24 don­neurs de plus qu’en jan­vier

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande -

Pa­roisse Notre- Dame- de- Bonne- Nou­velle. Sa­me­di 9 avril : 18 h 30, Thu­ry-Har­court. Di­manche 10 avril : 9 h 30, Ac­que­ville. 10 h 30, Clé­cy. 11 h, Saint-Mar­tin-de-Sal­len (fête des aî­nés).

De­puis 50 ans, l’Ami­cale des don­neurs de sang s’in­ves­tit en par­te­na­riat avec l’Eta­blis­se­ment fran­çais du sang (EFS) pour or­ga­ni­ser des col­lectes.

Ven­dre­di 1er et sa­me­di 2 avril, 117 don­neurs se sont pré­sen­tés à Thu­ry-Har­court. C’est 24 don­neurs de plus qu’en jan­vier.

Pour Gé­rard Hé­ri­cy, pré­sident de l’as­so­cia­tion de­puis 45 ans, « don­ner son sang est un geste ci­vique qui sauve des vies sans at­tendre le don des autres si un jour on est concer­né par la trans­fu­sion ».

« 700 poches par an sont col­lec­tées grâce à l’ami­cale, une moyenne de 100 à 150 poches pour deux de­mi-jour­nées de col­lecte », chiffre-t-il.

Gé­rard re­grette les sa­me­dis où il y avait école car les pa­rents étaient plus nom­breux. « Ce n’est pas fa­cile de mo­bi­li­ser les jeunes, il y a un creux entre 28 et 35 ans les per- sonnes sont souvent en­train de s’ins­tal­ler et sont moins dis­po­nibles. C’est pour­quoi

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.