Le flash mob réunit des cen­taines d’élèves

L'Orne Combattante (SN) - - Briouze Et Son Pays -

École Notre- Dame Saint- Louis : ma­ter­nelle et pri­maire. Jus­qu’au ven­dre­di 1er avril, la di­rec­trice de l’école se tient à la dis­po­si­tion des pa­rents qui sou­haitent dé­cou­vrir l’école ou ins­crire leur en­fant (en cours d’an­née ou pour l’an­née pro­chaine). Ta­rif : 15,50 € par mois en ma­ter­nelle ; 17,50 € par mois en pri­maire. Con­tact : 02 33 66 04 36, esl.briouze@orange.fr, http://no­tre­da­me­saint­louis­briouze.un­blog.fr

Stage d’ex­pres­sion. L’as­so­cia­tion Fa­milles ru­ralse or­ga­nise un stage d’ex­pres­sion théa­trale pour les 9-15 ans à la salle du rex, ani­mée par Bet­ty Gue­rin, lun­di 11 avril, de 10 h à 12 h, le mar­di 12 et mer­cre­di 13 avril de 10 h à 12 h et de 13 h à 15 h (pos­si­bi­li­té d’ap­por­ter son pique-nique). Ta­ri f: 40,50 €, bon loi­sir et chéques va­cances ac­cep­tés. Ren­sei­gne­ment au : 02 33 96 11 75 ou 06 33 62 59 75.

Gé­né­ra­tions Mou­ve­ment. L’as­so­cia­tion Gé­né­ra­tions mou­ve­ment, ai­nés ru­raux or­ga­nise le 1/2 fi­nale de ta­rot mer­cre­di 30 mars, à la salle ta­rot du centre po­ly­va­lent de Sées. L’as­so­cia­tion tien­dra éga­le­ment son as­sem­blée gé­né­rale le mar­di 12 avril à 10 h à Saint-Geor­gesd’An­ne­becq, sui­vi d’un re­pas à 12 h. Ins­crip­tion au­près des pré­si­dents (18 €).

Ex­po­si­tion Fran­çoise Pa­cé. La créa­tion de Fran­çoise Pa­cé ques­tionne le pay­sage. Jus­qu’au sa­me­di 2 avril, es­pace mul­ti­cul­tu­rel du Houlme. Gra­tuit. Con­tact : 02 33 62 81 50, www.odc-orne.com

Les jar­dins fa­mi­liaux et col­lec­tifs. L’as­so­cia­tion des jar­dins fa­mi­liaux et col­lec­tifs de Briouze pro­pose des par­celles de jar­dins à culti­ver. Lo­ca­tion à l’an­née, sur­face va­riable se­lon le be­soin. Pour toute in­for­ma­tion com­plé­men­taire, contac­ter la mai­rie de Briouze au 02 33 62 20 10 ou Gé­rard Bou­que­rel au 06 30 23 85 18.

Le club de l’ami­tié or­ga­nise un concours de be­lote sa­me­di 2 avril, 13 h 30, salle des fêtes. Concours in­di­vi­duel. Lot de viande à chaque par­ti­ci­pant. Ta­rif : 6 €.

Concours de be­lote.

Ch­ris­tine pom­mier or­ga­nise des portes ou­vertes à L’ate­lier des ar­tistes en herbe le di­manche 3 avril de 10 h à 18 h dans la salle com­mu­nale.

L’ate­lier des ar­tistes en herbe. Il y a quelques jours, le pré­fet de L’Orne a dé­ci­dé l’écla­te­ment du pays de Briouze. Pour Pa­trice Da­vy, ad­joint au maire de Li­gnou : « C’est du gâ­chis ».

« Lors du vote, il a été ju­gé que Briouze n’ap­por­tait pas de so­lu­tion : po­pu­la­tion trop faible, moins de 5 000 ha­bi­tants. En quelques se­condes, le cas de nos com­munes a été dé­ci­dé.

Il n’y a pas eu de prises de pa­role. Il fal­lait un amen­de­ment re­ce­vable mais le­quel ? Ce­lui qui de­man­dait le rat­ta­che­ment to­tal de la CDC de Briouze ? Ce­lui

Dans le cadre d’ate­liers pro­po­sés par la mé­dia­thèque en par­te­na­riat avec l’of­fice dé­par­te­men­tal d’art contem­po­rain de l’Orne, les élèves de CE2 et CM1 de l’école Saint-Louis ont ren­con­tré Fran­çoise Pa­cé pour une pra­tique ar­tis­tique qui avait pour thème le pay­sage.

Plas­ti­cienne, pho­to­graphe et peintre, son re­gard d’ar­tiste a per­mis aux en­fants de mieux ap­pré­hen­der les cou­leurs, les

Mar­di 29 mars, Ch­loé, Maud, Ophé­line et Yan­nick, élèves en ter­mi­nale SAPAT du ly­cée Notre Dame ont in­vi­té à un ras­sem­ble­ment place de la mai­rie de Briouze, de 14 h à 15 h. Dans le cadre de leur mo­dule MP6, les élèves de ter­mi­nale bac pro SAPAT doivent mettre en place un pro­jet d’ac­tion pro­fes­sion­nel. Ils ont dé­ci­dé d’or­ga­ni­ser un flash mob. Les élèves ont dan­sé sur des chan­sons de Stro­mae et de Jus­tin Bie­ber.

Qu’avions-nous à perdre ? Tout ce­la avait été évo­qué lors d’une réunion mais pas as­sez dé­bat­tu et sou­te­nu. Ce­la fai­sait bien des mé­con­tents mais au moins ce­la ou­vrait un dé­bat, et pro­vo­quait des prises de pa­roles. Et nous res­tions à 12.

Les amen­de­ments re­ce­vables ont été dé­bat­tus. Des prises de pa­roles ont été faites, les pour, les contres. Mais tout de même

Qui a par­lé de Pu­tanges ? Per­sonne. Pour­quoi les Courbes de l’Orne doivent-ils re­joindre Ar­gen­tan alors que Pu­tanges reste seule. Il y a deux poids deux me­sures.

Bien sûr il faut ré­for­mer et avan­cer mais pour­quoi gar­der une CDC 0 5000 ha­bi­tants sa­chant que celle-ci ne pour­ra pas du­rer.

Que de­vien­dront les écoles ? Briouze pour­ra- t- il sup­por­ter les frais de fonc­tion­ne­ment des struc­tures faites par la CDC. Se­rons- nous rem­bour­sés des in­ves­tis­se­ments faits en com­mun et aux­quels nous n’avons plus droit ?

Qui va prendre en charge les em­prunts de la CDC en cours ? Le com­merce de Briouze n’en su­bi­ra-t-il pas les consé­quences ?

Des ques­tions sans ré­ponses. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.