Les cha­pelles de l’église en tra­vaux

De­puis sep­tembre, Oli­vier Mi­dot, peintre dé­co­ra­teur, et Va­le­rian Bar­ba­kadze, sculp­teur créa­teur, oeuvrent pour re­don­ner des cou­leurs aux cha­pelles de l’église Saint-Pierre. Avec leur pin­ceaux et leur sa­voir-faire, ils ra­jeu­nissent l’édi­fice du XVe siècle.

L'Orne Combattante (SN) - - La Une -

L’air qui ré­sonne sonne moins li­tur­gique qu’à l’ac­cou­tu­mée. Il faut dire Oli­vier Mi­dot, peintre dé­co­ra­teur, et Va­le­rian Bar­ba­kadze, sculp­teur créa­teur, tra­vaillent en mu­sique.

De­puis la mi-sep­tembre, ils oeuvrent au coeur de l’église Saint-Pierre, à Clé­cy. Les deux cha­pelles de l’édi­fice da­tant du XVe siècle avaient be­soin d’un sé­rieux coup de pin­ceau.

Des cha­pelles très abî­mées

« C’était très abî­mé ; les en­duits étaient écaillés, la pein­ture cra­que­lée et tout était sale », se sou­vient Oli­vier Mi­dot. Pire, cer­taines par­ties des or­ne­ments avaient pu­re­ment et sim­ple­ment dis­pa­rues au fil du temps, de l’hu­mi­di­té, des va­ria­tions de tem­pé­ra­ture et des di­verses ré­pa­ra­tions suc­ces­sives.

« Pen­dant le net­toyage, on a cher­ché. On a été obli­gé de faire des re­cherches. » Par dé­duc­tion et par ex­pé­rience, les deux ex­perts ont d’ores et dé­jà réus­si à re­don­ner de l’éclat à l’une des deux cha­pelles. La se­conde et la grotte qui s’y trouvent se­ront net­toyées et res­tau­rées dans les pro­chaines se­maines.

Les toiles res­tau­rées

« Le chan­tier de­vrait du­rer six mois. Après, on a une obli­ga­tion de ré­sul­tats ; si on n’a pas fi­ni, on reste. »

Ven­dre­di 4 no­vembre, deux ta­bleaux de 300 kg cha­cun, re­pré­sen­tant Ma­rie-Reine et SaintPierre et les clés, ont re­trou­vé leur place, plus res­plen­dis­sants que ja­mais. Entre temps, ils sont pas­sés entre les mains ex­pertes de Va­le­rian Bar­ba­kadze. Le sculp­teur créa­teur géor­gien a mis un mois, « week-end et jours fé­riés in­clus », pour res­tau­rer ces toiles de 2,80 m sur 2,10 m. « Tous les trous pré­sents dans ces toiles de 1850 et de 1893 ont été bou­chés avec un en­duit spé­cial. » Après le des­sin, Va­le­rian Bar­ba­kadze a tra­vaillé à l’huile, comme ini­tia­le­ment. « Au­jourd’hui, on re­trouve les scènes », note-il sa­tis­fait. Les cadres en bois mas­sif aux bas-re­liefs en trompe-l’oeil ont éga­le­ment été re­tra­vaillés.

« On re­donne une har­mo­nie vi­suelle »

« Nous avons juste mis les choses à leur place », in­siste Oli­vier Mi­dot, peintre dé­co­ra­teur en mo­nu­ments his­to­riques de­puis 1996. « On ne cherche pas à re­mettre à neuf ; on re­donne une har­mo­nie vi­suelle. »

Les sculp­tures re­trouvent du re­lief ; les pein­tures mu­rales, abî­mées par le temps, sont com­plé­tées. La grotte, elle, se­ra pa­ti­née « pour lui don­ner un bel as­pect pierre », note ce­lui qui se dé­fi­nit comme un cui­si­nier chi­miste, un mar­chand de cou­leurs.

Alors que le chan­tier dé­marre à peine, tou­ristes et lo­caux poussent les portes de l’édi­fice et ren­contrent les deux pro­fes­sion­nels au tra­vail. « Elle vaut le coup d’oeil cette église. Elle re­lève du pa­tri­moine vi­vant de Clé­cy. Certes, c’est un lien de culte mais aus­si et sur­tout un lieu de mé­moire. » Et en voi­là une par­tie pré­ser­vée…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.