Les jeunes sa­peurs­pom­piers ont 40 ans

L'Orne Combattante (SN) - - Condé Et Son Pays -

À l’oc­ca­sion des 40 ans de la sec­tion des jeunes sa­peurs­pom­piers de Con­dé-sur-Noi­reau le sa­me­di 11 juin, JeanMarc Go­mez, pré­sident de l’ami­cale a lan­cé une page fa­ce­book : « 40e an­ni­ver­saire de la sec­tion des jeunes sa­peurs pom­piers de Con­dé ». Sur cette page, re­trou­vez des pho­tos, des ca­len­driers et les noms de ceux qui ont por­té les tu­niques des JSP de­puis 40 ans. « Nous avons re­cen­sé 328 JSP. Ceux ou celles qui veulent s’ins­crire à la jour­née du 11 juin doivent nous contac­ter. » Jean-Marc Go­mez au 06 64 05 30 75, jgo­mez@sdis14.fr, Fabrice Ca­hour au 06 66 20 79 12 ou Oli­vier Cha­ven­tré au 06 26 05 19 71.

Neuf élus de Prous­sy sou­hai­taient que leur com­mune se re­tire de Con­dé-en-Nor­man­die. Leur re­cours gra­cieux n’a fi­na­le­ment pas été va­li­dé par le pré­fet. Ex­pli­ca­tions.

Épi­logue d’une his­toire aux mul­tiples re­bon­dis­se­ments ? Sans doute. Car de­puis des mois, le « cas » Prous­sy a fait tour­ner pas mal de têtes…

Il y a quelques mois, le con­seil mu­ni­ci­pal de Prous­sy dé­li­bère fa­vo­ra­ble­ment pour créer la com­mune nou­velle de Con­déen-Nor­man­die. Deux fois même dans ce sens mais lors du con­seil mu­ni­ci­pal du 22 dé­cembre, re­vi­re­ment de si­tua­tion, on vote contre.

« Nous avons dé­li­bé­ré pour la troi­sième fois mais cette fois-ci sur les neuf conseillers, sept ont vo­té contre et deux pour, dont moi », ex­pli­quait em­bar­ras­sé, Lio­nel Lerch, maire de Prous­sy, en fin d’an­née der­nière.

Une pro­cé­dure de re­trait avait donc été en­ga­gée. Lio­nel Lerch était « contre ». Jeu­di 21 avril en con­seil, Pas­cal Al­li­zard, maire de Con­dé-en-Nor­man­die com­men­tait : « C’est une si­tua­tion désa­gréable et pa­ra­doxale. »

Il y a quelques jours, le pré­fet, Laurent Fis­cus, a tran­ché. Le 25 mars, dans un cour­rier re­com­man­dé adres­sé aux élus de Prous­sy et à Pas­cal Al­li­zard, il ex­plique : « Nous avons re­çu un re­cours gra­cieux de 9 élus de Prous­sy le 26 jan­vier der­nier afin de re­ti­rer Prous­sy de la com­mune nou­velle. La dé­li­bé­ra­tion du 20 no­vembre fait clai­re­ment état de points ne por­tant pas ex­clu­si­ve­ment sur l’as­pect géo­gra­phique. Elle fixe un cer­tain nombre de dé­ci­sions no­tam­ment en ma­tière fis­cale. Des élé­ments tendent à prou­ver que vous avez bé­né­fi­cié d’une in­for­ma­tion suf­fi­sante au mo­ment où la dé­li­bé­ra­tion a été prise. »

Le pré­fet in­dique que : « La sous-pré­fec­ture de Vire n’a pas été sai­sie d’une de­mande d’in­for­ma­tions éma­nant du con­seil mu­ni­ci­pal de Prous­sy ou des autres com­munes sur le pro­jet de créa­tion de com­mune nou­velle ni même d’une plainte dé­plo­rant un dé­faut d’in­for­ma­tion en ma­tière fis­cale. »

Par ailleurs, il in­dique que la troi­sième dé­li­bé­ra­tion est « illé­gale » in­ter­ve­nant après l’ar­rê­té du pré­fet. La si­tua­tion a fait grin­cer des dents à Prous­sy pous­sant un ad­joint à dé­mis­sion­ner.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.