Un 1er Fo­rum « Em­ploi et mo­bi­li­té » mar­di 7 juin

Suite à plu­sieurs dys­fonc­tion­ne­ments sur le ré­seau élec­trique d’un quar­tier du centre ville dé­non­cés par un ri­ve­rain (voir PL du 5/05), les choses bougent. Un pre­mier chan­tier de ré­no­va­tion est pré­vu au se­cond se­mestre 2016.

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Mi­chel Mo­ri­ceau Mar­di 7 juin, 10 h-12 h/14 h-17 h, Centre so­cio­cul­tu­rel, 14, rue Pas­teur, quar­tier Pré­vert. En­trée gra­tuite. Contact : 02.33.14.14.83.

Entre oc­tobre 2012 et avril 2016, pas moins de quatre dys­fonc­tion­ne­ments (rup­tures de câble ou me­naces de rup­ture, dé­but d’in­cen­die dans un comp­teur) se sont pro­duits sur le ré­seau élec­trique dans le quar­tier dé­li­mi­té par les rues Pier­reNe­veu, Wil­frid-Chal­le­mel, de La La­van­dière et l’ave­nue des Sor­biers. Des in­ci­dents à ré­pé­ti­tion dé­non­cé par Pas­cal Du­cher dans un cour­rier au maire voi­là quelques se­maines.

De­puis, les dif­fé­rents ar­ticles pa­rus dans la presse lo­cale, les choses ont bou­gé. Ain­si, un re­pré­sen­tant du ca­bi­net To­poE­tudes de Sées, man­da­té en ur­gence par le conces­sion­naire du ré­seau ERDF, s’est ren­du sur place, pour ana­ly­ser la si­tua­tion rue Wil­frid-Chal­le­mel où s’est pro­duit le der­nier in­ci­dent en date. « A chaque fois qu’un in­ci­dent se pro­duit, une fiche pro­blème est éta­blie et une étude est réa­li­sée afin de dé­ter­mi­ner ce qui doit être fait et en éva­luer le coût, ex­plique Vian­ney Le­cointre, dé­lé­gué ter­ri­to­rial ERDF pour l’Orne. Pour ce qui est de la rue Wil­frid-Chal­le­mel, les tra­vaux de ré­no­va­tion du ré­seau étaient pré­vus de­puis plu­sieurs mois, mais mal­heu­reu­se­ment ils n’ont pas pu se faire car nous avions d’autres prio­ri­tés par ailleurs dans le dé­par­te­ment. Mais, ce chan­tier est d’ores et dé­jà pro­gram­mé pour le se­cond se­mestre 2016 ».

