La foule au ren­dez-vous mal­gré le plan Vi­gi­pi­rate

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays - Voir la vi­déo sur notre site In­ter­net www.lor­ne­com­bat­tante.fr M.T.

Des mil­liers de per­sonnes ont fou­lé les terres de Montilly-sur-Noi­reau le week-end du 8 et 9 oc­tobre à l’oc­ca­sion de la foire Saint-De­nis.

C’est un évé­ne­ment in­con­tour­nable. Le week-end der­nier, il fal­lait être à Montilly-sur-Noi­reau pour la foire mil­lé­naire. Vê­te­ments, par­fums, jouets, ma­nèges… Dans les nom­breuses al­lées, les vi­si­teurs ont pu faire des bonnes af­faires au­près des ar­ti­sans, in­dus­triels et camelots pré­sents,

Pour ceux qui avaient un pe­tit creux, dans l’al­lée des rô­tis­seurs à l’heure de mi­di, il y avait foule. Etienne, éle­veur, est ve­nu de Mor­tain : « Je ne lou­pe­rai pour rien ce ren­dez-vous. J’y viens de­puis long­temps. » Cette fois-ci, il est pré­sent avec une ju­ment et son pou­lain. « Mes bêtes font le spec­tacle, ils sont nom­breux à vou­loir les prendre en pho­tos ! »

« Le plus grand évé­ne­ment du Bo­cage »

Ber­nard Mo­ra­zin maire de Montilly-sur-Noi­reau, était sou­la­gé de voir le pu­blic pré­sent à l’heure de l’inau­gu­ra­tion : « Cer­tains pré­di­saient l’an­nu­la­tion de la Saint-De­nis. La pré­sence des fo­rains, ex­po­sants, rô­tis­seurs et pu­blic dé­montre que la foire est un ren­dez-vous in­con­tour­nable mal­gré un contexte sé­cu­ri­taire qui pèse sur notre pays. »

Pour Yves Goas­doué, dé­pu­té­maire de Flers : « La foire est le plus grand évé­ne­ment du Bo­cage. C’est un en­droit pro­pice aux ren­contres et dé­cou­vertes. »

Cette an­née au rayon des dé­cou­vertes, c’était l’Inde qui était à l’hon­neur. « Un très grand pays avec une di­ver­si­té eth­nique », avance le maire de Montilly.

Du­rant ces deux jours, le pu­blic a pu ap­pré­cier le spec­tacle des dan­seurs et mu­si­ciens de la com­pa­gnie Ra­ni Kha­nam.

La sé­cu­ri­té ren­for­cée

« Dans le cadre du plan vi­gi­pi­rate, la sé­cu­ri­té avait été ren­for­cée. Tous les ac­cès au champ-de-foire étaient contrô­lés. Un dis­po­si­tif an­tiin­tru­sion était en place », ex­plique le maire de Montilly, Ber­nard Mo­ra­zin. Un agent de sé­cu­ri­té filtre éga­le­ment l’en­trée prin­ci­pale et vé­ri­fie les sacs.

Plu­sieurs uni­tés de la com­pa­gnie de Dom­front étaient dé­ployées, ren­for­cées par des ré­ser­vistes du grou­pe­ment et des dé­par­te­ments li­mi­trophes, des pa­trouilles équestres, des mo­to­cy­clistes de la bri­gade mo­to­ri­sée de Dom­front et un vé­hi­cule ca­mé­ra de la cel­lule na­tio­nale d’ob­ser­va­tion et d’ex­ploi­ta­tion de l’ima­ge­rie lé­gale de Ver­sailles.

« Les six ac­cès rou­tiers étaient sur­veillés. 70 gen­darmes étaient mo­bi­li­sés sur le week-end, soit le double de mi­li­taires par rap­port à l’an­née der­nière », ajoute le com­man­dant de com­pa­gnie, Laurent Cau­dan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.