2016 est un bon mil­lé­sime

La tra­di­tion­nelle fête com­mu­nale Saint-Côme a été épar­gnée par la pluie. Vi­si­teurs et ex­po­sants du vide-gre­niers du di­manche 25 sep­tembre étaient très nom­breux.

L'Orne Combattante (SN) - - Athis Et Son Pays -

La so­cié­té de chasse d’Athis, créée en 1976, compte ac­tuel­le­ment 35 chas­seurs qui peuvent as­sou­vir leur passion sur 440 hec­tares. C’est le bi­lan dres­sé, ven­dre­di 23 sep­tembre, à l’oc­ca­sion de l’as­sem­blée gé­né­rale. Le pré­sident Bisson a rap­pe­lé les consignes de sécurité, et les règles de bonne conduite dans l’exer­cice de ce loi­sir, et a te­nu à re­mer­cier les pro­prié­taires qui mettent à dis­po­si­tion leur ter­rain à la so­cié­té de chasse. La gar­de­rie est as­su­rée par la fé­dé­ra­tion.

Cette as­sem­blée gé­né­rale à tou­jours lieu, le ven­dre­di soir juste avant l’ou­ver­ture de la chasse dans le dé­par­te­ment de l’Orne. C’est le mo­ment de ré­gler sa co­ti­sa­tion qui s’élève à 50 € pour les so­cié­taires, et 90 €, pour les ac­tion­naires.

Mal­gré un bud­get qui né­ces­site une vi­gi­lance par­ti­cu­lière, la so­cié­té lâ­che­ra 150 fai­sans et des 100 per­drix cette sai­son.

Les rendez-vous 2017

- Ball-trap, les 13 et 14 mai ; - dé­jeu­ner aux tripes, le 12 mars.

Na­ta­cha Laî­né, pré­si­dente du co­mi­té des fêtes af­fi­chait un beau sou­rire, di­manche mi­di, au mo­ment de dres­ser un pre­mier bi­lan de la Saint-Côme 2016. Les ex­po­sants du vide-gre­niers du di­manche étaient plus nom­breux qu’en 2015, et les quelques gouttes tom­bées au cours de la ma­ti­née n’ont pas ef­frayé ces der­niers pas plus que les nom­breux vi­si­teurs qui ont dé­fi­lé toute la jour­née dans les al­lées à tra­vers les 700 mètres li­néaires ré­ser­vés pour l’oc­ca­sion. Pour ce qui est des ani­ma­tions an­nexes, les re­pas du sa­me­di mi­di et soir et ce­lui du di­manche mi­di, ont ras­sem­blé de nom­breux convives qui ont fait preuve de pa­tience pour être ser­vis avant d’al­ler s’ins­tal­ler sous l’im­mense cha­pi­teau dres­sé à cette oc­ca­sion.

Comme l’an der­nier, pas moins de 350 kg d’oie ont été rô­ties, ce qui re­pré­sente près de 90 vo­la­tiles dont chaque pièce pe­sait entre 3 et 3,500 kg.

La tren­taine de bé­né­voles du co­mi­té des fêtes mo­bi­li­sée pen­dant ces deux jours n’a pas chô­mé, mais c’est aus­si la ran­çon du suc­cès. Preuve s’il en est, la cir­cu­la­tion était ren­due dif­fi­cile dans le bourg et sur les par­kings en rai­son du nombre im­por­tant de vi­si­teurs pré­sents à Durcet pour cette Saint-Côme 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.