Soi­rée théâtre sa­me­di 15 oc­tobre

L'Orne Combattante (SN) - - Briouze Et Son Pays - M.T.

Le co­mi­té des fêtes de Fa­ve­rolles or­ga­nise une soi­rée théâtre « T’em­balle pas ! » de Ch­ris­tian Ros­si­gnol par les Bout’en trun le sa­me­di 15 oc­tobre à 20 h 30 à la salle des fêtes. Ta­rif adulte 7 € ; moins de 15 ans 3 €. Ré­ser­va­tion obli­ga­toire au 07 50 33 19 88.

Jus­qu’au sa­me­di 31 dé­cembre, dé­chet­te­rie, route de Dom­front. Ho­raires d’ou­ver­ture : lun­di, mer­cre­di, jeu­di et sa­me­di de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h. L’en­trée du der­nier vé­hi­cule se fait quinze mi­nutes avant l’heure de fer­me­ture. Des guides du tri sont dis­po­nibles au se­cré­ta­riat du Sir­tom d’An­daines. Contact : 02 33 38 36 41, sir­to­man­daines.jim­do.com

Gilles De­lau­nay, vice-pré­sident à la CDC du pays de Briouze, ne sent plus « utile ». Il a dé­ci­dé de re­ver­ser ses in­dem­ni­tés à des as­so­cia­tions.

Au 1er jan­vier 2017, la CDC du pays de Briouze n’exis­te­ra plus. Sur les 12 com­munes, cer­taines iront à la CDC du Vald’Orne, les autres à Flers Ag­glo.

À quelques mois de la fin de son man­dat de vice-pré­sident, Gilles De­lau­nay ne sent plus « utile » à son poste. Il y a quelques jours, il s’en est ex­pli­qué en con­seil com­mu­nau­taire.

« Je sou­haite que mon in­dem­ni­té me soit en­le­vée. Ce­la me met mal à l’aise de tou­cher 336 € par mois. »

L’élu, en charge du cadre de vie, est frus­tré. « Je suis le seul vice-pré­sident qui ne soit pas maire. Je ne par­ti­cipe pas aux réunions concer­nant la fu­sion in­ter­com­mu­nale. À quoi je sers ? »

« Tu es trop hon­nête », lui ré­pond une élue. Pour ce­lui qui est aus­si éle­veur à Saint-Hi­laire : « La CDC ne porte plus au­cun pro­jet. Nous fai­sons de la ges­tion de fin de vie. »

Ce der­nier, un des prin­ci­paux dé­fen­seurs du main­tien des 12 com­munes en­semble, a tou­jours du mal à di­gé­rer l’écla­te­ment et ne s’en cache pas en con­seil « On a es­sayé de se battre. Je pense avoir fait mon job avec l’in­ven­taire bo­ca­ger, le tra­vail sur les haies et le che­min de ran­don­née à Saint-An­dré-deB­riouze. »

Du coup, que faire : dé­mis­sion­ner ? L’idée lui est pas­sée par la tête. Il fau­drait une nou­velle élec­tion et à quelques mois de la fin de la CDC, « au­tant al­ler jus­qu’au bout »

L’élu a pris une dé­ci­sion : faire don de ses pro­chaines in­dem­ni­tés. « J’y pense de­puis l’été der­nier. Je vais les ver­ser des as­so­cia­tions du pays de Briouze. Elles se­ront plus utiles entre leurs mains. »

De quoi don­ner des idées à ses col­lègues ? « Cha­cun gère son cas per­son­nel », sou­ligne l’élu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.