De mé­moire

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

L’as­so­cia­tion Le­hu­geur- Le­lièvre en col­la­bo­ra­tion avec l’Ins­ti­tut mé­di­co-édu­ca­tif Les Peu­pliers de Flers s’est vu re­mettre un chèque par le fonds Créa­ve­nir, fi­nan­cé par le Cré­dit Mu­tuel, d’un mon­tant de 1 500 € pour fi­nan­cer l’ap­pren­tis­sage du code de la route adap­té aux jeunes de l’IME, ce ven­dre­di 1er avril.

Les re­pré­sen­tants de l’as­so­cia­tion, Jo­sé-Ma­ria Ru­bio, Ma­rie Er­noult et Rid­ha Je­mai se sont dits par­ti­cu­liè­re­ment heu­reux du sui­vi du Cré­dit Mu­tuel et du sou­tien ap­por­té par ce der­nier qui a dé­jà ai­dé au fi­nan­ce­ment d’un vé­hi­cule des­ti­né au trans­port de per­sonnes han­di­ca­pées.

Phi­lippe Ba­dier, di­rec­teur de la caisse du Cré­dit Mu­tuel de Flers, et Jean Le­coeur, ad­mi­nis­tra­teur fé­dé­ral de Créa­ve­nir, ont été tou­chés par le pro­jet puis­qu’il dé­fend d’après eux, les va­leurs mises en avant par le Cré­dit Mu­tuel no­tam­ment l’ori­gi­na­li­té et le fait qu’il par­ti­cipe au dé­ve­lop­pe­ment lo­cal.

Une par­tie des ré­sul­tats du Cré­dit Mu­tuel, via Créa­ve­nir, est uti­li­sée pour fi­nan­cer des pro­jets du ter­ri­toire por­tés par des hommes et des femmes im­pli­qués lo­ca­le­ment. Ce fonds a vo­ca­tion à fa­vo­ri­ser l’em­ploi, la jeu­nesse et le lien so­cial au tra­vers des prêts d’hon­neurs à taux zé­ro ou des sub­ven­tions jus­qu’à 1 000 €.

Ven­dre­di 1er avril, à 8 heures, dans les lo­caux des BTS de SaintT­ho­mas-d’Aquin, les élèves de 2e an­née As­sis­tant ma­na­ger et de 2e an­née Comp­ta- ges­tion ont vu, au tra­vers l’ex­pé­rience et les sou­ve­nirs d’un de leurs pro­fes­seurs, Mi­chel Dia­my, la vie du­rant la Pre­mière Guerre mon­diale grâce aux mé­moires de son grand-père, Re­né Dia­my.

Ce pro­fes­seur a créé de­puis peu un site In­ter­net sur son aïeul. Sous- of­fi­cier/ sergent du 303e ré­gi­ment d’in­fan­te­rie du­rant la Grande Guerre, Re­né Dia­my a écrit de nom­breuses lettres à sa fa­mille qui ont été gar­dées en sou­ve­nir.

Mi­chel Dia­my est dé­si­reux de faire per­du­rer la mé­moire, qui tend à dis­pa­raître en même temps que les des­cen­dants di­rects de ces hé­ros de guerre, grâce au nu­mé­rique.

Sur son site, il est pos­sible de voir une ving­taine de lettres écrites par son grand-père, de nom­breuses pho­tos de la guerre, des tran­chées ou des com­bats ain­si que le car­net de bord des sol­dats du­rant ces quatre an­nées de conflit.

Deux élèves se sont dites sé­duites par le cô­té « moins sco­laire » de la pré­sen­ta­tion de leur pro­fes­seur dans un contexte plus pro­pice à la dé­cou­verte des des­sous de la guerre. Elles ont aus­si trou­vé la pré­sen­ta­tion plus ac­ces­sible que ce qui peut être vu dans les ma­nuels d’his­toire et l’idée de mettre en lien In­ter­net et les mé­moires, brise de ma­nière si­gni­fi­ca­tive le conflit in­ter-gé­né­ra­tion­nel.

Pour les cu­rieux avides d’en sa­voir un peu plus sur ces quatre an­nées ayant chan­gé l’his­toire eu­ro­péenne et la ma­nière dont ce­la a pu être vé­cu par ces com­bat­tants au­jourd’hui dis­pa­rus, le site est vi­sible à l’adresse : sou­ve­nir­dun­com­bat­tant.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.