Sans vou­loir mi­ni­mi­ser pour au­tant ces in­ci­dents, et conscient de la sé­cu­ri­té à as­su­rer, Vian­ney Le­cointre note tou­te­fois que « glo­ba­le­ment, la qua­li­té de la dis­tri­bu­tion du cou­rant est bonne sur La Fer­té-Ma­cé. En 2015, la moyenne an­nuelle du temps de cou­pure était de 12 mi­nutes par ha­bi­tant alors qu’elle est de 24 mi­nutes à Alen­çon, 62 mi­nutes au ni­veau de l’Orne et 70 mi­nutes au ni­veau na­tio­nal ». Cdc du Pays Fer­tois : Ma­gny-le-Dé­sert, 02.33.30.65.40, cdc­du­pays­fer­tois@wa­na­doo.fr. Cdc La Fer­té/St-Mi­chel : La Fer­té-Ma­cé, 02.33.14.00.40, cdc@la­fer­te­mace.fr. Mai­rie La Fer­té-Ma­cé : 02.33.14.00.40. Mé­de­cin : le 15 le week-end (du sa­me­di 12 h au lun­di 8 h), en se­maine (19 h-8 h). Hô­pi­tal, 02.33.30.50.50 ; Ur­gences, 02.33.30.50.16. Phar­ma­cie : 32.37 (nuits, di­manches et jours fé­riés). Gen­dar­me­rie : 02.33.14.03.33 ou 17. Mar­ché : jeu­di ma­tin à La Fer­té-Ma­cé. Dé­chet­te­ries : La Fer­té (zone Beau­re­gard), 02.33.38.44.81) : lun, 13 h 30-18 h ; mar, mer et ven, 8 h 30-12 h / 14 h à 18 h ; sam, 8 h 30-12 h / 13 h 30-18 h ; St-Mau­rice-du-Dé­sert, lun et jeu, 9 h-12 h / 14 h-18 h ; mer et ven, 14 h-18 h ; sam, 8 h-12 h / 14 h-18 h. Pôle Em­ploi : 1, cour Saint De­nis, 39.49. Ou­vert au pu­blic du lun­di au ven­dre­di, 8 h 3012 h 30. L’après-mi­di (13 h 15-17 h) pour les ren­dez-vous. Mé­dia­thèque : 8, rue Saint-De­nis, 02.33.37.47.67. Ci­né­ma Gé­rard-Phi­lipe : 02.33.37.52.81. Centre aqua­tique : 02.33.30.80.82. Mu­sée du jouet : 02.33.37.10.97. Pa­roisse Saint Jean-Bap­tiste Sa­me­di 4 juin : 18 h, La Fer­té-Ma­cé et Ba­gnoles-Sa­cré­coeur. Di­manche 5 juin : 10 h 30, La Fer­té Ma­cé (Pro­fes­sion de Foi), Ba­gnoles Ste Ma­de­leine, Cou­terne, La Sau­va­gère, Rânes. 11 h 30, St-Mi­chel-des-An­daines (rite Tri­den­tin). 17 h, Saint-Or­taire.

Co­or­di­na­tion

S’agis­sant des autres rues du quar­tier concer­né, le re­pré­sen­tant d’ERDF se dit à l’écoute de la mai­rie avec la­quelle une con­ven­tion a été pas­sée l’an pas­sé pour co­or­don­ner les dif­fé­rents tra­vaux à en­vi­sa­ger. « Nous avons fré­quem­ment des ren­contres avec les élus et les autres par­te­naires, comme France Té­lé­com. La Ville de La Fer­té-Ma­cé n’est pas mal des­ser­vie et né­gli­gée par ERDF, d’ailleurs nous avons fait ré­cem­ment des tra­vaux

Avec la par­ti­ci­pa­tion d’une ving­taine de par­te­naires, le Centre so­cio­cul­tu­rel ac­cueille le pre­mier Fo­rum Em­ploi et mo­bi­li­té le 7 juin.

Si la ques­tion de la mo­bi­li­té pour se rendre à son tra­vail est d’ac­tua­li­té avec la pé­nu­rie de car­bu­rants, elle l’est éga­le­ment lors­qu’il s’agit de re­cher­cher un em­ploi. « Très sou­vent, quand il s’agit de re­cher­cher un tra­vail, cer­tains se re­tranchent der­rière la dif­fi­cul­té de la mo­bi­li­té, note Yan­nick Le­res­tif, di­rec­teur de la Mis­sion lo­cale. Ce Fo­rum va per­mettre de mon­trer qu’il y a tou­jours des so­lu­tions, quand on cherche bien à s’in­for­mer ».

Pla­cé sous la hou­lette de la Cdc La Fer­té/Saint-Mi­chel et du centre so­cio­cul­tu­rel, ce ren­dez-vous est co-or­ga­ni­sée par : la Mis­sion lo­cale du Pays du Bo­cage, Pôle Em­ploi (point re­lais de La Fer­té-Ma­cé), et l’as­so­cia­tion L’Etape. Les ob­jec­tifs route d’Ar­gen­tan, place du Châ­teau, a-t-il ob­ser­vé. Mais, le maire reste le maître sur son ter­ri­toire. Si la col­lec­ti­vi­té est à l’ini­tia­tive de chan­tiers pour l’en­fouis­se­ment de ré­seaux, nous l’ac­com­pa­gnons fi­nan­ciè­re­ment ».

