Une vic­toire et une dé­faite à do­mi­cile pour les Con­déennes

Di­manche 13 mars, dans le cadre de la 15e jour­née du cham­pion­nat de deuxième di­vi­sion fé­mi­nine, les Con­déennes l’ont em­por­té 1-0 à do­mi­cile face à Mé­ri­gnac.

L'Orne Combattante (SN) - - Sports -

Der­niè­re­ment, le Squash-club flé­rien a or­ga­ni­sé le cham­pion­nat de Nor­man­die vé­té­rans. 41 joueurs de Saint-Lô, Le Havre, Caen, Rouen, Ca­ny- Bar­ville, Gra­ven­chon, Evreux, Cou­tances, Le Val-de-Reuil et Flers, se sont li­vrés un com­bat achar­né sur les courts de la Bis­son­nière.

« C’est une bonne par­ti­ci­pa­tion au ni­veau des ligues » note le pré­sident flé­rien, Da­niel Pi­quet. Au pro­gramme de nom­breux ta­bleaux ont été pro­po­sés en fonc­tion de la ca­té­go­rie d’âge avec au fi­nal 13 titres dé­cer­nés pour 57 matchs dis­pu­tés. Cette com­pé­ti­tion est qua­li­fi­ca­tive pour le cham­pion­nat de France vé­té­rans qui va se dé­rou­ler, du 5 au 8 mai, à Nîmes. Le pre­mier de chaque ca­té­go­rie d’âge a va­li­dé son ti­cket pour la com­pé­ti­tion na­tio­nale avec d’autres places à prendre en fonc­tion du nombre de par­ti­ci­pants dans chaque ligue. À ce pe­tit jeu, les Flé­riens ont de nou­veau brillé avec trois titres. Il s’agit de Da­niel Pi­quet (+ de 65 ans), Gé­rard Tourte ( mas­ters) et Chan­tal Cor­vée (+ de 60 ans). Ces trois adeptes connaissent bien ce ni­veau na­tio­nal, no­tam­ment Da­niel Pi­quet qui a été sa­cré deux fois cham­pion de France res­pec­ti­ve­ment chez les + de 60 ans en 2009 et les + de 65 ans en 2015. Il re­met ain­si cette an­née son titre en jeu.

La se­maine pas­sée en ren­contre in­ter­ligue U14 à Bon­champ-les-La­val, le joueur du FC Flers, Ma­this Gri­san­ti s’est gra­ve­ment bles­sé au ge­nou. Opé­ré deux fois en trois jours son in­dis­po­ni­bi­li­té se­ra d’en­vi­ron un an si tout ce passe bien.

Du­rant la se­maine des co­équi­piers, di­ri­geants de l’équipe et Mi­ckel De­rouet l’en­traî­neur gé­né­ral du club, sont ve­nus le voir à l’hô­pi­tal, ce­la lui a ame­né du De son cô­té, Gé­rard Tourte a été trois fois cham­pion de France en 2001 chez les + de 55 ans ain­si qu’en 2005 et 2006 chez les + de 60 ans. Quant à Chan­tal Cor­vée, elle a été une fois vi­ce­cham­pionne de France. Des ré­sul­tats par­lants qui sont de bons au­gures l’échéance à ve­nir avec des Flé­riens qui au­ront à coeur de réa­li­ser à nou­veau de belles per­for­mances. Con­cer­nant les autres ré­sul­tats flé­riens, Mal­colm Earn­shaw glane la mé­daille de bronze en + de 40 ans, Ni­hat Oz­de­mir et Oli­vier Thom­me­rel ter­minent à la 4e en + de 40 ans et Phi­lippe Go­ry fi­nit 5e chez les + de 45 ans.

Les ti­trés dans chaque ta­bleau

Femmes : + de 35 ans : Ma­ga­li Bal­la­tore (Val-de-Reuil) ; + de 40 ans : Ka­ren Kunz (Rouen) ; + de 45 ans : Isa­belle Ver­nier (Val-de Reuil) ; +de 50 ans : Lau­rence Amain (Val-de-Reuil) ; + de 60 ans : Chan­tal Cor­vée (Flers).

Hommes : +de 35 : An­tho­ny De­lé­pine (Ca­ny-Bar­ville) ; + de 40 : Thier­ry De­nis (Saint-Lô) ; + de 45 : Ar­naud Couillard (Val-deReuil) ; + de 50 : Pa­trick Le Fur (Val-de-Reuil) ; + de 55 : Phi­lippe Bron­nec (Caen) ; + de 60 : Jean Claude Gi­got (Gra­ven­chon) ; + de 65 : Da­niel Pi­quet (Flers) ; Mas­ters : Gé­rard Tourte (Flers). ré­con­fort. Sa­me­di, son équipe se dé­pla­çait à Caen, contre les PTT, la vic­toire lui été pro­mise.

Chose faite puis­qu’ils ont ga­gné 3-1. Avant le match une ban­de­role a été dé­ployée, un geste qui lui a fait par­ti­cu­liè­re­ment plai­sir, sest co­pains comme il dit « Ils ne m’ou­blient pas ! »

Un com­por­te­ment de plus en plus rare, de nos jours, dans le foot­ball.

