Une nou­velle sec­tion de Jeunes Sa­peurs Pom­piers

L'Orne Combattante (SN) - - Tinchebray Et Son Pays -

Le col­lège Saint-Ré­mi vient de s’en­ga­ger aux cô­tés du centre de se­cours de Tin­che­bray. Ils vont per­mettre à une di­zaine de jeunes élèves de se for­mer pour de­ve­nir de Jeunes Sa­peurs­Pom­piers (JSP).

Lun­di 27 juin, Cy­rille Per­ron­no, di­rec­teur du col­lège était re­çu au centre de se­cours avec les pa­rents et les col­lé­giens concer­nés. Ils ont été ac­cueillis par le chef de centre, le ca­pi­taine Jean-Louis Al­la­nic et les pom­piers res­pon­sables des for­ma­tions JSP

Dès la ren­trée pro­chaine, les élèves de 5e qui ont choi­si cette for­ma­tion au­ront des cours théo­riques les ven­dre­dis après-mi­di au col­lège et sa­me­dis ma­tin à la ca­serne, pour les ma­noeuvres et la dé­cou­verte du ma­té­riel.

La pre­mière an­née est dé­diée à la dé­cou­verte du mi­lieu, avec une for­ma­tion PSE1 de se­cours à la per­sonne. Dans la par­tie théo­rique, les for­ma­teurs y voient un com­plé­ment à l’en­sei­gne­ment sco­laire, avec « une école de vie », les jeunes ex­pé­ri­mentent la vie col­lec­tive, pra­tiquent du sport et ap­prennent à être at­ten­tifs à leur hy­giène de vie. Ils com­prennent l’école de la ci­toyen­ne­té, aux cô­tés des pom­piers lors des fêtes du 8 mai, du 11 no­vembre ou en­core lors de la Saint Barbe.

Par ce cur­sus, les ap­pren­tis Sa­peurs-Pom­piers dé­couvrent les va­leurs de cou­rage, de bien­veillance, de tra­vail d’équipe, de pa­tience et d’en­traide. Le ca­pi­taine Al­la­nic sou­haite ain­si « que les jeunes trouvent du sens à leur vie et leur don­ner la fibre pour qu’ils s’en­gagent plus tard comme pom­piers vo­lon­taires » afin de pal­lier au manque de bé­né­voles.

Sa­voir-faire et sa­voir être

Le cadre of­fi­ciel du guide pé­da­go­gique est le même pour la for­ma­tion des JSP que ce­lui de l’édu­ca­tion na­tio­nale, il se ré­sume en « sa­voir-faire et sa­voir être ».

Les JSP sont une forme as­so­cia­tive sous la tu­telle du di­rec­teur dé­par­te­men­tal des pom­piers. Dans l’Orne, il existe un autre col­lège qui dis­pense cette même for­ma­tion, si­tué au Mê­le­sur-Sarthe.

Cy­rille Per­ron­no y voit les avan­tages « de l’es­prit de co­hé­sion, l’in­té­rêt de vivre en­semble des choses in­ternes ou ex­ternes » Il rap­pelle que « le par­cours spor­tif est po­si­tif, il existe des cham­pion­nats de France, comme pour les ac­ti­vi­tés spor­tives du col­lège, il y a une cer­taine com­plé­men­ta­ri­té »

De plus, le di­rec­teur sou­haite an­ti­ci­per « sa­voir que des élèves sont ca­pables de ré­agir en cas de ma­laise de l’un de leur ca­ma­rade est une bonne chose. Il est tou­jours re­gret­table de consta­ter que le pire au­rait pu être évi­té si une per­sonne for­mée aux se­cours à la per­sonne avait été à proxi­mi­té »

Les fu­turs JSP se­ront sol­li­ci­tés lors de l’or­ga­ni­sa­tion du pro­chain Té­lé­thon.

Ils par­ti­ci­pe­ront aux ani­ma­tions de la Saint Luc et fe­ront des dé­mons­tra­tions sur la cour du col­lège du­rant la pro­chaine ker­messe.

Dans l’Orne, il existe 17 sec­tions de JSP sur les 46 centres de se­cours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.