Mi­chel Ti­son, l’ar­tiste, s’est éteint

L'Orne Combattante (SN) - - Tinchebray Et Son Pays -

Il était de­ve­nu l’âme de la Bien­nale de pein­tures et de sculp­tures de Tin­che­bray. Mi­chel Ti­son s’est éteint le 7 sep­tembre der­nier dans sa 75e an­née.

Peintre au­to­di­dacte au ta­lent re­con­nu, l’in­dus­triel na­tif de Flers avait dé­bu­té sa car­rière comme ajus­teur. Il avait créé une en­tre­prise d’ar­ticles et d’ac­ces­soires pour che­mi­nées à Cha­nu, au Mou­lin de la Bre­loque.

En 1984, il or­ga­nise avec Gé­rard Ca­ni­vet et le Foyer des Jeunes la pre­mière Bien­nale de Tin­che­bray. 3 Bien­nales ont sui­vi.

En 1992, Mi­chel Ti­son crée l’as­so­cia­tion « Les Amis du Vieux La­voir » per­met­tant ain­si la conti­nui­té des Bien­nales.

De­puis celles-ci n’ont ces­sé de croître, de­vant un lieu in­con­tour­nable de ren­contres d’ar­tistes. Il af­fir­mait avoir be­soin de deux ans pour en or­ga­ni­ser une « « Il faut que je peau­fine constam­ment, je ne suis ja­mais sa­tis­fait. Je dois pré­pa­rer le cur­ri­cu­lum de chaque ar­tiste » ex­pli­quait-il en 2012, quelques mois avant ce grand ren­dez­vous.

La bien­nale : un ren­dez-vous in­ter­na­tio­nal

Au fil des ans, l’ar­tiste était par­ve­nu à réunir un très grand nombre de peintres, il de­vait sou­vent en re­fu­ser « « Notre or­ga­ni­sa­tion est de plus en plus connue et re­con­nue, en France et à l’étran­ger. De nom­breux ar­tistes sou­haitent s’as­so­cier à notre ma­ni­fes­ta­tion. Mal­heu­reu­se­ment, je suis contraint d’en re­fu­ser un grand nombre. D’une part, nous n’au­rions pas as­sez de place, d’autre part, on ne peut tout de même pas obli­ger les vi­si­teurs à ve­nir sur deux jours afin de tout voir ! »

Mi­chel Ti­son s’est éga­le­ment fait un nom comme peintre. On lui doit de nom­breuses re­pré­sen­ta­tions de Tin­che­bray, mais aus­si de Bre­tagne, de Pro­vence, du Ma­roc ou de Grèce. Cha­cun de ses voyages était de­ve­nu un mo­tif d’ex­pres­sion. Il ex­cel­lait aus­si bien à l’aqua­relle, qu’aux pas­tels ou à l’huile. Chaque an­née, peu avant noël il ex­po­sait ses der­nières oeuvres à la Mai­son de Pays.

In­ven­tif, il trou­vait tou­jours de nou­velles idées pour amé­lio­rer les ex­po­si­tions. C’est lui qui avait eu l’idée de fa­bri­quer les grands pan­neaux, sup­ports des oeuvres.

Les Tin­che­brayens gar­de­ront tou­jours le sou­ve­nir d’un ras­sem­bleur, d’une per­sonne ayant toutes les qua­li­tés pour sa­voir s’en­tou­rer et dé­ni­cher les ar­tistes.

Mi­chel Ti­son, ici dans son ate­lier, s’était fait un nom dans le monde de la pein­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.