voi­sine de L’Aigle, de juillet 2009 à juin 2013. Filles de foot­bal­leur, Louise Fleu­ry a pour­tant dé­bu­té par d’autres sports avant de s’en­ga­ger dans le foot­ball.

L’athlétisme et la gymnastique ont eu sa pré­fé­rence mais le foot­ball a fi­ni par avoir le des­sus mal­gré un titre de cham­pionne ré­gio­nale en gymnastique. Très vite, ses qua­li­tés lui ont per­mis d’in­té­grer l’équipe de Basse-Nor­man­die où elle a fait connais­sance des Flé­riens Tho­mas Ga­gez et Maxime Hébert. C’est à la coupe na­tio­nale U15 à Vi­chy qu’elle a été re­pé­rée par les membres du pôle espoirs France qui l’a conduite à ce­lui de Rennes. En juillet 2013, elle a si­gné à l’En-avant Gin­gamp où elle ef­fec­tue sa troi­sième sai­son.

Deux sé­lec­tions - deux vic­toires avec la France

Membre de l’équipe de France des U19, elle a connu sa pre­mière sé­lec­tion in­ter­na­tio­nale au poste d’at­ta­quante en sep­tembre 2015. Elle a joué deux matchs de qua­li­fi­ca­tion au cham­pion­nat d’Eu­rope. Le pre­mier, le 15 sep­tembre, contre la Bos­nie-Her­zé­go­vine : vic­toire 2-0 ; le deuxième, le 20 sep­tembre, avec une nou­velle vic­toire 6-0 ace à la Ré­pu­blique Tchèque.

Son prin­ci­pal ob­jec­tif est d’être ti­tu­laire au sein de l’équipe pre­mière de son club qui évo­lue en D1, (le plus haut ni­veau du foot fé­mi­nin fran­çais). À terme elle ai­me­rait jouer dans l’un des plus grands clubs fran­çais, (l’Olym­pique lyon­nais ou le Pa­ris-Saint-Ger­main) et in­té­grer l’équipe de France se­niors A. Louise Fleu­ry suit ac­tuel­le­ment des études pour ob­te­nir une li­cence STAPS (sciences et tech­niques des ac­ti­vi­tés phy­siques et spor­tives) pour de­ve­nir en­traî­neur en ma­na­ge­ment spor­tif.

Contac­tée par le Flé­rien Maxime Hébert, elle a ac­cep­té de par­rai­ner la sec­tion fé­mi­nine du FC Flers à l’oc­ca­sion de la sai­son 2015/2016.

« C’est très im­por­tant pour le dé­ve­lop­pe­ment du foot- ball fé­mi­nin. Mon ex­pé­rience et mon évo­lu­tion dans cette dis­ci­pline doivent être mo­ti­vantes pour les pe­tites afin de leur don­ner en­vie de jouer et de faire évo­luer le foot­ball fé­mi­nin en France. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.