Le Ménil es­père beau­coup de l’ou­ver­ture du bar-res­tau­rant

L'Orne Combattante (SN) - - Briouze Et Son Pays - M.T.

Le nou­veau bar-ta­bac-res­tau­rant de­vrait ou­vrir ses portes dé­but 2017. Une bonne nou­velle et un sou­la­ge­ment pour les élus.

Comme bien d’autres com­munes, Le Ménil-de-Briouze, 570 ha­bi­tants, se bat pour gar­der ses com­merces. Ici, tout le monde tire dans le même sens.

« On a fait l’ef­fa­ce­ment du ré­seau élec­trique, l’as­sai­nis­se­ment col­lec­tif, l’amé­na­ge­ment du bourg… », énu­mère Gé­rard Thomas, deuxième ad­joint. Dans la conti­nui­té, re­lan­cer le bar-res­tau­rant était très im­por­tant pour nous ».

On pour­rait dire presque une ob­ses­sion pour les élus.

Dé­but 2014, le conseil municipal « à l’una­ni­mi­té », tient à rap­pe­ler Gé­rard Thomas, a dé­ci­dé de ra­che­ter le fonds de com­merce, près de l’église, en face de la bou­lan­ge­rie La ga­lette du Ménil.

Un com­merce his­to­rique

« On au­rait pré­fé­ré qu’un par­ti­cu­lier ra­chète ce com­merce qui a une belle his­toire lo­cale », ajoute l’élu.

Les lo­caux étaient vé­tustes. « On de­vait le sau­ver. »

Les tra­vaux de ré­no­va­tion sont lan­cés. « Le désa­mian­tage a du­ré un peu plus de temps que pré­vu. »

Le nou­veau bar-ta­bac-res­tau­rant va dou­bler sa sur­face d’ac­cueil.

On y trou­ve­ra un es­pace bar de 70 m2, une salle de res­tau­ra­tion de 70 m2 éga­le­ment, une cui­sine cen­trale de 20 m2.

« Il y au­ra deux ter­rasses. Le res­tau­rant pour­ra faire 60-70 cou­verts et se­ra aux normes handicapées. Tout est neuf », dé­taille Gé­rard Thomas. Un lo­ge­ment at­te­nant de 100 m2 se­ra loué aus­si.

Un lieu de vie

Coût to­tal de l’opé­ra­tion : 388 390 €. Une dé­pense im­por­tante pour la com­mune qui a pu bé­né­fi­cier de sub­ven­tions no­tam­ment de l’État : 107 596 €, de l’Eu­rope : 100 000 au titre du dé­ve­lop­pe­ment ru­ral, du Conseil dé­par­te­men­tal : 10 000 € et en­fin de 10 000 € de ré­serve par­le­men­taire du dé­pu­té Yves Goas­doué.

« Sans ces aides, nous n’au­rions pas pu faire les tra­vaux. » Le com­merce de­vrait ou­vrir ses portes dé­but 2017.

« Le re­pre­neur est une per­sonne com­pé­tente du sec­teur », pré­cise l’élu sans vou­loir don­ner le nom.

Cette ou­ver­ture est éga­le­ment un sa­cré pa­ri des élus.

« Les ha­bi­tants se de­mandent ce qui va être fait et si ce­la va mar­cher. Il y a du po­ten­tiel ici car notre po­pu­la­tion est en aug­men­ta­tion. »

L’élu es­père bien re­don­ner vie au bourg. « Avant les per­sonnes al­laient à la bou­lan­ge­rie et pas­saient prendre un ca­fé. C’est un lieu de vie. On sou­haite gar­der du lien so­cial entre les ha­bi­tants et un lieu pour se re­trou­ver. »

Le nou­veau bar-ta­bac-res­tau­rant de­vrait ou­vrir dé­but 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.