80 élèves de mai­sons fa­mi­liales et ru­rales se re­trouvent

L'Orne Combattante (SN) - - Flers Et Son Pays -

L’UNAFAM (Union na­tio­nale de fa­milles et amis de per­sonnes ma­lades et/ou han­di­ca­pées psy­chiques) s’est réunie, sa­me­di 26 no­vembre, à la salle de la mai­rie de Saint-Georges-desG­ro­seillers.

Une ving­taine de per­sonnes était pré­sente pour par­ti­ci­per à cette réunion et à l’ani­ma­tion qui avait lieu en même temps. Créée en 1963, l’UNAFAM est une as­so­cia­tion re­con­nue d’uti­li­té pu­blique, qui oeuvre par­tout en France pour ac­com­pa­gner et amé­lio­rer la vie de per­sonnes tou­chées par les consé­quences de troubles psy­chiques.

Cette struc­ture ac­cueille, écoute, sou­tient, forme et re­pré­sente fa­mille et amis qui ac­com­pagnent au quo­ti­dien des per­sonnes afin de les ai­der à sor­tir de l’iso­le­ment.

« Les pa­tho­lo­gies psy­chiques sont stig­ma­ti­sées, c’est sou­vent tabou mais il faut en par­ler », dé­clare la pré­si­dente, Da­nielle Ba­glin.

L’UNAFAM pos­sède une dé­lé­ga­tion dans chaque dé­par­te­ment avec une ins­tance ré­gio­nale. À Flers, ce sont près de cin­quante per­sonnes qui sont concer­nées.

Anne-Ma­rie Pot­tier a pré­sen­té le yo­ga du rire. Le seul but : rire sans rai­son !

De nom­breux bien­faits de cette pra­tique ont été re­con­nus.

Ce­la li­bère les ten­sions, per­met une bonne di­ges­tion, un meilleur som­meil.

Ce sont des exer­cices ba­sés sur la res­pi­ra­tion et la mo­bi­li­sa­tion. « Au­jourd’hui on rit en­vi­ron une mi­nute par jour alors qu’il en fau­drait quinze », re­grette la di­plô­mée de l’école du rire.

À l’oc­ca­sion d’un jour qui leur était dé­dié, jeu­di 24 no­vembre, 450 Mai­sons fa­mi­liales et ru­rales (MFR) de France ont or­ga­ni­sé des ren­contres.

Près de Flers, à Saint-Geor­gesdes-Gro­seillers, le prin­cipe était le même.

80 élèves, re­pré­sen­tant des classes des Mai­sons fa­mi­liales et ru­rales de Ce­ri­sy-Belle-Étoile, La Fer­té-Ma­cé, Ha­leine et Poin­tel avaient ré­ser­vé le gym­nase Mau­rice-Le­cocq pour une jour­née pla­cée sous les signes du sport et de la « fra­ter­ni­té ».

Tir à la corde, jeu de re­lais, jeu d’adresse et blind test mu­si­cal, le pro­gramme était riche.

« Dix équipes ont été for­mées avec des élèves des dif­fé­rentes MFR. Ils ont fait un concours de py­ra­mides hu­maines et une cho­ré­gra­phie sur la chan­son de Clau­dio Ca­péo, Un homme de­bout », dé­taillait Ch­ris­telle Re­toux, di­rec­trice de la MFR de La Fer­té-Ma­cé.

« Sym­bo­li­que­ment, nous al­lons re­mettre un chèque de 700 € à la fon­da­tion des Mai­sons fa­mi­liales et ru­rales. Ce­la re­pré­sente un ef­fort de 1 € par élève », a ajou­té Ch­ris­telle Re­toux.

Au cours de la jour­née, les élèves ont vi­sion­né des vi­déos « de sen­si­bi­li­sa­tion sur les sans do­mi­cile fixe du quar­tier de la Dé­fense à Pa­ris ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.