Du nou­veau à la tête des éta­blis­se­ments

L'Orne Combattante (SN) - - Briouze Et Son Pays - M.T.

Dé­chè­te­rie. Ho­raires d’ou­ver­ture jus­qu’au sa­me­di 31 dé­cembre : lun­di, mer­cre­di, jeu­di et sa­me­di de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h. Contact : 02 33 38 36 41, sir­tom-an­daines.jim­do.com

École Notre-Dame Saint-Louis. Jus­qu’au mer­cre­di 6 juillet, La di­rec­trice de l’école se tient à la dis­po­si­tion des pa­rents qui sou­haitent dé­cou­vrir l’école ou ins­crire leur en­fant (en cours d’an­née ou pour l’an­née pro­chaine). Ta­rif : 15,50 € par mois en ma­ter­nelle ; 17,50 € par mois en pri­maire. Contact : 02 33 66 04 36, esl. briouze@orange.fr, http://no­tre­da­me­saint­louis­briouze.un­blog.fr

École ma­ter­nelle et élé­men­taire du Grand-Ha­zé : ins­crip­tions. Jus­qu’au mar­di 5 juillet, école pri­maire du Grand-Ha­zé, 20, rue de la Gare. Nou­velles ins­crip­tions pour l’an­née sco­laire 20162017 : les pa­rents qui dé­si­rent ins­crire leurs en­fants non sco­la­ri­sés pour la ren­trée de sep­tembre, peuvent le faire dès main­te­nant. Les do­cu­ments né­ces­saires sont le car­net de san­té et le li­vret de fa­mille. Contact : 02 33 66 01 55, ce.0610385m@ac-caen.fr

Cou­pures d’élec­tri­ci­té. ERDF in­forme que des tra­vaux sur le ré­seau élec­trique pour­ront en­trai­ner des cou­pures d’élec­tri­ci­té le mar­di 7 juin de 9 h à 11 h au 8, place Alexandre 1er ; aux 1, 3, 7, 2 et 18 rue des jar­dins ; aux 1, 5, 4, rue du puis ; et du 9 au 15, 6 rue Saint Jacques.

Ju­ry d’assises. Le ti­rage au sort concer­nant le ju­ry d’assises au­ra lieu à la mai­rie de Briouze le ven­dre­di 10 juin, à 10 h.

Fête com­mu­nale.

di­manche 5 juin

Ma­thieu Va­cher rem­place Max Athé­nour comme prin­ci­pal du col­lège du Houlme. À Notre-Dame, Jean-Yves Mal­vault quitte son poste le 31 août pro­chain. Les deux col­lèges gèrent éga­le­ment en dou­ceur la ré­forme du col­lège.

« Il fau­dra du cou­rage aux élèves quand ils de­vront se frot­ter à moi !, lance dans un sou­rire Ma­thieu Va­cher. J’ai de l’hu­mour, les élèves et pa­rents vont vite s’en aper­ce­voir », re­prend dans la fou­lée le nou­veau prin­ci­pal du col­lège du Houlme.

De­puis le 1er mai, ce cin­quan­te­naire a pris la tête de l’éta­blis­se­ment. Il as­sure la sup­pléance pour le mo­ment de­puis le dé­part en re­traite de Max Athé­nour. « J’en­tre­rai en fonc­tion of­fi­ciel­le­ment le 1er sep­tembre », ex­plique ce­lui qui est tou­jours aux rênes du col­lège Re­né Gos­cin­ny à Pas­sais la Concep­tion pour en­core quelques se­maines.

« Au­pa­ra­vant, j’ai été pro­fes­seur de gé­nie-mé­ca en Eure-et-Loir dans un ly­cée pro­fes­sion­nel. Puis j’ai fait car­rière dans l’Oise en tant que prin­ci­pal ad­joint et pro­vi­seur ad­joint mais aus­si comme chef de tra­vaux à Pa­ris pen­dant une quin­zaine d’an­nées. »

Ori­gi­naire de Nor­man­die, c’est un choix per­son­nel qui l’a gui­dé ici à Briouze. « C’était mon pre­mier voeu. Je sou­hai­tais un pe­tit éta­blis­se­ment. Ce­la per­met de connaître les élèves e toutes les fa­milles. »

Si le nou­veau prin­ci­pal ne connaît pas en­core par coeur le nombre d’élèves, il ar­rive avec des « pro­jets en tête ». Sa mis­sion pre­mière : la ré­forme du col­lège. « Il faut af­fi­ner les choses no­tam­ment le point sur les en­sei­gne­ments pra­tiques in­ter­dis­ci­pli­naires (EPI). Nous en avons dé­jà dis­cu­té avec les en­sei­gnants. Ce­la va chan­ger les ha­bi­tudes. »

Le prin­ci­pal sou­haite « pour­suivre le tra­vail de liai­son entre le pri­maire et le col­lège ».

A. Notre-Dame, du chan­ge­ment aus­si

Jean-Yves Mal­vault, prin­ci­pal du col­lège quitte ses fonc­tions au 31 août. Un trans­fert de Notre-Dame à… Notre-Dame. « Je vais au col­lège du même nom à la Fer­té-Bernard », ex­plique ce­lui qui a of­fi­cié pen­dant six an­nées à Briouze. « C’est un choix, je sou­hai­tais in­té­grer une struc­ture plus im­por­tante. » On ne connaît pas en­core le nom de ce­lui ou celle qui pren­dra la suite de Jean-Yves Mal­vault. En six ans, le prin­ci­pal a su re­don­ner une meilleure san­té à l’éta­blis­se­ment. « Quand je suis ar­ri­vé, la struc­ture était fra­gile éco­no­mi­que­ment et en ef­fec­tif. On a re­dres­sé la barre, no­tam­ment pour pas­ser de 67 à 90 élèves. » Avec l’équipe pé­da­go­gique, il a fal­lu s’at­te­ler aus­si à la ré­forme du col­lège. « Nous fai­sons un gros tra­vail sur les EPI. De­puis deux ans, les classes de 5e font un tra­vail in­ter­dis­ci­pli­naire en Fran­çais et His­toire Géo­gra­phie à tra­vers des ex­po­sés et ac­ti­vi­tés par exemple. »

À la ren­trée, tous les ni­veaux au­ront 26 h de cours par se­maine. « Les 3e ont 32 h cette an­née, c’est lourd. Les 6e n’au­ront pas cours le mer­cre­di ma­tin comme c’est le cas en CM2. »

À la ren­trée, ces EPI concer­ne­ront les 5e, 4e et 3e. Au mois de juin, les pa­rents se­ront in­for­més. Quatre jour­nées de concer­ta­tion pé­da­go­gique avec les en­sei­gnants sont éga­le­ment au pro­gramme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.