Diagne, une lé­gende du foot pas­sée par Flers

Raoul Diagne a en­traî­né l’équipe de foot­ball de Flers pen­dant 8 ans. Il a mar­qué l’his­toire en étant le pre­mier joueur noir à avoir por­té le maillot de l’équipe de France.

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

Son nom n’est peut-être pas connu du grand pu­blic mais Raoul Diagne, en­traî­neur de l’équipe de foot­ball de l’US Flers de 1953 à 1961, a mar­qué l’his­toire du bal­lon rond.

Ce fils d’homme po­li­tique d’ori­gine Sé­né­ga­laise a été le pre­mier joueur noir à por­ter le maillot de l’équipe de France, le 15 fé­vrier 1931. Il joue­ra à 17 autres re­prises dans la sé­lec­tion na­tio­nale jus­qu’au 28 jan­vier 1940. Le spor­tif est éga­le­ment le pre­mier joueur afri­cain sé­lec­tion­né à une coupe du monde, celle de 1938, où la France perd en quart de fi­nale contre le fu­tur cham­pion du monde, l’Ita­lie.

« Sou­riant et très simple »

mu­sic-hall noire, qui est d’ailleurs l’une de ses amies. Un jour­na­liste conclu­ra même un de ses pa­piers en écri­vant : « ce fils d’Afrique se trouve en­core loin d’être ci­vi­li­sé ».

Jé­rôme Josse constate aus­si que la presse a ten­dance à mettre en avant « ses ca­pa­ci­tés phy­siques plu­tôt qu’in­tel­lec­tuelles sur le ter­rain ». Au­tant de sté­réo­types que l’on re­trouve, à l’époque, dans la pu­bli­ci­té, la ca­ri­ca­ture ou la bande des­si­née comme dans Tin­tin au Con­go. Le sport n’y échappe pas.

Raoul Diagne ne bé­né­fi­cie donc pas du même trai­te­ment que ses pairs dans une so­cié­té qui connaît, de plus, à cette époque, une forte pous­sée de l’ex­trême droite . « On voit que pour faire ou­blier leur ap­par­te­nance ra­ciale, ces ath­lètes doivent se mon­trer ir­ré­pro­chables pour pas­ser pour des êtres par­fai­te­ment ci­vi­li­sés », conclut l’his­to­rien.

« Il a su s’im­po­ser au­près du pu­blic »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.