38 700 € pour la nou­velle salle des fêtes

L'Orne Combattante (SN) - - Briouze Et Son Pays -

Jus­qu’au sa­me­di 31 dé­cembre, dé­chet­te­rie, route de Dom­front. Ho­raires d’ou­ver­ture : lun­di, mer­cre­di, jeu­di et sa­me­di de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h. L’en­trée du der­nier vé­hi­cule se fait quinze mi­nutes avant l’heure de fer­me­ture. Des guides du tri sont dis­po­nibles au se­cré­ta­riat du Sir­tom d’An­daines. Contact : 02 33 38 36 41, sir­to­man­daines.jim­do.com

L’OC Briouze Football or­ga­nise le sa­me­di 19 no­vembre, salle du Rex, un concours de belote. Concours par équipe. 1er lot : jam­bons. 2e lot : épaules. 3e lot : rô­tis de porc. Lot à chaque par­ti­ci­pant. Lot pour la 1re équipe fé­mi­nine. Lot de viande jus­qu’à la 45e équipe. 6 € par joueur. Ou­ver­ture des portes à 20 h.

L’OCB Tennis Briouze or­ga­nise un méga lo­to le ven­dre­di 18 no­vembre à 20 h 30, chapiteau près de l’église. Vente des cartes dès 18 h 30. Nom­breux bons d’achat. Ré­ser­va­tions au 02 33 37 71 69 ou 06 11 31 54 96

Le cours de scra­poo­king (art de mettre en va­leur ses pho­tos) du 22 no­vembre est an­nu­lé et rem­pla­cé par le mar­di 29 no­vembre, de 14 h à 17 h, salle du Foyer. Il est en­core temps de ve­nir es­sayer, il reste des places. In­fo au 02 33 66 12 50 ou 06 33 62 59 75.

Les conscrits de la classe 56 or­ga­nise un re­pas à la Squa­dra à Briouze. Ren­dez-vous le 1er dé­cembre à 12 h. Ins­crip­tions et ré­gle­ment avant le 20 no­vembre au­prés de Hen­ri Mau­gis, tél. 02 33 64 84 08 ou de Georges Da­vy, tél . 02 33 96 44 81.

Mar­di 15 no­vembre, concours de belote en in­di­vi­duel. Ins­crip­tion 6 € à par­tir de 13 h 30. Lot de porc.

La cé­ré­mo­nie de com­mé­mo­ra­tion 1914-1918 au­ra lieu le sa­me­di 12 no­vembre, à 11 h de­vant le mo­nu­ment aux morts. Mes­sage, dé­pôt de gerbes sui­vi du verre de l’ami­tié of­fert par la Mu­ni­ci­pa­li­té.

La cé­ré­mo­nie du 11 no­vembre 1918 au­ra lieu le di­manche 13 no­vembre à 12 h 15 de­vant le mo­nu­ment aux morts. Hom­mages, dé­pôt de gerbe sui­vi d’un vin d’hon­neur of­fert par le Conseil Mu­ni­ci­pal.

L’as­so­cia­tion de Saint Hi­laire S’anime or­ga­nise un lo­to dans la salle des fêtes de St-Hi­laire-de-Briouze le di­manche 13 no­vembre à 14 h. En 1er lot : bon d’achat de 300 €. Ré­ser­va­tions au 06 11 15 11 82 ou 06 82 23 18 43. Comment est ve­nue cette pas­sion ?

Comme chaque en­fant, pe­tite, je fai­sais des des­sins et c’est

Marc Si­mon, le maire, a ac­cueilli sa­me­di 29 oc­tobre en fin de ma­ti­née, le sé­na­teur JeanC­laude Le­noir, les conseillers dé­par­te­men­taux Ma­rie-Fran­çoise Frouel, Jé­rôme Nu­ry et Phi­lippe Se­naux, les maires de la CDC du pays de Briouze ain­si que la po­pu­la­tion pour l’inau­gu­ra­tion de la salle des fêtes ré­no­vée, si­tuée face à la mai­rie.

La salle a été en­tiè­re­ment ré­no­vée et mise aux normes, éner­gé­tiques et ac­ces­si­bi­li­té pour les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. Cette salle peut ac­cueillir 95 per­sonnes.

Elle est ou­verte à la lo­ca­tion pour les re­pas de fa­mille et les ma­ni­fes­ta­tions des as­so­cia­tions.

« Il était im­por­tant de réa­li­ser ces tra­vaux de ré­no­va­tion et d’em­bel­lis­se­ment car c’est un lieu de con­vi­via­li­té et d’échanges », ex­plique Marc ma ma­man qui m’a trans­mis cette pas­sion en me conseillant et m’ai­dant au dé­but à pro­gres­ser.

Comment avez-vous évo­lué ?

De la 6e à la ter­mi­nale, j’ai sui­vi les cours de Marc Orel­la­na. Ce­la m’a per­mis de pro­gres­ser et de me per­fec­tion­ner dans les dif­fé­rentes tech­niques comme le crayon, l’encre de chine, gouache, tra­vail de po­choir, col­lage etc. Ce pro­fes­seur m’a ap­pris la pers­pec­tive Si­mon. Le mon­tant des tra­vaux et la com­po­si­tion. Au bac, j’avais choi­si l’op­tion des­sin. Le jour de l’exa­men, je de­vais réa­li­ser un oeuvre ima­gi­naire à par­tir de dif­fé­rentes pièces de mo­to et j’ai créé un ani­mal sur­réa­liste pour le­quel j’ai ob­te­nu un 17/20.

Quel a été votre par­cours après le bac ?

Je me suis consa­crée à mon ob­jec­tif pour être in­fir­mière, j’ai étu­dié 3 ans à Alen­çon puis une an­née en spé­cia­li­sa­tion pour de­ve­nir in­fir­mière bloc opé­ra­toire, je suis de­ve­nue ma­man. De­puis, s’élève à 38 700 €. Ils ont été sub­ven­tion­nés à hau­teur de J’ap­prends les tech­niques à mes en­fants.

Quand avez-vous re­trou­vé le che­min de l’art ?

Il y a un an je me suis ins­crite au club de pein­ture de Sées où nous avons la li­ber­té de choi­sir la tech­nique et le thème, je suis des cours de pein­tures à l’huile. J’aime le re­lief don­né à la ma­tière ain­si que les cou­leurs vives. Chez moi, je re­des­sine au fu­sain noir et blanc à l’encre noire, blanche ou de cou­leur. 11 700 €. Le reste a été pris en charge par la com­mune.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.