La danse in­ter­roge le couple fé­mi­ni­té-mas­cu­li­ni­té

L'Orne Combattante (SN) - - Loisirs -

Le bow­ling. Les 10 ga­gnants pour le bow­ling : Ro­se­lyne Loi­sel, Flers - Sté­pha­nie Ave­nel, Briouze - Eme­line Fouque, StPierre-du-Re­gard - Gilles Ko­watz, La selle-la-Forge - Jo­na­than Le­tel­lier, St-Bô­mer-les-Forges - Guy Du­pont, Dur­cet - Si­do­nie Lan­de­maine, Beau­vain - Phi­lippe Dotte, St-Georges-des-Gro­seillers - Eme­line Pé­tron, St-Georges-des-Gro­seillers - Gé­rard Ho­rion, Athis. À re­ti­rer à l’ac­cueil du jour­nal. Ci­né­ma. Les per­sonnes ayant ga­gné une place de ci­né­ma pour la séance de leur choix sont : Les per­sonnes ayant ga­gné une place de ci­né­ma pour la séance de leur choix sont : Ni­cole Des­mor­treux, Flers - Mar­celle Du­gard, Clé­cy - Ge­ne­viève Fa­gnen, Flers. In­vi­ta­tion no­mi­na­tive va­lable jus­qu’à mer­cre­di pro­chain. Se pré­sen­ter di­rec­te­ment au ci­né­ma avec une pièce d’iden­ti­té. Art So­nic. Les per­sonnes ayant ga­gné un Pass 2 jours pour le Fes­ti­val Art So­nic sont : Mor­gane Dré­court, Athis de l’Orne & Lau­ra Bi­net, Saint-Clair de Ha­louze. In­vi­ta­tion no­mi­na­tive. Se pré­sen­ter di­rec­te­ment à la billet­te­rie avec une pièce d’iden­ti­té. Mo­to cross de Chau­lieu. Les per­sonnes ayant ga­gné une in­vi­ta­tion pour le mo­to cross de Chau­lieu qui au­ra lieu di­manche sont : Eve­lyne Pi­tet, Flers - Co­lette Pal­li­gen, La Fer­rière aux Etangs - Fré­dé­ric Le­bos­sé, Saint-Georges des Gro­seillers - Ka­rine Cho­pin, Mon­cy - Au­ré­lie Monge, Sain­teHo­no­rine la Guillaume - Maxime Le­ré­vé­rend, Lan­di­sacq - Jé­ré­my Du­guey, Ber­jou - Xa­vier Le­bou­cher, Saint-Pierre du Re­gard - Da­niel Ges­lin, Landigou & Ophé­lie Cha­laux, Tin­che­bray. In­vi­ta­tion à re­ti­rer à l’agence de notre jour­nal sur pré­sen­ta­tion d’une pièce d’iden­ti­té. Les Ptits Fous. La per­sonne ayant ga­gné une carte ho­raire 5 h est : Lu­cas Tan­cray de Ronfeugerai. Fête Saint-Vi­gor. Les per­sonnes ayant ga­gné une en­trée à la soi­rée en­tre­côte du 9 juillet sont : Di­dier Di­val, Flers - Pas­cal Ques­nel, Taille­bois - Alain Le­foyer, La Fer­rière-aux-Etangs Mi­chèle Fa­ve­ret, Ca­li­gny - Co­lette Bar­bot, Athis-de-l’Orne. Grand jeu de l’Eu­ro 2016. Le nom du ga­gnant se­ra dans notre pro­chaine édi­tion.

La fête Saint-Vi­gor va se dé­rou­ler, sa­me­di 9 et di­manche 10 juillet, à Athis, avec le tra­di­tion­nel vide-gre­niers, or­ga­ni­sé dès 6 h, du­rant les deux jours sur une dis­tance d’en­vi­ron 600 mètres li­néaires dans les rues des Ter­riers, Ber­the­lot, de la Val­lée et une par­tie de la place Saint-Vi­gor. À cette oc­ca­sion, Jean-Ma­rie Le­mon­nier, pré­sident du co­mi­té des fêtes, a été contraint de re­fu­ser de nom­breuses de­mandes, pour la jour­née du di­manche et ce, dès le dé­but de la se­maine.

« C’est la pre­mière fois qu’il y a au­tant de de­mandes pour le di­manche. D’ha­bi­tudes, nous avions de la place pour la deuxième jour­née. Nous es­pé­rons seule­ment qu’il fasse beau temps pour que tout le

De­puis le 28 juin et jus­qu’au 8 juillet, la Com­pa­gnie Au­re­lia-Ri­ta Ciof­fi est en ré­si­dence au Re­lais cultu­rel ré­gio­nal de Nor­man­die 2angles à Flers, afin de pour­suivre la créa­tion de la pièce « Faux sem­blant ». Cette nou­velle créa­tion de la Cie Au­re­lia ras­semble deux ar­tistes : la dan­seuse-cho­ré­graphe ita­lienne Ri­ta Ciof­fi et le dan­seur Ja­po­nais Yu­ta Ishi­ka­wa.

Le spec­tacle ex­plore la ques­tion de l’iden­ti­té et du genre, ain­si que celle de la trans­mis­sion. Le phy­sique res­sem­blant et an­dro­gyne des deux in­ter­prètes crée sur scène un trouble ques­tion­nant ce qui est mas­cu­lin ou fé­mi­nin.

À tra­vers cette re­cherche, la créa­tion se dé­ve­loppe no­tam­ment au­tour de la fi­gure de l’On­na­ga­ta, ins­pi­rée par la nou­velle épo­nyme de l’écri­vain ja­po­nais Yu­kio Mi­shi­ma (19251970). L’On­na­ga­ta est une fi­gure du théâtre ja­po­nais tra­di­tion­nel Ka­bu­ki. Il s’agit d’un homme in­ter­pré­tant des rôles de femmes. Par­fois, dans un jeu de per­pé­tuelle re­pré­sen­ta­tion, le doute per­dure, dis­til­lant un trouble dans l’iden­ti­té d’un homme, qui dé­die son art à l’in­car­na­tion de l’idéal fé­mi­nin. Et c’est l’en­droit de ce trouble, de cette cons­tante os­cil­la­tion entre fic­tion et réa­li­té, que Ri­ta Ciof­fi et Yu­ta Ishi­ka­wa ont vou­lu ex­plo­rer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.