Cé­lia Huet, consul­tante édu­ca­tive au ser­vice des fa­milles

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays - Ta­rif d’une consul­ta­tion : 30 €. Contacts : 06.15.61.26.21 ; ce­lia­pi­wi@ live.fr ou main­dans­la­main61.jim­do.com

Pa­roisse Saint Jean-Bap­tiste - 10 h 30, La Fer­té-Ma­cé ; 11 h, St-Pa­tri­ce­du-Dé­sert. Sa­me­di 12 : 18 h, La Fer­té-Ma­cé, Ba­gnoles Sa­cré-coeur.

: 10 h 30, La Fer­té-Ma­cé, Ba­gnoles Ste Ma­de­leine, Cou­terne, An­toi­gny, Rânes (an­ciens com­bat­tants), Le Grais (ADAP). 11 h 30, St-Mi­chel-des-An­daines (rite Tri­den­tin). 17 h, St Or­taire. Mai­rie. Per­ma­nence de l’ad­joint jus­qu’au 13 no­vembre : Noëlle Poi­rier. Du 14 au 20 no­vembre : Jo­sé Col­la­do. Contact de l’ad­joint de per­ma­nence : 06.76.85.73.80. Ou­ver­ture du ser­vice po­pu­la­tion, ci­toyen­ne­té et ur­ba­nisme : du lun­di au ven­dre­di, de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h, 02.33.14.00.40. Ani­mal à don­ner. Un chien mâle Re­trie­ver La­bra­dor sable. Ci­me­tière. Il est rap­pe­lé que les conces­sions 15 ans, dé­li­vrées en 1999 et 2000 sont ex­pi­rées et que celles de 2001 se­ront ex­pi­rées le 31 dé­cembre 2016. Les conces­sions de 30 ans, dé­li­vrées en 1984 et 1985 sont ex­pi­rées et celles de 1986 se­ront ex­pi­rées le 31 dé­cembre 2016. Le re­nou­vel­le­ment est à pré­voir dès main­te­nant. S’adres­ser au gar­dien du ci­me­tière. Faute d’in­ter­ven­tions des fa­milles, ces ter­rains se­ront re­pris par la ville. En­fin, pour les ter­rains com­muns, dé­li­vrés avant le 31 dé­cembre 2010, ils sont ve­nus à ex­pi­ra­tion. Faute d’in­ter­ven­tion par les fa­milles, ils pour­ront être re­pris par la ville. S’adres­ser en mai­rie ou au gar­dien du ci­me­tière. Dé­chet­te­rie. Ho­raires de la dé­chet­te­rie, ZI de Beau­re­gard, jus­qu’au 31 dé­cembre : lun­di, 13 h 30-18 h ; mar­di, mer­cre­di et ven­dre­di, 8 h 30-12 h/14 h à 18 h ; sa­me­di, 8 h 30-12 h/13 h 30-18 h. En­trée du der­nier vé­hi­cule 15 mn avant l’heure de fer­me­ture. Contact : 02.33.38.36.41, sir­tom-an­daines.jim­do.com. Or­dures mé­na­gères. La col­lecte du ven­dre­di 11 no­vembre se­ra as­su­rée dans les condi­tions ha­bi­tuelles. Les sacs sont à sor­tir la veille, après 20 h. Re­laxa­tion par la mu­sique. Jus­qu’au ven­dre­di 16 dé­cembre, 10 h et 19 h 30, salle Vi­bra­tions, 30, rue Pierre-Ne­veu, l’as­so­cia­tion pro­pose des séances de re­laxa­tion par la mu­sique. L’écoute de la mu­sique et de pa­roles ap­pro­priées as­so­ciés à des mou­ve­ments de res­pi­ra­tion et de dé­tente mus­cu­laire per­mettent une re­laxa­tion to­tale. Séance in­di­vi­duelle ou en pe­tit groupe. Payant. Contact et ré­ser­va­tion : 06.08.06.75.85. Soi­rée chou­croute. Sa­me­di 12 no­vembre, à 20 h 30, salle Guy Ros­so­li­ni, soi­rée chou­croute dan­sante avec l’or­chestre Ma­nue­la, or­ga­ni­sée par l’Ami­cale du Co­mi­té de ju­me­lage des sa­peurs-pom­piers de La Fer­té-Ma­cé/Neus­tadt. Ré­ser­va­tions au 06.19.15.74.93 ou 06.22.39.81.98. Ate­lier pa­rents-en­fants. Mer­cre­di 16 no­vembre, 14 h-16 h, au centre so­cio­cul­tu­rel : « Dé­lices d’avant l’hi­ver ». Gra­tuit. Contact : 02.33.14.14.83.

