His­toire et fic­tion se mêlent dans le der­nier livre de G. Lai­gnel

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande - M.T.

Pa­roisse Notre-Dame-de-Bonne-Nou­velle. Ven­dre­di 11 no­vembre : 11 h, église St-Ré­my-sur-Orne. Sa­me­di 12 no­vembre : 15 h 30, Eh­pad de Thu­ry-Har­court. Di­manche 13 no­vembre : 9 h 30, Ac­que­ville. 10 h 30, St-Omer. 11 h, Thu­ry-Har­court.

Gré­go­ry Lai­gnel, pro­fes­seur d’his­toire au col­lège Ro­ger-Bel­lair de Thu­ryHar­court vient de pu­blier son qua­trième ou­vrage aux Edi­tions Cor­let.

Né à Caen en 1976, Gré­go­ry Lai­gnel a sui­vi des études d’his­toire à l’uni­ver­si­té de Caen. Il a ré­di­gé un mé­moire de maî­trise sur « La cri­mi­na­li­té dans le bailliage de Vire de 1745 à 1760 » qui lui a ins­pi­ré La So­cié­té des Der­lines. « L’his­toire vraie d’un groupe de pay­sans du Bo­cage qui a mon­té une es­cro­que­rie », ex­plique l’au­teur.

Plus tard, il y a eu Pris au piège dans la poche de Cham­bois. « J’ai choi­si d’abor­der ce mo­ment avec les points de vue des ci­vils. J’ai une cin­quan­taine de té­moi­gnages. Des in­ter­views et des ré­cits écrits. Un vrai tra­vail d’en­quête. »

Pour son troi­sième ou­vrage, A la fo­lie et autres his­toires de ja­lou­sie meur­trière, l’au­teur s’est es­sayé à un nou­veau genre.

« Trois his­toires de ven­geance qui se dé­roulent à Caen du­rant la Grande Guerre, dans le vil­lage or­nais de Bou­cé dans les an­nées 1940 ou dans la Manche, au sein du châ­teau de Sé­be­ville. »

On l’a com­pris, écri­ture et His­toire avec un grand H se mêlent dans cha­cun de ses ou­vrages. Pas éton­nant donc que pour son der­nier bou­quin, Je mé­ri­tais une autre mort, cinq se­crets d’ou­tre­tombe, l’au­teur nous fasse une plon­gée his­to­rique.

« L’his­toire d’un jeune pro­fes­seur d’his­toire qui fait la connais­sance d’une étrange élève lors d’une vi­site à Ver­dun : celle-ci pré­tend pos­sé­der le don ex­tra­or­di­naire de faire par­ler les morts. »

À tra­vers la voix de cette mys­té­rieuse ly­céenne, Gré­go­ry Lai­gnel dé­voile l’his­toire de cinq Poi­lus.

« On est tou­jours un peu cu­rieux quand on se ba­lade dans un ci­me­tière de voir tel ou tel nom sur les tombes. On se de­mande quelle his­toire peut se ca­cher der­rière. Dans ce livre, j’es­saye de sur­prendre le lec­teur. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.