Une fa­mille sauve un chien mu­ti­lé

L'Orne Combattante (SN) - - La Une - Con­tact 06 14 91 43 15. Voir la vi­déo sur www.lor­ne­com­bat­tante.fr M.T.

À Lou­gé-sur-Maire (Orne), une fa­mille a re­cueilli un chien mal­trai­té dont l’oreille a été brû­lée. Odie cherche dé­sor­mais une se­conde fa­mille.

Col­le­rette blanche au­tour de la tête, Odie sort de son pa­nier et s’avance ti­mi­de­ment vers Lu­cas, Can­dice et leur ma­man Cé­line.

Une ca­resse, un mot doux et l’ani­mal à quatre pattes se laisse câ­li­ner. Il y a quelques jours, cette fa­mille de Lou­gé-sur-Maire a ré­cu­pé­ré le chien sur la na­tio­nale près de chez eux.

At­ta­ché de force ?

« Il di­va­guait de­puis un cer­tain temps sur cette route très dan­ge­reuse. Un jour, on l’a trou­vé sur notre pe­louse de­vant la mai­son. On a vou­lu l’ap­pro­cher mais il s’est en­fui. Mon père a réus­si à le ré­cu­pé­rer en l’ama­douant avec des cro­quettes », ex­plique Can­dice.

Le chien est très maigre et la fa­mille s’aper­çoit qu’il a l’oreille brû­lée « au cha­lu­meau, acide ou fer à re­pas­ser », soup­çonne Cé­line. Il a en­core la marque d’un col­lier comme « s’il avait été at­ta­ché de force ».

« Le len­de­main on l’a ame­né au vé­té­ri­naire. Il n’a pas de puce. Sa peau et son car­ti­lage étaient dans un sale état. C’était in­fec­té, il n’au­rait pas sur­vé­cu très long­temps se­lon la vé­té­ri­naire », ajoute Cé­line, la ma­man.

Se­lon le vé­té­ri­naire, il au­rait entre 2 et 3 ans. « C’est un croi­sé épa­gneul et co­cker noir et blanc. » Le chien passe d’autres exa­mens, rien d’autre n’est dé­ce­lé.

Aler­tée, la com­mu­nau­té de com­munes d’Ecou­ché a pris en charge les frais du vé­té­ri­naire, en­vi­ron 400 €.

« Tous les jours, on lui re­fait son pan­se­ment. Il est calme et il ne dit rien », pré­cise Can­dice. « Il était très peu­reux au dé­but. On ne pou­vait pas l’ap­pro­cher. Puis au fil des jours, il s’est rap­pro­ché », ajoute Lu­cas.

La fa­mille lui donne un pré­nom : Odie, en ré­fé­rence au per­son­nage ca­nin de la bande des­si­née Gar­field.

« Il a re­pris des forces mais il n’est pas sûr de ré­cu­pé­rer son oreille », confie Cé­line. Odie a en tout cas trou­vé du ré­con­fort.

Avec trois chats, des oies et une chienne, ici, on sait s’oc­cu­per des ani­maux !

Pour­quoi l’avoir aban­don­né alors ? « C’est fou de faire ça à un ani­mal. Ce n’est pas un pure race donc ce n’est pas pour un tra­fic », avance Cé­line.

La fa­mille a par­ta­gé des pho­tos sur Fa­ce­book et dans les bou­lan­ge­ries du sec­teur. « La CDC d’Ecou­ché ne conti­nue­ra pas d’as­su­rer à sa charge les soins. On sou­haite sa­voir si quel­qu’un le re­con­naît. »

Lu­cas et Can­dice s’oc­cupent chaque jour du chien mal­trai­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.