Ly­cée po­ly­va­lent des An­daines

L'Orne Combattante (SN) - - Bocage et Suisse Normande -

Le ly­cée po­ly­va­lent des An­daines, à La Fer­té-Ma­cé, af­fiche de bons ré­sul­tats dans toutes ses fi­lières et plus par­ti­cu­liè­re­ment en fi­lière STMG (Sciences et tech­no­lo­gies du ma­na­ge­ment et de la ges­tion). Avec 95 % de réus­site au bac­ca­lau­réat 2015, cette fi­lière est la fier­té de cet éta­blis­se­ment qui per­met d’ob­te­nir un bac gé­né­ral, tech­no­lo­gique ou pro­fes­sion­nel.

Le pro­vi­seur de ce ly­cée po­ly­va­lent, Jean-Pas­cal Bou­gon, es­time que c’est une chose « dont on peut être sa­tis­faits » . Sa­chant que l’aca­dé­mie at­ten­dait 93 % de réus­site là où la fi­lière STMG af­fiche 95 %, la fier­té pour cette fi­lière n’est pas illé­gi­time.

Plus lar­ge­ment, l’éta­blis­se­ment se si­tue dans la moyenne na­tio­nale. « Glo­ba­le­ment, c’est pas mal. Nous sommes dans les moyennes » . Les chiffres montrent 87 % de réus­site en L, 90 % en S et 96 % en bac pro gé­nie ci­vil, construc­tion bois.

« Les ré­sul­tats de la sec­tion mé­tiers du bois sont re­mar­quables » , note le pro­vi­seur.

Pour lire les chiffres pré­sen­tés par l’aca­dé­mie en connais­sance de cause, il convient de les com­pa­rer avec les taux d’ac­cès de la se­conde, de la pre­mière et de la ter­mi­nale au bac­ca­lau­réat. Il s’agit de la pro­ba­bi­li­té qu’un élève ar­ri­vé en se­conde dé­croche le Bac à l’is­sue d’un par­cours sco­laire ef­fec­tué au sein de l’éta­blis­se­ment.

Au ly­cée des An­daines, en bac gé­né­ral et tech­no­lo­gique, cette pro­ba­bi­li­té est de 68 % pour un élève en­tré en se­conde. Elle at­teint 79 % pour un élève en Bac pro­fes­sion­nel.

Ces pour­cen­tages doivent aus­si être nuan­cés en con­si­dé­rant deux don­nées : c’est un pe­tit éta­blis­se­ment où « le dé­part d’un élève peut re­pré­sen­ter 5 % de dif­fé­rence » .

Aus­si, ce ly­cée ne com­prend pas de fi­lière ES, ce qui mo­di­fie peut-être un peu le chiffre de 90 % toutes sé­ries confon­dues re­te­nu pour le Bac gé­né­ral et tech­no­lo­gique.

Le ly­cée Charles- Tel­lier de Con­dé-sur-Noi­reau af­fiche de bons ré­sul­tats, no­tam­ment pour les fi­lières tech­no­lo­giques.

Pour le Bac gé­né­ral, la sé­rie S af­fiche 97 % de réus­site, le taux at­ten­du était de 93 %. Dans la sé­rie L, 77 % ont eu leur Bac, c’est un peu moins que le taux at­ten­du (89 %).

La sé­rie ES af­fiche 85 % de réus­site, le taux at­ten­du était de 90 %.

91 % de réus­site au bac­ca­lau­réat pro­fes­sion­nel contre 83 % at­ten­du. Il faut no­ter les 100 % pour la sé­rie STI2D (sciences et tech­no­lo­gies de l’in­dus­trie et du dé­ve­lop­pe­ment du­rable).

Le taux d’ac­cès de la se­conde au bac­ca­lau­réat (la pro­ba­bi­li­té qu’un élève en­trant en se­conde ob­tienne le di­plôme à l’is­sue de sa sco­la­ri­té en­tiè­re­ment dans l’éta­blis­se­ment) est de 75 % contre 67 % at­ten­du.

Pour Na­dine Ho­mo, chef d’éta­blis­se­ment : « Le taux de réus­site au bac­ca­lau­réat n’est pas le seul in­di­ca­teur de ré­sul­tat d’un ly­cée. Ces taux d’ac­cès au bac­ca­lau­réat per­mettent d’ap­pré­cier le ca­rac­tère sé­lec­tif des éta­blis­se­ments. En ce qui concerne le ly­cée Tel­lier, plu­sieurs pa­ra­mètres fa­vo­rables sont à prendre en compte : Le cadre de vie, le ma­té­riel, les liens noués avec les en­tre­prises, la pé­da­go­gie et l’ex­cel­lence. »

La chef d’éta­blis­se­ment met éga­le­ment en avant les liens avec les en­tre­prises. « Nous avons des par­te­na­riats avec, entre autres, ERDF et la Ma­rine na­tio­nale. Les élèves du ly­cée par­ti­cipent au Concours gé­né­ral des mé­tiers ain­si qu’aux Olym­piades des mé­tiers. »

Na­dine Ho­mo pré­cise : « 35 % de nos élèves de la fi­lière tech­no­lo­gique pour­suivent leurs études en BTS contre 18 % pour la moyenne na­tio­nale. »

Le ly­cée Tel­lier ac­cueille des élèves de toute l’aca­dé­mie no­tam­ment de Cher­bourg, Gran­ville ou en­core Saint-Lô.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.