La prime d’ac­ti­vi­té : un droit

L'Orne Combattante (SN) - - Entre Bocage Et Suisse Normande -

Lors de sa vi­site à All Livres, Sé­go­lène Neu­ville a te­nu à s’as­su­rer que les tra­vailleurs pré­sents bé­né­fi­ciaient de la prime d’ac­ti­vi­té mise en place pour en­cou­ra­ger l’ac­ti­vi­té pro­fes­sion­nelle des per­sonnes aux res­sources mo­destes. L’un d’eux lui a af­fir­mé que les ser­vices de la Caf lui avaient ré­pon­du qu’il n’y avait pas droit.

La se­cré­taire d’État les a in­ci­tés à re­nou­ve­ler leur de­mande. « Je suis in­ter­ve­nue pour que les tra­vailleurs puissent cu­mu­ler l’AAH (l’al­lo­ca­tion adultes han­di­ca­pés) et la prime d’ac­ti­vi­té. Vous sa­vez que tout le monde a droit à la prime d’ac­ti­vi­té dès lors que vous tra­vaillez. Je me suis bat­tue et Ma­ri­sol Tou­raine aus­si pour que les tra­vailleurs en si­tua­tion de han­di­cap y aient droit de la même fa­çon, et y com­pris quand ils ont l’al­lo­ca­tion adulte han­di­ca­pé », rap­pe­lé.

Sé­go­lène Neu­ville a in­vi­té les tra­vailleurs à faire cette dé­marche le plus vite pos­sible : « Il faut que les tra­vailleurs en si­tua­tion de han­di­cap aillent à la Caf pour la de­man­der ». a-t-elle

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.