Edu­ca­trice pour jeunes en­fants de for­ma­tion, Cé­lia Huet vient de se mettre à son compte comme consul­tante édu­ca­tive avec sa so­cié­té Main dans la Main.

Ori­gi­naire de Co­go­lin dans le Var, Cé­lia Huet est ins­tal­lée à La Sau­va­gère de­puis 2014, avec son com­pa­gnon et leurs deux en­fants de 2 ans et 3 ans et de­mi. De­puis tou­jours, elle a tra­vaillé dans le sec­teur de la pe­tite en­fance. « Quand j’avais 16 ans, j’ai été ani­ma­trice en centre de loi­sirs et j’ai pas­sé mon BAFA. A 18 ans, j’ai eu mon pre­mier poste dans une crèche à Co­go­lin. J’y ai ren­con­tré un psy­cho­logue qui m’a fait com­prendre le rôle des ac­ti­vi­tés dans le dé­ve­lop­pe­ment d’un en­fant ».

Ti­tu­laire d’un di­plôme d’Etat édu­ca­trice jeunes en­fants pas­sé à Mar­seille, pour le­quel elle a sui­vi une for­ma­tion en al­ter­nance, Cé­lia Huet s’est donc for­gée une ex­pé­rience de ter­rain. « Ces der­niers temps, j’ai eu en­vie d’exer­cer mon mé­tier, mais dans le li­bé­ral, ce qui est en­core rare en France, ob­serve la jeune femme, qui en­tend in­ter­ve­nir dans l’Orne et les dé­par­te­ments li­mi­trophes. Je me suis donc ins­tal­lée en tant qu’au­to-en­tre­pre­neur et j’ai créé ma so­cié­té Main dans la main ».

Ac­com­pa­gner

Dans son ac­ti­vi­té, Cé­lia Huet s’adresse à plu­sieurs pu­blics : des fu­turs pa­rents, des pa­rents de jeunes en­fants jus­qu’à 12-13 ans. « Les per­sonnes peuvent me sol­li­ci­ter pour di­verses rai­sons : une fu­ture ma­man qui an­goisse et s’in­ter­roge sur le fait d’être en­ceinte, une jeune ma­man qui s’in­ter­roge sur l’al­lai­te­ment. Il peut s’agir aus­si : de pa­rents dont l’en­fant ren­contre des sou­cis à l’école, en crèche, en so­cié­té ; une fa­mille re­com­po­sée où cha­cun doit trou­ver sa place et (re) créer un équi­libre ; une fa­mille mo­no­pa­ren­tale, en sé­pa­ra­tion ».

Après avoir cer­né les be­soins lors d’une pre­mière consul­ta­tion chez les per­sonnes, Cé­lia Huet va les conseiller, leur pro­po­ser un ac­com­pa­gne­ment, mais aus­si des ac­ti­vi­tés avec leurs en­fants au­tour de la lec­ture, de jeux en bois. « En au­cun cas, je ne suis conseillère conju­gale et je ne suis là pour ju­ger. Le centre d’in­té­rêt est l’en­fant et sa fa­mille. Il pour­ra aus­si ar­ri­ver que je les ré­oriente vers d’autres pro­fes­sion­nels en fonc­tion de la si­tua­tion. De toute fa­çon, pour moi, le livre de l’édu­ca­tion n’existe pas, tout comme l’édu­ca­tion par­faite. Mais, il est par­fois utile d’avoir un re­gard ex­té­rieur pour avan­cer et trou­ver une so­lu­tion ». Afin de se faire connaître, Cé­lia va mul­ti­plier les contacts, no­tam­ment avec les ma­ter­ni­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.