Il per­ce­vait des al­lo­ca­tions chô­mage sans en avoir le droit

L'Orne Combattante (SN) - - Bocage et Suisse Normande -

Un homme de 65 ans com­pa­rais­sait de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel d’Ar­gen­tan, mar­di 29 mars, pour ob­ten­tion frau­du­leuse d’al­lo­ca­tions de chô­mage et fraude pour l’ob­ten­tion d’in­dem­ni­tés jour­na­lières ver­sées par la sé­cu­ri­té so­ciale. Il a été condam­né à 3 000 € d’amende dont 2 000 € avec sur­sis.

Les faits sont an­ciens et dé­butent en jan­vier 2006. Jus­qu’au 11 mars 2008, le pré­ve­nu avait bé­né­fi­cié frau­du­leu­se­ment d’al­lo­ca­tions chô­mage. Le mon­tant de la fraude est es­ti­mé à plus de 8 400 €. Cou­rant 2006, il avait aus­si per­çu des in­dem­ni­tés jour­na­lières de la part de la CPAM, la caisse pri­maire d’as­su­rance ma­la­die, pour un mon­tant de 2 061 €.

C’est en four­nis­sant des fiches de paie sur 14 mois de tra­vail dans le res­tau­rant de son fils qu’il avait fait va­loir des droits à des al­lo­ca­tions chô­mage. Seule­ment, il n’a ja­mais pu prou­ver qu’il avait tra­vaillé chez son fils. Au­cune dé­cla­ra­tion préa­lable à l’em­bauche n’avait été faite et il était en in­ca­pa­ci­té de prou­ver qu’il avait tou­ché des sa­laires.

Outre la peine d’amende à la­quelle il a été condam­né, le pré­ve­nu, qui a in­té­gra­le­ment rem­bour­sé Pôle Em­ploi de­puis, de­vra s’ac­quit­ter de 600 € pour les frais de pro­cé­dure en­gen­drés. Il de­vra éga­le­ment rem­bour­ser les 2 061 € qu’il doit en­core à la CPAM.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.