La pla­quette 2016 est sor­tie Pe­tite par­ti­ci­pa­tion pour la pre­mière édi­tion

La pre­mière édi­tion des par­cours du coeur à Ber­jou a été un suc­cès pour son or­ga­ni­sa­teur mal­gré la pe­tite par­ti­ci­pa­tion des ran­don­neurs.

L'Orne Combattante (SN) - - Athis Et Son Pays -

De­puis 2005, le Centre per­ma­nent d’ini­tia­tives pour l’en­vi­ron­ne­ment (CPIE) a créé le Ré­seau Suisse-nor­mande ter­ri­toire pré­ser­vé. Ce der­nier re­groupe un en­semble de par­te­naires tou­ris­tiques (hé­ber­geurs, fer­miers, bou­tiques de ter­roir, pro­duc­teurs tra­di­tion­nels, ar­ti­sans d’art et di­verses struc­tures à vo­ca­tion cultu­relle, spor­tives et en­vi­ron­ne­men­tales. Tous doivent être en­ga­gés dans une dé­marche de dé­ve­lop­pe­ment du­rable en ma­tière de tou­risme et du res­pect des per­sonnes et du cadre de vie.

De 22 adhé­rents en 2010, le ré­seau est pas­sé à 41 en 2016, ins­tal­lés dans un rayon de 40 km au­tour de la mai­son du pay­sage à Bréel.

Ce­la va du sud Cal­va­dos, à Thu­ry-Har­court, jus­qu’au mont de Ce­ri­sy-Belle-Étoile en pas­sant par Sainte-Op­por­tune et les Ro­tours. La plu­part sont si­tués sur le sec­teur de l’ac­tuelle com­mu­nau­té de com­mune du Bo­cage athi­sien au­tour de Bréel.

Un très large pu­blic

Une cin­quan­taine d’ani­ma­tions est or­ga­ni­sée de fé­vrier à dé­cembre à tra­vers le ter­ri­toire.

Ce­la va du spec­tacle théâ- tral aux mar­chés du ter­roir en pas­sant par les ma­ni­fes­ta­tions spor­tives, des stages di­vers de bien-être, des ran­don­nées à che­val, en ca­noë-kayak.

« Il y en a vrai­ment pour tout le monde, c’est un pro­gramme très va­rié afin de tou­cher un large pu­blic » in­siste Éve­lyne Ra­mon, ani­ma­trice du ré­seau Suisse Nor­mande ter­ri­toire pré­ser­vé de­puis quatre ans.

L’en­semble des ani­ma­tions ain­si que les noms et adresse des membres du ré­seau sont re­grou­pés dans une pla­quette, édi­tée à 5 000 exem­plaires, et tra­duite en fran­çais et en an­glais.

Elle est dis­tri­buée dans les of­fices du tou­risme de la ré­gion ain­si que chez hé­ber­geurs de la Suisse Nor­mande et dans les sites tou­ris­tiques. Elle peut être té­lé­char­gée sur le site web du ré­seau : www.suis­se­nor­mande.fr

Le CPIE col­lines nor­mande a le sou­tien de sept par­te­naires pour la réa­li­sa­tion de cette pla­quette.

Ces par­te­naires sont le con­seil dé­par­te­men­tal de l’Orne et les com­mu­nau­tés de com­munes, à sa­voir : le pays de Fa­laise, la com­mu­nau­té de com­munes du Bo­cage d’Athis, le pays de Briouze, la com­mu­nau­té de com­munes du Val- d’Orne, la Suisse-nor­mande et Flers ag­glo.

Do­mi­ci­lié à Ber­jou de­puis quelques an­nées, Jean-Mi­chel Blin a été sen­si­bi­li­sé aux pro­blèmes de la ma­la­die car­diaque suite à un in­farc­tus en août der­nier.

« Si­tôt re­mis, je me suis ins­crit à la fé­dé­ra­tion fran­çaise de car­dio­lo­gie et vu que per­sonne n’or­ga­ni­sait les par­cours du coeur dans la ré­gion, j’ai dé­ci­dé, au mois de mars, de le faire ici, à Ber­jou. Avec mon équipe d’une ving­taine de bé­né­voles nous nous y sommes pris un peu tard pour faire de la pu­bli­ci­té, mais la fé­dé­ra­tion fran­çaise de car­dio­lo­gie m’avait pré­ve­nu que la pre­mière édi­tion est tou­jours dif­fi­cile au ni­veau de la sen­si­bi­li­sa­tion du pu­blic. »

Il faut dire que Jean-Mi­chel Blin n’a pas eu la tâche fa­cile, en plus de son in­farc­tus l’été der­nier, il a eu un AVC (ac­ci­dent car­dio-vas­cu­laire) en fé­vrier.

Ren­dez-vous les 1er et 2 avril 2017

Étant bien en­tou­ré, il a réus­si à mettre sur pied cette pre­mière édi­tion des par­cours du coeur dans sa com­mune où à peine une tren­taine de ran­don­neurs, mar­cheurs et cy­clos, a par­ti­ci­pé di­manche ma­tin et après-mi­di.

L’as­so­cia­tion des Cy­clos car­diaques de la ré­gion de Flers te­nait un stand ain­si que les membres de la Pro­tec­tion ci­vile pour l’ini­tia­tion aux gestes qui sauvent.

Le Dr Jean-Claude Fon­taine, mé­de­cin à Con­dé-sur-Noi­reau, était éga­le­ment pré­sent pour don­ner des conseils aux vi­si­teurs.

Une tom­bo­la était or­ga­ni­sée tout au long de la jour­née et l’en­semble des re­cettes, avec les ran­don­nées, va être re­ver­sée à la fé­dé­ra­tion fran­çaise de car­dio­lo­gie qui aide les or­ga­ni­sa­teurs des par­cours du coeur en four­nis­sant la si­gna­lé­tique et des af­fiches pour la pro­mo­tion.

La jour­née était pla­cée sous le signe des trois chiffres sui­vants : 0 ; 5 ; 30, à sa­voir : 0 ta­bac ; con­som­mez 5 fruits et lé­gumes par jour et faite au moins 30 mi­nutes d’ac­ti­vi­té phy­sique quo­ti­dien­ne­ment (marche ou autres).

« Les par­cours du coeur existent de­puis 1974. C’est donc la 41e édi­tion cette an­née. L’an pro­chain, ils au­ront lieu, les 1er et 2 avril. J’ai dé­ci­dé d’or­ga­ni­ser une deuxième édi­tion en fai­sant da­van­tage de pro­mo­tion au­tour de cet évé­ne­ment afin de sen­si­bi­li­ser le maxi­mum de per­sonnes. Nous pro­po­se­rons aus­si un plus grand nombre d’ac­ti­vi­tés avec le concours des as­so­cia­tions du sec­teur, no­tam­ment l’Etoile-cy­cliste Con­dé-sur-Noi­reau » in­siste Jean-Mi­chel Blin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.