Horoscope

L'Orne Combattante (SN) - - Loisirs -

Bélier Lion Vierge (21/03 - Taureau Gémeaux Can­cer Balance Scorpion Sagittaire Capricorne Verseau Poissons 20/04)

Cô­té coeur, il y a de la joie à ve­nir ! Ma­riage, Pacs, nais­sance, fian­çailles sont pla­cés sur le de­vant de scène. Vous fe­rez plai­sir à voir, heu­reux et fier de l’être parce que cou­ron­né d’un vaste bon­heur. Sa­chez en ap­pré­cier toutes les sa­veurs ! En re­vanche, quelques ten­sions sont pal­pables sur votre lieu de tra­vail.

(21/04 - 20/05)

Por­teuse d’une pro­blé­ma­tique, la pé­riode s’an­nonce chao­tique au sein de la fa­mille. Il faut avouer que vous êtes quelque peu en porte-à-faux par rap­port à ce par­te­naire qui n’a d’yeux que pour vous. Seule­ment voi­là ! Son ca­rac­tère en­tier n’est pas tou­jours à votre goût.

(21/05 - 20/06)

Les re­la­tions ami­cales, vous ap­por­te­ront bien des joies. Ces échanges ami­caux se teintent même de cha­leur et de pro­fonde af­fec­tion. Fi­na­le­ment, vous pour­rez ap­pré­cier à sa juste va­leur ces échanges pleins de sin­cé­ri­té qui pour­raient vous ré­con­ci­lier avec l’es­pèce hu­maine !

(21/06 - 22/07)

Le pire pour­rait se pré­sen­ter sous forme d’al­ga­rade avec vos amis. Dans ce cas, met­tez la pé­dale douce et ré­fré­nez vos ac­tions et ré­ac­tions. Il se­rait vrai­ment na­vrant de mettre un terme à des re­la­tions qui ont tra­ver­sé les an­nées sans faire au­cune vague. Mé­di­tez avant de vous en­ga­ger sur des che­mins tor­tueux...

(23/07 - 22/08)

Vous dis­po­sez d’un libre-ar­bitre ac­cru pour prendre des dis­po­si­tions dans le sens de vos ob­jec­tifs et de vos as­pi­ra­tions pro­fondes. Vous pou­vez comp­ter sur vos proches et in­times qui vous don­ne­ront l’éner­gie d’avan­cer tou­jours et en­core. Ain­si, vous pour­rez pla­ni­fier votre ave­nir dans des condi­tions op­ti­males.

(23/08 - 22/09)

Les contacts avec l’en­tou­rage se­ront nom­breux et ani­més. Soyez at­ten­tifs aux ren­contres que vous pour­riez faire, amis cé­li­ba­taires, elles pour­raient se manifester dans les pro­chains mois et sous un tout autre jour. Les échanges avec les frères et les soeurs sont éga­le­ment dans vos cordes.

(23/09 - 23/10)

Ne né­gli­gez per­sonne et prê­tez une oreille at­ten­tive aux do­léances des uns et des autres. Il est des mo­ments où il faut sa­voir ti­rer un trait sur­tout quand cha­cune des par­ties est fa­vo­rable à un nou­veau dé­part. Alors pas d’en­tê­te­ment stu­pide ! Jouez plu­tôt la carte du par­don !

(24/10 - 22/11)

Même si vous êtes un peu trop di­rec­tif avec votre en­tou­rage, on vous le par­don­ne­ra vo­lon­tiers, vu votre en­train com­mu­ni­ca­tif. Im­pos­sible est un mot que vous ban­nis­sez to­ta­le­ment. A vous les vi­sites, les échanges avec l’en­tou­rage que vous sti­mu­lez avec force et dé­ter­mi­na­tion !

(23/11 - 21/12)

On re­cherche votre com­pa­gnie et pour cause ! Vous faites par­tie de ceux qui prennent les choses en main sans vous po­ser toutes ces ques­tions in­utiles qui ra­len­tissent la pro­gres­sion. Vous êtes ce­lui qui sait écou­ter et tran­cher sans de­mi-me­sure ni ter­gi­ver­sa­tion. Voi­là pour­quoi on fait de vous ce gé­nie de la com­mu­ni­ca­tion !

(22/12 - 20/01)

Vous avez une fâ­cheuse ten­dance à vous mê­ler des af­faires per­son­nelles de vos col­lègues, ce qui ne se­ra pas tou­jours bien per­çu par les in­té­res­sés, sur­tout si vous com­met­tez quelques in­dis­cré­tions. Re­cen­trez-vous sur votre tra­vail et ne vous lais­sez pas hap­per par l’am­biance “po­tins” de la pause ca­fé.

(21/01 - 18/02)

Vous se­rez d’une ar­deur peu com­mune et cette éner­gie rare se­ra gé­né­ra­trice du meilleur comme du pire. Vous se­rez une vraie pile élec­trique, et il ne fau­dra pas trop vous cher­cher ! Le meilleur, vous le don­ne­rez à votre conjoint que vous ca­jo­le­rez, et vice ver­sa.

(19/02 - 20/03)

Tout vous pousse à don­ner un coup d’ac­cé­lé­ra­teur à vos ac­ti­vi­tés pro­fes­sion­nelles. Il est vrai qu’il faut s’at­tendre à quelques ten­sions ou pro­blèmes re­la­tion­nels sur le lieu de tra­vail. N’at­ten­dez pas que le ver se niche dans le fruit pour réa­gir car rien ne vaut un bon dia­logue pour ré­ta­blir des si­tua­tions ban­cales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.