Re­fou­lé, il re­vient avec un cou­teau

L'Orne Combattante (SN) - - Bocage et Suisse Normande -

Un homme s’est pré­sen­té à l’en­trée de la boîte de nuit, le Why Not, en centre-ville de Flers, ar­mé d’un cou­teau de 30 cm, dans la nuit du sa­me­di 2 au di­manche 3 avril, vers 3 heures. Peu de temps avant, il s’était fait re­fu­ser l’en­trée de l’éta­blis­se­ment par le ser­vice de sé­cu­ri­té au mo­tif qu’il était trop al­coo­li­sé. Un dé­pis­tage ré­vé­le­ra un taux de 1,40 g d’al­cool par litre de sang. Le jeune homme de 19 ans a me­na­cé le vi­deur et l’un des gé­rants. Il a été aus­si- tôt maî­tri­sé tan­dis que la po­lice était aler­tée. Ar­ri­vées sur place, les forces de l’ordre ont in­ter­pel­lé l’in­di­vi­du qui a été pla­cé en garde à vue. Il a été en­ten­du après dé­gri­se­ment et au­rait re­con­nu les faits. L’homme au­rait pré­ci­sé qu’il s’était sen­ti vexé et qu’il n’avait pas l’in­ten­tion de bles­ser quel­qu’un.

Il se­ra pro­chai­ne­ment ju­gé par le tri­bu­nal d’Ar­gen­tan en CRPC, une com­pa­ru­tion sur re­con­nais­sance préa­lable de culpa­bi­li­té.

Les soup­çons se portent ra­pi­de­ment sur l’ex-com­pa­gnon de la fille du couple oc­cu­pant la mai­son. Ce der­nier a été vu sur les lieux par un voi­sin et un pom­pier qui était en train de cir­cons­crire le si­nistre. De plus, il a en­voyé plu­sieurs mes­sages à son ex-com­pagne peu après les faits

L’homme est en­ten­du. Il nie dans un pre­mier temps avant de re­con­naître les faits.

A la barre du tri­bu­nal, le pré-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.