Raphaël Vau­dorme part en mis­sion à Haï­ti

Pom­pier pro­fes­sion­nel à Caen et Pont-d’Ouilly, Raphaël Vau­dorme est par­ti pour Haï­ti mer­cre­di avec l’as­so­cia­tion « Pom­piers mis­sions hu­ma­ni­taires ». Il de­vrait y res­ter deux se­maines pour ai­der un pays dé­vas­té par l’ou­ra­gan Mat­thew.

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande -

Pom­pier de­puis 19 ans, ce gar­çon de 35 ans est en­ga­gé de­puis 2001 dans les mis­sions hu­ma­ni­taires : séisme en Haï­ti en 2010, ty­phon aux Phi­lip­pines en 2014, etc. Vice-pré­sident de l’as­so­cia­tion « Pom­piers mis­sions hu­ma­ni­taires » ba­sée à Ifs et créée en 2015, il tra­vaille conjoin­te­ment avec les autres as­so­cia­tions de même type de Nor­man­die et de France.

340 kg de mé­di­ca­ments

Pour cette opé­ra­tion qui du­re­ra 14 jours, les pré­pa­ra­tifs se ter­mi­naient en dé­but de se­maine : « on em­barque avec nous 340 kg de mé­di­ca­ments, 80 kg de pro­duits pour po­ta­bi­li­ser l’eau, les ba­gages de cam­pe­ment et nos propres ba­gages » ré­su­mait-il au mo­ment de bou­cler sa va­lise.

En­ga­gé au ser­vice des autres dans ce genre d’épreuve, n’im­porte où dans le monde, notre jeune sa­peur-pom­pier, rem­pli des mis­sions de res­pon­sable sur le ter­rain, en­ca­drant les équipes d’in­ter­ven­tion, est par­ti­cu­liè­re­ment char­gé de la lo­gis­tique, de trou­ver les moyens de trans­port sur place, l’en­droit sé­cu­ri­sé pour s’ins­tal­ler, faire jouer ses propres con­tacts quand c’est pos­sible, avec les élus lo­caux et l’Uni­cef.

« On as­sume notre propre sé­cu­ri­té »

« On as­sume notre propre sé­cu­ri­té avec des vac­ci­na­tions à jour, on s’as­sure des bonnes dé­marches ad­mi­nis­tra­tives né­ces­saires comme le pas­se­port, l’ache­mi­ne­ment du ma­té­riel jus­qu’au lieu d’in­ter­ven­tion, ce qui n’est pas tou­jours évident sur des théâtres de ca­tas­trophe na­tu­relle » ex­plique Raphaël.

L’as­so­cia­tion « Pom­piers mis­sions hu­ma­ni­taires » fonc­tionne avec des dons. C’est une as­so­cia­tion loi 1901 qui a pour ob­jet : Dé­ve­lop­pe­ment, ur­gence, ré­ha­bi­li­ta­tion. Elle fonc­tionne avec des sa­peurs-pom­piers, mé­de­cins, in­fir­miers, toutes per­sonnes dé­si­rant ap­por­ter ses com­pé­tences et, ce, de ma­nière bé­né­vole. « On part sur nos pé­riodes de congés », rap­pelle l’en­fant de Pont-d’Ouilly.

L’ou­ra­gan fait 370 morts

Plu­sieurs pom­piers nor­mands ont pris l’avion mer­cre­di à Rois­sy. La mis­sion de­vrait du­rer 14 jours. L’an­née der­nière, cette même or­ga­ni­sa­tion est in­ter­ve­nue au Né­pal suite au séisme qui avait cau­sé la mort de près de 9 000 per­sonnes.

Cette an­née, à cause de l’ou­ra­gan Mat­thew, l’île d’Haï­ti est à nou­veau mar­ty­ri­sée. Se­lon le der­nier bi­lan éta­bli par la pro­tec­tion ci­vile sur place, l’ou­ra­gan au­rait cau­sé la mort de 370 per­sonnes et fait 250 bles­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.