Du chan­ge­ment au Res­tau­rant du lac

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

En­vi­ron 80 en­fants ont par­ti­ci­pé jeu­di 14 avril, à la jour­née mise en place par l’UFO­LEP dé­par­te­men­tale (Union des oeuvres laïques d’édu­ca­tion phy­sique).

Les as­so­cia­tions Ac­ti’land de la Lande-Pa­try, Flash de Flers, l’Al­ba­tros de Saint-Geor­gesdes-Gro­seillers, le centre de loi­sirs de La Fer­rière-aux-Etangs, en­ca­drés de leurs ani­ma­teurs, ont par­ti­ci­pé plei­ne­ment à cet évé­ne­ment.

Douze équipes mixtes, toutes as­so­cia­tions confon­dues, ont pris un ma­lin plai­sir à dé­cou­vrir ces sports comme le ho­ckey, le tir à l’ar­ba­lète ou le cur­ling.

Le 11 avril der­nier, dans la salle des fêtes de La Fer­riè­reaux-Étangs, fa­mille, élus, amis étaient conviés pour fê­ter le dé­part en re­traite de Gé­rard et Chan­tal Gouault, pro­prié­taires du res­tau­rant du lac de­puis avril 1993. Leur dé­part in­ter­vien­dra of­fi­ciel­le­ment le 30 avril pro­chain.

Avant de prendre la di­rec­tion du Res­tau­rant du lac, Chan­tal Gouault a tra­vaillé chez Mou­li­nex à Flers du­rant 18 an­nées. Gé­rard Gouault a com­men­cé la cui­sine à 14 ans. Son goût pour l’aven­ture et les voyages l’a conduit au Club Mé­di­ter­ra­née en Mar­ti­nique comme chef cui­si­nier où il ra­conte avoir di­ri­gé une équipe de 45 per­sonnes ser­vant jus­qu’à 900 re­pas.

Chan­tal Gouault a fait un dis­cours dé­cla­rant : « Je re­mer­cie mes en­fants pour nous avoir sou­te­nus du­rant nos pre­mières an­nées, nous ai­dant sou­vent en cui­sine. Notre re­nom­mée s’est faite au fil du temps grâce à notre cui­sine aux tra­di­tion­nelles tartes aux fraises ».

Dé­sor­mais, ils sont tour­nés vers leur re­traite au cours de la­quelle ils comptent voya­ger, pro­fi­ter de leurs pe­tits en­fants et par­ti­ci­per à la vie as­so­cia­tive de la com­mune.

Les nou­veaux pro­prié­taires, Ca­role et De­nis Bar­be­cot, sont ori­gi­naires de l’Orne. Ca­role a tra­vaillé dans la grande dis­tri­bu­tion en temps que res­pon­sable de ma­ga­sin. De­nis a ap­pris le ser­vice en salle puis la cui­sine au sein d’une af­faire fa­mi­liale si­tuée dans l’Eure.

« Nous avons eu un coup de coeur pour la Fer­rière », sou­ligne Ca­role Bar­be­cot.

Les nou­veaux pro­prié­taires an­noncent que le res­tau­rant se­ra ou­vert de mai à oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.