Les nou­veaux pan­neaux n’ont plus de se­crets pour les se­niors du can­ton

L'Orne Combattante (SN) - - Tinchebray Et Son Pays -

Une tren­taine de per­sonnes a sui­vi avec at­ten­tion mais dans la bonne hu­meur les conseils de sé­cu­ri­té rou­tière don­nés par Phi­lippe Houp­per­mans et Sa­bine Caillard du bu­reau de la sé­cu­ri­té rou­tière, le ca­pi­taine Jean-Louis Al­la­nic du centre de se­cours de Tin­che­bray.

Un quiz et des consignes ont été ex­pli­qués par Mi­chel Le­mar­chand, bé­né­vole de la sé­cu­ri­té rou­tière. De nou­veaux pan­neaux sont vi­sibles sur les routes et posent par­fois pro­blème aux per­sonnes ti­tu­laires d’un per­mis de conduire de­puis de nom­breuses an­nées : ces pan­neaux n’exis­taient pas avant. Il est im­por­tant éga­le­ment de ré­vi­ser sa fa­çon de conduire, comment prendre un rond-point, main­te­nant qu’il y en a par­tout. Des ques­tions de san­té et de con­duite ont été sou­mises aux par­ti­ci­pants. Elles fi­gurent par­fois dans les épreuves de bre­vet des col­lèges.

At­ten­tion à l’al­cool et aux mé­di­ca­ments

Il faut mal­heu­reu­se­ment rap­pe­ler que dé­jà 26 per­sonnes ont per­du la vie sur les routes de l’Orne de­puis le dé­but de l’an­née, dont 8 à cause de l’al­cool. L’ani­ma­teur a mis en garde les par­ti­ci­pants « vos re­pas d’an­ni­ver­saires dans vos clubs res­pec­tifs semblent ano­dins et pour­tant, vous consom­mez trop d’al­cool pour prendre le vo­lant, l’apé­ri­tif, les quelques verres de vin et la coupe de cham­pagne sont dan­ge­reux. Et plus en­core s’ils s’ajoutent à des prises de cer­tains mé­di­ca­ments »

Le pu­blic a eu le loi­sir d’in­ter­ro­ger l’ani­ma­teur, il a ain­si ap­pris que le cro­chet d’at­te­lage est in­ter­dit lorsque le vé­hi­cule ne tracte au­cune re­morque. Les groupes de pié­tons doivent cir­cu­ler à droite de la chaus­sée, avec un maxi­mum de 10 per­sonnes, ils doivent, comme les cy­clistes être en file in­dienne et por­ter tous des gilets fluo­res­cents. Le pié­ton in­di­vi­duel doit cir­cu­ler sur la gauche de la chaus­sée.

Les voi­tu­rettes ont éga­le­ment été au pro­gramme. Celles qui at­teignent 45 km/h sont uti­li­sées par des per­sonnes ayant pris au moins une heure de code de la route, celles at­tei­gnant 70 km/h sont ré­ser­vées à celles qui ont pris au moins 7 h de code.

Les se­niors ont par­ti­ci­pé à des exer­cices sur la re­cherche de causes et res­pon­sa­bi­li­tés, ils ont éga­le­ment été confron­tés aux nou­velles épreuves du per­mis de conduire. Une belle après mi­di qui a sa­tis­fait l’or­ga­ni­sa­teur et ré­fé­rent sé­cu­ri­té rou­tière du can­ton Alain Cha­nat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.