Grâce à leur en­ga­ge­ment, l’église re­trouve des cou­leurs

Ils en­tendent main­te­nir ou­vert au pu­blic ce lieu de re­cueille­ment et de ras­sem­ble­ment. Ai­dée par la mu­ni­ci­pa­li­té, l’as­so­cia­tion du pa­tri­moine des Saint-Lam­ber­tois oeuvre pour la res­tau­ra­tion de l’église… entre ap­pel aux dons et concert so­li­daire.

L'Orne Combattante (SN) - - Suisse Normande - Au­drey Che­val­lier

L’écha­fau­dage a pris place dans le choeur de l’église ; les pots de pein­ture ont rem­pla­cé les fi­dèles.

De­puis quelques se­maines main­te­nant, la pe­tite église de Saint-Lam­bert fait l’ob­jet de toutes les at­ten­tions. « Dans les toiles, les me­nui­se­ries et les murs, des éclats de balles et d’obus », pointe du doigt le maire, Da­niel Mo­rel. Il faut dire que les der­niers tra­vaux réa­li­sés dans cet édi­fice du XIIIe siècle ne datent pas d’hier.

Plus de 50 000 € de tra­vaux

« Les fon­da­tions re­montent au Moyen Âge. Elle a été pro­fon­dé­ment re­ma­niée au XVIIIe siècle ; des tra­vaux réa­li­sés à l’époque grâce à des dons », conti­nue Georges Du­ros, pré­sident de l’as­so­cia­tion du pa­tri­moine des Saint-Lam­ber­tois. Créée en 2011, cette der­nière par­ti­cipe ac­ti­ve­ment à la res­tau­ra­tion. « Nous avons or­ga­ni­sé des ma­ni­fes­ta­tions pour ré­col­ter des fonds, des soi­rées cous­cous, des ran­don­nées… mais ce­la n’est pas suf­fi­sant. Un ap­pel aux dons a donc été lan­cé et un concert est or­ga­ni­sé di­manche 4 dé­cembre à la cha­pelle de SaintRé­my. » Car le coût n’est pas ano­din pour la com­mune de 270 ha­bi­tants : le gros oeuvre est es­ti­mé à 34 825 € H.T. ; la res­tau­ra­tion des sculp­tures et d’un ta­bleau du XVIIIe, pour 17 032 € H.T. sans comp­ter la ré­pa­ra­tion des cloches, 1 732 € H.T. « L’en­semble est fi­nan­cé par la mu­ni­ci­pa­li­té, l’as­so­cia­tion plus une sub­ven­tion au titre de la do­ta­tion d’équi­pe­ment des ter­ri­toires ru­raux et 3 500 € de ré­serve par­le­men­taire », dé­taille le pre­mier édile.

De la clar­té

Dès l’ex­té­rieur, les chan­ge­ments sont vi­sibles. À l’in­té­rieur, une bâche pro­tège le sol des écla­bous­sures alors que les peintres, Mau­rice Le­hé­ron et Pas­cal Dieu­la­fait, re­donnent de la clar­té aux ar­cades jau­nies. Un beige clair et lu­mi­neux a en­va­hi les murs. Si cer­taines sont sim­ple­ment dé­pous­sié­rées, d’autres sta­tues vont être ré­pa­rées. Elles trô­ne­ront de­main, rayon­nantes comme au pre­mier jour, sur leurs socles. « Deux ont été fa­bri­qués bé­né­vo­le­ment par Loïc L’Her­vé, un conseiller mu­ni­ci­pal », tient à spé­ci­fier le pré­sident.

Ré­ou­ver­ture en 2017

Le ta­bleau re­pré­sen­tant l’ap­pa­ri­tion de la Vierge à l’en­fant à un moine, dont la pein­ture s’est écaillée avec le temps, re­trou­ve­ra sa place au-des­sus du maître-au­tel d’ici le mois d’avril. « Pen­dant les tra­vaux, l’église est fer­mée. » Elle de­vrait rou­vrir cou­rant 2017 ; en­core un peu de pa­tience donc avant de pou­voir ad­mi­rer le ré­sul­tat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.