Tra­fic de stu­pé­fiants : tra­hi par son train de vie

L'Orne Combattante (SN) - - Bocage Suisse Normande -

Le tri­bu­nal d’Ar­gen­tan a condam­né, mer­cre­di 29 juin, un qua­dra­gé­naire de Con­dé­sur-Noi­reau pour trans­port, dé­ten­tion, offre ou ces­sion de stu­pé­fiants, dé­ten­tion d’armes de ca­té­go­rie C non dé­cla­rées et conduite d’un vé­hi­cule sans per­mis.

En fé­vrier 2016, des ru­meurs ar­rivent aux oreilles des gen­darmes fai­sant état d’un tra­fic de stu­pé­fiants et d’armes. L’en­quête per­met de consta­ter que le mis en cause mène un train de vie au-des­sus de ses moyens.

Au­di A3, mo­to BMW, bi­joux, mo­bil-home, voyage exo­tique. « Un train de vie im­por­tant pour quel­qu’un n’ayant comme res­source que l’al­lo­ca­tion d’adulte han­di­ca­pé soit 800 € men­suels », sou­li­gne­ra le tri­bu­nal.

À son do­mi­cile, il est dé­cou­vert 5 g de co­caïne ain­si que deux armes, une ca­ra­bine 22 long rifle et un fu­sil. Dans un box où il re­mise sa mo­to BMW, 250 g de ré­sine de can­na­bis sont trou­vés.

Plu­sieurs per­sonnes de son en­tou­rage sont en­ten­dues.

Chez l’une d’elles, 15 g d’hé­roïne sont dé­cou­verts ain­si qu’une pla­quette de ré­sine de can­na­bis, dans un box à Athisde-l’Orne. Chez une autre, il y a 26 pieds de can­na­bis en culture et de la co­caïne. La der­nière a, en sa pos­ses­sion, 125 g de ré­sine de can­na­bis et des armes de poing avec char­geur.

Chez un membre de sa fa­mille, les forces de l’ordre mettent la main sur quatre armes de ca­té­go­ries C et trois de ca­té­go­rie B, et en­core des stu­pé­fiants chez une autre connais­sance ain­si que 800 € et une ca­ra­bine mu­nie d’un si­len­cieux. Deux té­moins dé­clarent lui avoir ache­té de la co­caïne, 30 g en tout sur les six der­niers mois.

À la barre du tri­bu­nal, le pré­ve­nu, in­ter­pel­lé quelques jours au­pa­ra­vant, jus­ti­fie son train de vie par un hé­ri­tage, des gains au ca­si­no, dit ache­ter et re­vendre des voi­tures et vendre des vê­te­ments dans la rue par bouche à oreille, vê­te­ments qu’il achè­te­rait en ré­gion pa­ri­sienne. Il dé­clare aus­si qu’il a tra­vaillé dans le né­goce de fer­raille.

Pour ce qui est des armes dé­cou­vertes chez lui, il n’a pas dé­cla­ré la ca­ra­bine 22 long rifle ne sa­chant pas que c’était obli­ga­toire. Quant au fu­sil, il l’au­rait trou­vé en fai­sant de la pros­pec­tion et il ne se­rait pas en état de fonc­tion­ne­ment.

En ce qui concerne la drogue, il dit avoir ache­té la co­caïne à la de­mande d’un tiers. Pour le can­na­bis, il ex­plique qu’il le conserve de­puis jan­vier 2016, que ce pro­duit n’est pas à lui mais à un ami qui de­vait ve­nir le re­cher­cher mais qui se­rait dé­cé­dé.

La pré­si­dente l’in­ter­roge : « On ne sait pas com­ment vous payez les vé­hi­cules. Vous rou­lez en mo­to avec des fausses plaques pour al­ler de box en box. Pen­dant la sur­veillance, vous aviez l’air mé­fiant, qu’en pen­sez-vous ? ».

La ré­ponse est la­co­nique : « Je ne sais pas ». Son ca­sier ju­di­ciaire com­porte neuf condam­na­tions de­puis 1998 dont 7 ans d’em­pri­son­ne­ment pro­non­cés en 2006 pour tra­fic de stu­pé­fiants.

Le Con­déen a été dé­cla­ré cou­pable de trans­port, dé­ten­tion, offre ou ces­sion de stu­pé­fiants en ré­ci­dive, conduite d’un vé­hi­cule sans per­mis en ré­ci­dive et de dé­ten­tion d’armes de ca­té­go­rie C non dé­cla­rées.

Il écope d’une peine de 42 mois d’em­pri­son­ne­ment avec main­tien en dé­ten­tion, de la ré­vo­ca­tion de 2 mois du sur­sis pro­non­cé en 2015.

Par ailleurs, sont confis­qués l’Au­di A3, la mo­to BMW, les armes et mu­ni­tions, les stu­pé­fiants et la somme de 800 €. L’in­té­res­sé est re­tour­né à la mai­son d’ar­rêt de Cou­laines à l’is­sue de l’au­dience.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.