Vi­site de ter­rain

Joint au té­lé­phone, Phi­lippe Au­vray, pré­sident du SE 61 (Syn­di­cat d’élec­tri­fi­ca­tion de l’Orne) a tout d’abord rap­pe­lé com­ment s’or­ga­ni­ser la ges­tion des ré­seaux élec­triques sur le dé­par­te­ment sont mul­tiples : d’une part, per­mettre au pu­blic de ren­con­trer l’en­semble des par­te­naires sur un même lieu, et d’ob­te­nir des ré­ponses pré­cises à leur ques­tion­ne­ment sur l’em­ploi et la mo­bi­li­té ; d’autre part, per­mettre aux pro­fes­sion­nels de se re­trou­ver, (voir en­ca­dré). « Ven­dre­di der­nier, je me suis ren­du à La Fer­té-Ma­cé pour faire une vi­site sur le ter­rain avec le maire Jacques Dal­mont, le conseiller dé­par­te­men­tal Jo­sé Col­la­do et des agents des ser­vices tech­niques, ra­conte le pré­sident. J’ai pu consta­ter que dans le quar­tier concer­né le ré­seau était plu­tôt vé­tuste. Nous avons fait un point sur la si­tua­tion en re­gar­dant ce qui était en­vi­sa­geable en terme d’en­fouis­se­ment de ré­seaux, en fonc­tion des sou­haits de la mai­rie qui reste le maître d’ou­vrage dans ce genre de tra­vaux aux­quels le SE 61 peut abor­der une contri­bu­tion fi­nan­cière ».

« Avec l’élec­tri­cien de nos ser­vices tech­niques, nous de par­ta­ger leur ex­pé­rience, et d’échan­ger sur ces mêmes thèmes. Si les de­man­deurs d’em­ploi sont le pre­mier pu­blic vi­sé, cette ini­tia­tive s’adresse aus­si aux per­sonnes qui veulent chan­ger de voie pro­fes­sion­nelle, créer ou re­prendre une en­tre­prise, tra­vailler avons fait un re­le­vé vi­suel de la si­tua­tion, avec des pho­tos, pour faire un état des lieux le plus ex­haus­tif grâce à un oeil de pro­fes­sion­nel » ex­plique le maire, qui a confir­mé que ERDF avait bien pré­vu des tra­vaux rue Wil­frid-Chal­le­mel. « A par­tir de nos re­le­vés, nous al­lons nous mettre en re­la­tion avec ERDF en ce qui concerne les tra­vaux à ef­fec­tuer en prio­ri­té pour des rai­sons de sé­cu­ri­té. Pour le reste, dans le cadre de la con­ven­tion que nous avons pas­sée avec ERDF, les dé­ci­sions de­vront se faire en concer­ta­tion, mais nous n’avons pas tou­jours les mêmes prio­ri­tés au même mo­ment » conclut Jacques Dal­mont. dans une autre ré­gion ou un autre pays, sans ou­blier les sco­laires qui se re­trou­ve­ront sur le mar­ché du tra­vail après juin. Le pu­blic pour­ra s’in­for­mer sur des ques­tions pra­tiques (droit, lo­ge­ment, san­té, modes de garde).

Stands, ate­liers

Les lo­caux du centre so­cio­cul­tu­rel se­ront di­vi­sés en six pôles avec dif­fé­rents stands : Je cherche un job ; Je me forme pour re­lan­cer ma vie pro­fes­sion­nelle ou chan­ger de voie ; J’en­tre­prends ; J’ose le monde ; Mo­bi­li­té ; Vie pra­tique. L’après­mi­di, 4 ate­liers se­ront pro­po­sés à plu­sieurs re­prises : CV et lettre de mo­ti­va­tion ; si­mu­la­tion d’en­tre­tien d’em­bauche ; em­plois ai­dés ; mo­bi­li­té (avec no­tam­ment la pré­sence de vé­los élec­triques).

En avril, la rup­ture d’un câble rue Wil­frid-Chal­le­mel a été la goutte de trop (pho­to d’ar­chives).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.