Une marche thé­ra­peu­tique

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays -

Dans le cadre du sui­vi de ses pa­tients, l’ERET* d’An­daine, ins­tal­lé à l’hô­pi­tal, a or­ga­ni­sé, jeu­di 8 sep­tembre, une ac­ti­vi­té spor­tive thé­ra­peu­tique.

Or­ga­ni­sée au­tour du plan d’eau, cette ani­ma­tion a consis­té à per­mettre à une qua­ran­taine de par­ti­ci­pants, en­ca­drés par 8 per­sonnes de la struc­ture de sui­vi thé­ra­peu­tique, de pra­ti­quer une ac­ti­vi­té spor­tive du­rant une heure.

L’im­por­tant, c’est la du­rée

« L’im­por­tant n’est pas l’ac­ti­vi­té phy­sique en el­le­même, ex­plique Ju­lien Le­guen, édu­ca­teur sportif de l’ERET et de l’as­so­cia­tion Siel Bleu, mais la du­rée de cette ac­ti­vi­té. Une heure mi­ni­mum est re­quise, dans l’exer­cice du jour, qui est une marche au­tour du lac. Le but est d’ai­der le pa­tient à com­prendre sa ma­la­die et son trai­te­ment, de gé­rer les deux au quo­ti­dien et de conser­ver ou amé­lio­rer sa qua­li­té de vie ».

Une ac­ti­vi­té phy­sique en­ca­drée, qui se fait après or­don­nance du mé­de­cin trai­tant ou du spé­cia­liste, et qui per­met de dé­cou­vrir les bien­faits de l’ac­ti­vi­té phy­sique : pré­ven­tion des ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires et autres, comme le can­cer, main­tien du poids de forme et de l’en­du­rance, bien-être phy­sique et mo­ral, amé­lio­ra­tion du som­meil.

Le chal­lenge du jour, su­per­vi­sé par une in­fir­mière, deux dié­té­ti­ciennes et une as­sis­tance de co­or­di­na­tion de l’ERET, a consis­té à battre le re­cord du meilleur mar­cheur du monde (50 km en 3 h 32 mn), non pas cha­cun, mais tous en­semble, c’est-àdire en cu­mu­lant le nombre de ki­lo­mètres par­cou­rus par tous en une heure. Une fa­çon lu­dique et thé­ra­peu­ti­que­ment utile de com­battre sa ma­la­die, où chaque par­ti­ci­pant à fait en­vi­ron 2,4 km. *ERET : Es­pace ré­gio­nal éducation thé­ra­peu­tique

Chaque par­ti­ci­pant à fait en­vi­ron 2,4 km.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.