Le FC Flers a as­su­ré son main­tien

En ga­gnant ses deux der­niers matchs de cham­pion­nat, le FC Flers a réus­si à se main­te­nir en di­vi­sion d’hon­neur. Pa­ri réus­si pour Mi­ckaël Foua­non qui a pris l’équipe en main après la mise à l’écart de Mi­ckaël De­rouet, fin avril.

L'Orne Combattante (SN) - - Sports - Guy Val­lée

Après Alen­çon la se­maine der­nière, Flers a re­nou­ve­lé son bail en di­vi­sion d’hon­neur. Mais de­puis jan­vier, que ce fut com­pli­qué !

Il au­ra donc fal­lu don­ner deux der­niers coups de col­liers, avec deux vic­toires né­ces­saires, à Cher­bourg (0-2) et contre La Ma­la­dre­rie (3-1) pour évi­ter l’éven­tuel siège éjec­table de la 12e place, et po­ten­tiel de re­lé­gable, si Saint-Lô ne se main­tient pas en CFA 2 (cham­pion­nat de France ama­teur 2).

Bien épau­lé

Après le der­nier suc­cès contre La Ma­la­dre­rie, l’en­traî­neur par in­té­rim Mi­ckaël Foua­non ne ca­chait pas sa joie. Ce der­nier ne se prive pas de dire que le chal­lenge que lui avaient confié les di­ri­geants du FC Flers à la fin du mois d’avril était com­pli­qué.

« De­puis que j’ai pris l’équipe, il y a 33 jours, je sa­vais que je pou­vais comp­ter sur les joueurs. Je leur ai dit que nous pou­vions le faire en­semble. C’est un sou­la­ge­ment, nous avons réus­si au bout du sus­pense après quatre nuls et deux vic­toires dans les deux der­nières jour­nées. La réus­site c’est aus­si celle de tous les joueurs qui se sont im­pli­qués pour res­ter en di­vi­sion d’hon­neur. J’ai bien été épau­lé par Franck Le­sage et Tho­mas Ga­gez qui m’ont ai­dé à re­mettre les joueurs dans de bonnes condi­tions et leur re­don­ner confiance. »

Dé­sor­mais, Mi­ckaël Foua­non va pou­voir pas­ser la main à An­toine Hus­son en toute quié­tude et sé­ré­ni­té au grand sou­la­ge­ment des di­ri­geants. Il va re­trou­ver son poste de res­pon­sable des se­niors et des U19. Il a no­tam­ment en charge le re­cru­te­ment des se­niors qu’il va gé­rer en lien di­rect avec le nou­vel en­traî­neur.

Ch­ris­tian Cases, pré­sident du FC Flers avec Sté­phane Mer­cier et Da­vil Lot­tin, est bien en­ten­du très sa­tis­fait de cette is­sue de cham­pion­nat tant vis-à-vis des par­te­naires que de la Ville de Flers.

« Quit­ter la DH n’était pas en­vi­sa­geable. Nous avons des par­te­naires qui jouent le jeu et il eut été dom­ma­geable de ne plus jouer à ce ni­veau la sai­son pro­chaine. Le der­nier match a été une charge émo­tion­nelle consi­dé­rable. Ce main­tien c’est aus­si le tra­vail quo­ti­dien de tout le club avec ses nom­breux bé­né­voles. »

Dans le même temps, les jeunes Flé­riens U17 vont évo­luer en na­tio­nal la sai­son pro­chaine et cer­tains pour­ront peut-être jouer oc­ca­sion­nel­le­ment dans l’équipe pre­mière. Tout comme les U19.

« Tous ces jeunes pour les­quels nous fai­sons le maxi­mum pour les conser­ver dans le club sont les joueurs de l’équipe pre­mière de de­main. Une des­cente en DSR au­rait été pré­ju­di­ciable et en­traî­né iné­luc­ta­ble­ment des dé­parts, la sai­son pro­chaine » conlut le pré­sident Ch­ris­tian Cases.

Dans les trois pre­miers en 2017

Pour 2016/2017, le FC Flers reste un club très am­bi­tieux avec l’ob­jec­tif de fi­nir la sai­son dans les trois pre­miers de la DH sy­no­nyme d’ac­ces­sion en CFA2 en 2017/2018, suite à la re­fonte des cham­pion­nats où le cham­pion­nat de France ama­teur 2 va pas­ser de huit à douze groupes.

Suite à cette sai­son 2015/2016 très dif­fi­cile, le club va ti­rer les bonnes conclu­sions des er­reurs com­mises. L’ob­jec­tif est de ren­for­cer les postes clés du groupe se­niors en pri­vi­lé­giant la for­ma­tion. Ce tra­vail a d’ailleurs por­té ses fruits cette an­née avec le ré­sul­tat des U17.

Dif­fé­rence de buts

Au re­gard du clas­se­ment ci­des­sous, le FC Flers et l’AS Cher­bourg ont le même nombre de points, à sa­voir : 56, mais les Flé­riens ont une meilleure dif­fé­rence de but que les Cher­bour­geois. C’est ain­si qu’à l’oc­ca­sion des deux matchs al­ler et re­tour entre les deux équipes, Cher­bourg est ve­nu ga­gner à Flers, 1-0, à l’al­ler tan­dis que Flers est al­lé ga­gner à Cher­bourg, 2-0, au re­tour.

Ré­sul­tat di­rect, au comp­tage des buts, les Or­nais en un de plus au comp­teur ce qui jus­ti­fie leur on­zième place sy­no­nyme de main­tien quoi qu’il ar­rive au ni­veau du groupe de CFA2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.