Du sou­la­ge­ment et du plai­sir pou­vaient se lire sur le vi­sage des Con­déennes qui n’avaient plus goû­té à la vic­toire de­puis la pre­mière jour­née du cham­pion­nat où elles s’étaient im­po­sées 2-1 face à Quim­per.

Au stade Ro­bert-Gos­sart, ce fut néan­moins un suc­cès réa­li­sé dans la dou­leur dans une ren­contre ponc­tuée par de nom­breuses im­pré­ci­sions en terme de jeu des deux cô­tés. Les Con­déennes avaient à coeur de bien faire de­vant leur pu­blic et se met­taient ra­pi­de­ment en ac­tion. Sur une at­taque pla­cée par­tant du cô­té gauche, Cas­san­dra Lé­ger trou­vait le che­min des fi­lets ad­verses pour per­mettre à Con­dé de me­ner 1-0.

Au­rore Hé­lie dans les buts

Les vi­si­teuses ten­tèrent de ré­agir no­tam­ment en deuxième mi-temps mais ne se mon­trèrent guère ef­fi­caces face aux buts condéens. La plus grande oc­ca­sion au pro­fit de Mé­ri­gnac a lieu à la 70e mi­nute où elle trouve le po­teau de la cage condéenne gar­dée ex­cep­tion­nel­le­ment par Au­rore Hé­lie.

« Au­rore est une joueuse de champ qui, pour ce match, a dû oc­cu­per le poste de gar­dienne. Elle a réa­li­sé une belle pres­ta­tion en sor­tant no­tam­ment deux à trois bal­lons chauds de­vant sa cage » com­mente l’en­traî­neur Con­déen, Pas­cal Gros­bois.

Étant la ca­pi­taine de l’équipe condéenne de­puis 13 ans, Au­rore Hé­lie a em­pê­ché Mé­ri­gnac de re­ve­nir à hau­teur en réa­li­sant une belle pa­rade dans les der­nières mi­nutes de jeu. Au fi­nal, Con­dé s’im­pose dif­fi­ci­le­ment mais cette vic­toire per­met à l’équipe d’es­pé­rer pou­voir en­core se main­te­nir en deuxième di­vi­sion.

« Mal­gré les dif­fi­cul­tés en deuxième mi- temps où la peur de ga­gner s’est ins­tal­lée, les filles ont su faire preuve d’un état d’es­prit ir­ré­pro­chable. Il y a du mieux dans la men­ta­li­té de cha­cune. Main­te­nant, il va fal­loir tout don­ner avec l’ob­jec­tif de rem­por­ter nos sept der­nières ren­contres du cham­pion­nat en com­men­çant par Bor­deaux, di­manche » ana­lyse l’en­traî­neur con­déen.

Le main­tien s’an­nonce donc long et se­mé d’em­bûche pour les Con­déennes qui oc­cupent ac­tuel­le­ment la 11e place mais qui peuvent en­core s’en sor­tir ma­thé­ma­ti­que­ment.

Dé­faite contre Saint-Ma­lo

Di­manche 27 mars, les Con­déennes re­ce­vaient de nou­veau. Cette fois ce sont les Ma­louines, 3es) qui ont fou­lé la pe­loude su stade Ro­bertGos­sart. Les Bre­tonnes sont ve­nues confor­ter leur place sur le po­dium en s’im­po­sant 0-2 à Con­dé-sur-Noi­reau. Le pre­mier but a été en­cais­sé au plus mau­vais mo­ment pour les lo­cales, juste avant de ren­trer aux ves­tiaires, à la 43e mi­nute. De re­tour sur la pe­louse, les Ma­louines ont conti­nué leur do­mi­na­tion avec pru­dence, évo­luant avec cinq joueuses en dé­fense. Un duel per­du par la dé­fense à 25 mètres du but Con­déen a per­mis aux vi­si­teuses d’ins­crire le se­cond but. Le talent de la gar­dienne condéenne a évi­té le pire. Score fi­nal 0-2 pour SaintMa­lo. At­tris­té, le pré­sident du FCFC, Jean Eli­sa­beth com­mente : « Les jeunes joueuses conti­nuent leur ap­pren­tis­sage pour la sai­son pro­chaine. Je sais que c’est com­pli­qué pour nos cadres, je les com­prends mais notre si­tua­tion peu en­viable fait suite, en fin de sai­son pas­sée, à des in­ci­vi­li­tés de quelques joueuses par­ties sans avoir aver­ti préa­la­ble­ment au moins un mois d’avance et, pour cer­taines, 12 h seule­ment avant la fin des trans­ferts. L’ap­pren­tis­sage des jeunes est in­dis­pen­sable pour re­mon­ter dès la sai­son pro­chaine. Je fé­li­cite le staff et les joueuses pour leur bon com­por­te­ment. »

Di­manche 3 avril, au Mans face, une équipe re­ma­niée fai­sant suite à une grève des joueuses de na­tio­nal n’ayant pas ad­mis de la part du pré­sident ac­tuel la fa­çon de li­cen­cier leur coach, la vic­toire se­rait bien­ve­nue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.