Le mi­nistre re­met un prix à Tin­che­bray-Bo­cage

Lun­di soir, Jé­rôme Nu­ry, maire de Tin­che­bray Bo­cage a re­çu à Pa­ris, des mains de Jean-Mi­chel Bay­let, mi­nistre de l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire le prix de l’in­no­va­tion pour le ser­vice d’au­to­par­tage élec­trique.

L'Orne Combattante (SN) - - Bocage Suisse Normande Entre Et - L.L.

Tin­che­bray Bo­cage va-t-elle bien­tôt concur­ren­cer Vincent Bol­lo­ré et ses voi­tures élec­triques ? Non cer­tai­ne­ment pas, mais la pe­tite com­mune ne cesse de se dis­tin­guer et de re­ce­voir des prix na­tio­naux. Après avoir re­çu une ma­rianne d’or en jan­vier 2015 pour la créa­tion de son ser­vice d’au­to­par­tage, le prix des Ac­teurs Pu­blics lors d’une cé­ré­mo­nie à l’As­sem­blée na­tio­nale en dé­cembre 2015, Tin­che­bray Bo­cage a, cette fois, été dis­tin­guée par le ministère de l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, de la Ru­ra­li­té et des Col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales. La com­mune a re­çu l’un des 5 prix dé­cer­nés par­mi 211 can­di­da­tures.

Jean-Mi­chel Bay­let a re­mis le prix de l’in­no­va­tion ter­ri­to­riale pé­ri­ur­baine pour le ser­vice d’au­to­par­tage élec­trique au­to­free et son ex­ten­sion sur la com­mune nou­velle. Ce ser­vice a été lan­cé en sep­tembre 2014 sur la com­mune de Tin­che­bray qui a ac­quis dans un pre­mier temps, deux vé­hi­cules élec­triques et les pro­pose à la lo­ca­tion à la jour­née ou à la de­mi-jour­née. En juillet 2015, le parc s’est étof­fé avec un vé­hi­cule élec­trique à deux places ac­ces­sible dès 14 ans. En­fin, de­puis oc­tobre der­nier, deux nou­veaux vé­hi­cules élec­triques com­plètent la flotte à l’échelle de la com­mune nou­velle de Tin­che­bray Bo­cage, l’un à Saint-Cor­nier-desLandes, l’autre à Frênes.

Ré­fé­rence na­tio­nale

« C’est une belle ré­com­pense qui met en lu­mière notre ter­ri­toire, sa fa­cul­té à in­no­ver, et sa vo­lon­té à tou­jours an­ti­ci­per. Nous al­lons ser­vir de ré­fé­rence na­tio­nale au­près du Com­mis­sa­riat Gé­né­ral à l’Ega­li­té des Ter­ri­toires char­gé de pro­mou­voir ces ex­pé­ri­men­ta­tions. » se fé­li­cite le maire de Tin­che­bray-Bo­cage, Jé­rôme Nu­ry, pré­sent à Pa­ris en com­pa­gnie d’Hu­bert Gous­set, maire dé­lé­gué de Saint-Cor­nierdes-Landes et de Pierre Le­tein­tu­rier, ad­joint au maire dé­lé­gué de Tin­che­bray. Au­jourd’hui, le ser­vice est uti­li­sé par une cin­quan­taine d’ha­bi­tants dif­fé­rents chaque mois. « Ce sont des per­sonnes âgées, des sa­la­riés, des jeunes, des gens qui ne dis­posent plus de vé­hi­cule mo­men­ta­né­ment… » pour­suit le maire. « Cer­tains ont une dé­marche éco­lo­gique d’autres éco­no­mique, et puis il y a aus­si une réelle fonc­tion so­ciale. » Et le Jé­rôme Nu­ry de ci­ter en exemple la dé­marche du CCAS de la com­mune qui a pris en charge la lo­ca­tion du vé­hi­cule pour un ha­bi­tant qui a dû suivre une for­ma­tion pro­fes­sion­nelle à Rennes, pen­dant trois se­maines.

Le Bo­cage, un la­bo­ra­toire

Ce prix a per­mis à la col­lec­ti­vi­té de re­ce­voir 10 000€. « Ce qui nous per­met­tra de mettre en place de nou­velles opé­ra­tions » pour­suit Jé­rôme Nu­ry qui évoque le rem­pla­ce­ment pos­sible des deux pre­miers vé­hi­cules af­fi­chant au­jourd’hui plus de 50 000 km ou bien en­core la mise en place d’un ser­vice de lo­ca­tion à la de­mande de vé­lo élec­trique. « Pour­quoi pas étof­fer la pla­te­forme avec des vtt élec­triques, on peut ima­gi­ner des grands pa­rents ac­com­pa­gner leurs pe­tits-en­fants lors d’une sor­tie vé­lo par exemple ».

L’ex­pé­rience de Tin­che­bray Bo­cage se­ra pro­mue au plan na­tio­nal. « Nous avons un ter­ri­toire in­té­res­sant pour en faire un pe­tit la­bo­ra­toire, pour voir ce qui marche ou ne marche pas, en étant très ré­ac­tif. On montre ain­si même à Pa­ris qu’il est pos­sible de créer des choses simples et qui fonc­tionnent. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.