Les lâ­chers de bal­lons in­ter­dits

L'Orne Combattante (SN) - - La Ferté Et Son Pays -

Les lâ­chers de bal­lons pour le Téléthon à la Fer­té-Ma­cé, c’est fi­ni ! Un ar­rê­té pré­fec­to­ral vient de les in­ter­dire.

Les ani­ma­tions en fa­veur de l’AFM vont avoir lieu ven­dre­di 2 et sa­me­di 3 dé­cembre (voir en pages loi­sirs). Jus­qu’en 2015, deux lâ­chers de bal­lons étaient or­ga­ni­sés le ven­dre­di, par les bé­né­voles du Téléthon : le pre­mier, peu avant mi­di, dans la cour de l’école Sainte-Ma­rie, à l’is­sue des ani­ma­tions spor­tives or­ga­ni­sées par l’équipe édu­ca­tive ; le se­cond en cours d’après-mi­di, de­vant la mai­rie, après la cho­rale des élèves des écoles Paul Sou­vray et Charles-Per­rault.

Cette an­née, au mo­tif que ces lâ­chers de bal­lons doivent avoir lieu à moins de 5 km de l’aé­ro­drome de Ba­gnoles-de-l’Or­neCou­terne, ils ont été in­ter­dits par les ser­vices de la Di­rec­tion Gé­né­rale de la Sé­cu­ri­té Ci­vile de la Pré­fec­ture de l’Orne.

Il sem­ble­rait que sou­dai­ne­ment, en 2016, « ces ob­jets vo­lants non maî­tri­sés, que sont les bal­lons de bau­druche gon­flés à l’hé­lium, re­pré­sentent un dan­ger po­ten­tiel visà-vis des aé­ro­nefs, dans les phases dé­li­cates de mon­tée ini­tiale après dé­col­lage, et de des­centes fi­nales avant at­ter­ris­sage ».

Et les oi­seaux ?

Ce qui est éton­nant, c’est que la pré­fec­ture semble dé­cou­vrir seule­ment au­jourd’hui l’exis­tence de cet aé­ro­drome qui existe de­puis de très nom­breuses an­nées.

Comme le sou­ligne Yves Jeanne, co­or­di­na­teur du Téléthon sur le sec­teur fer­tois : « Il y a très peu de dé­col­lage sur cet aé­ro­drome et les lâ­chers de bal­lons n’ont dé­ran­gé per­sonne jus­qu’à cette an­née, avant de ra­jou­ter iro­ni­que­ment, faut-il aus­si in­ter­dire aux oi­seaux de sur­vo­ler ce sec­teur dans un rayon de 5 km ? Pour les en­fants, ces lâ­chers de bal­lons re­pré­sen­taient un mo­ment de joie dont l’ad­mi­nis­tra­tion les prive cette an­née. Nous al­lons ré­flé­chir à un autre moyen de cé­lé­brer joyeu­se­ment cette inau­gu­ra­tion du Téléthon ».

Les ani­ma­tions or­ga­ni­sées par les écoles sont tou­te­fois main­te­nues ven­dre­di 2 dé­cembre, à moins que d’ici là, les cris de joie des en­fants soient consi­dé­rés dan­ge­reux pour la couche d’ozone…

Sait-on ja­mais !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.