Deux Ma­liennes s’(in) forment en Suisse nor­mande

Au Ma­li, 80 % de la po­pu­la­tion vit de l’agri­cul­ture. Par­mi elle, Aby Doum­bia Cou­li­ba­ly et Fa­tou­ma­ta Si­re­ba­ra Dia­lo. Elles étaient, mi-mai, en Suisse nor­mande pour échan­ger avec les agri­cul­teurs lo­caux.

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande - Au­drey Che­val­lier Af­di Nor­man­die, ren­sei­gne­ments au 02 31 70 88 98 ou au af­di­nor­man­die@ agra­com.fr ; www.af­di-opa. org Page Fa­ce­book : www. fa­ce­book.com/af­di.nor­man­die L’or­ga­ni­sa­tion est sou­te­nue par le Cré­dit agri­cole de Nor­man­die.

Leur voyage a été riche en dé­cou­verte et en ap­pren­tis­sage. Mi-mai, deux agri­cul­trices Ma­liennes ont été ac­cueillies à Saint-Ré­my-sur-Orne, chez Mi­chel et Ch­ris­tine Dumont.

Eux sont pro­duc­teurs lai­tiers, cé­réa­liers et membres d’Af­di (Agri­cul­teurs fran­çais et dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal) ; elles sont ma­raî­chères, avi­cul­trices et pis­ci­cul­trices aus­si membres de l’équi­valent ma­lien de l’or­ga­ni­sa­tion, l’AOPP (As­so­cia­tion des or­ga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nelles pay­sages).

On leur fait voir ce qui existe

Pen­dant une se­maine, Aby Doum­bia Cou­li­ba­ly, 45 ans, et Fa­tou­ma­ta Si­re­ba­ra Dia­lo, 55 ans, ont mul­ti­plié les vi­sites. Traite des vaches, pro­duc­tion hors sol, éle­vages de vo­lailles tra­di­tion­nel et in­dus­triel, vente à la ferme… « on leur fait voir ce qui existe, pas ce qui est co­piable », in­siste Mi­chel et Ch­ris­tine Dumont, ins­tal­lés ici de­puis 1982. « Il faut qu’elles sachent ce qu’il y a en concur­rence. On veut faire res­sor­tir leurs idées, dans l’échange. »

En­cou­ra­ger les cultures

Et des idées, les deux femmes, ma­riées et mères de fa­mille, en ont pê­ché quelques-unes. « Au Ma­li, la tra­di­tion est de dé­pla­cer le bé­tail, il faut que nous en­cou­ra­gions la cul­ture de four­rage », ré­sume Fa­tou­ma­ta Si­re­ba­ra Dia­lo, qui joue la tra­duc­trice en ser­vant le thé. « Aby va dire ce qu’elle a vu à la ra­dio, toutes les oreilles peuvent en­tendre. » Ce qu’elles sou­haitent faire en­suite, c’est dé­ve­lop­per no­tam­ment l’éle­vage de pou­lets afin de pré­ser­ver les races tra­di­tion­nelles et or­ga­ni­ser un sys­tème de trans­for­ma­tion des fruits pour li­mi­ter les pertes.

Un échange « de pay­san à pay­san »

« On se com­prend ; en cam­pagne, on est sur les mêmes va­leurs, toi dans ta brousse, nous ici », note très jus­te­ment Ch­ris­tine Dumont, membre de l’Af­di de­puis 20 ans. L’échange « de pay­san à pay­san » per­met de sou­te­nir les pro­jets des agri­cul­trices au Ma­li. Par­mi la po­pu­la­tion ru­rale, la frange fé­mi­nine reste, au­jourd’hui en­core, plus dé­fa­vo­ri­sée que les hommes. « En fa­vo­ri­sant le dé­ve­lop­pe­ment du ma­raî­chage, de l’avi­cul­ture mais aus­si l’or­ga­ni­sa­tion fa­mi­liale, on per­met à ces femmes de prendre leur place, d’avoir des re­ve­nus pour as­su­rer les choses de son quo­ti­dien et de ce­lui de ses en­fants », in­siste en­fin Mi­chel Dumont.

À Aby et Fa­tou­ma­ta main­te­nant de faire bon usage de leurs dé­cou­vertes et d’en faire pro­fi­ter les autres. Les pe­tits ruis­seaux font les grandes ri­vières…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.