Pre­miers en­traî­ne­ments au nou­veau do­jo avec le judo

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Con­tact : pré­si­dente, Cla­rence Gues­don, 06.27.01.01.52. Cour­riel : cla61.gues­don@free.fr ou ju­do­club­fer­tois61@gmail.com

Mer­cre­di 7 sep­tembre, les tout pe­tits ju­do­kas ont dé­cou­vert en pre­mier le moel­leux du nou­veau ta­ta­mi dans le tout aus­si nou­veau do­jo de la rue des Noi­se­tiers.

Pour les arts mar­tiaux, l’am­biance des en­traî­ne­ments va chan­ger puis­qu’en cette ren­trée, les clubs et leurs li­cen­ciés dé­couvrent le nou­veau do­jo. Mer­cre­di 7 sep­tembre à 15 h 30, le pro­fes­seur Be­noit Hu­bert et la pré­si­dente du Club Cla­rence Gues­don ac­cueillaient les tout pe­tits et par­fois nou­veaux ju­do­kas pour le ba­by judo. Puis, chaque heure sui­vante a vu l’ar­ri­vée des spor­tifs de plus en plus grands, por­tant sou­vent des cein­tures de cou­leurs in­di­quant leurs ni­veaux de plus en plus éle­vés.

A dé­cou­vrir

Si Be­noît Hu­bert pro­pose aux pe­tits des jeux d’ini­tia­tion au judo tel que « Le cro­co », il n’est plus ques­tion d’al­li­ga­tor lorsque ce sont des cein­tures vertes, bleus, mar­rons ou noires qui sont sur le ta­ta­mi. En tout cas, Be­noit Hu­bert est très heu­reux de pou­voir en­sei­gner dans de biens meilleures condi­tions que dans l’an­cienne salle du bou­le­vard de Con­tades. Les pa­rents ac­com­pa­gna­teurs ont été éga­le­ment agréa­ble­ment sur­pris de voir que l’an­cien bâ­ti­ment vé­tuste ait été aus­si bien trans­for­mé pour ac­cueillir les arts mar­tiaux.

La date de l’inauguration of­fi­cielle n’a pas en­core été dé­fi­nie par la mu­ni­ci­pa­li­té.

En at­ten­dant, toute per­sonne sou­hai­tant dé­cou­vrir ou re­dé­cou­vrir le judo peut se pré­sen­ter chaque mer­cre­di après-mi­di dès 15 h 30 à la salle si­tué rue des noi­se­tiers.

La cir­cu­la­tion au­to­mo­bile dans cette rue étant seule­ment au­to­ri­sée aux ri­ve­rains, l’ac­cès à la salle se fait par la rue Ga­briel Duhe (ci­té Jacques Pré­vert). Les voi­tures ne doivent pas sta­tion­ner dans la rue des Noi­se­tiers qui doit res­ter libre d’ac­cès aux ri­ve­rains et aux ser­vices au­to­ri­sés (mé­de­cins, am­bu­lance, pom­pier, po­lice). ■

Be­noît Hu­bert a ex­pli­qué les règles d’uti­li­sa­tion de cette salle et du ma­té­riel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.